NUMERO : nov-Déc 2010

Années 60 : l’agriculture biologique dérange…

Aujourd’hui, il est surprenant de voir la place que réservent la télévision, la radio et la presse écrite, aux produits biologiques... une place disproportionnée, quand on sait qu’ils ne représentent qu’environ 2% du marché. C’est dire l’intérêt qu’ils suscitent. Pour une grande majorité de consommateurs, leur intégration dans le marché n’a rien d’anormal et ils n’imaginent même pas que leur présence ait pu un jour être contestée lorsqu’ils sont apparus, il y a près de 50 ans maintenant. Et pourtant...
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.