NUMERO : Septembre – Octobre 2014

Compléments alimentaires : Un marché à plus 3,5 % en 2013

Le marché des compléments alimentaires en 2013

 

Avec 48 % de part de marché, la pharmacie reste le premier circuit de vente de compléments alimentaires en France, en terme de chiffre d’affaires TTC. Le développement des ventes via internet ces 5 dernières années a eu un impact sur tous les canaux de distribution. En 2013, seule la grande et moyenne surface (GMS) a connu une baisse en valeur de ses ventes, -0,5 %.

 

Le marché des compléments alimentaires en 2013 selon les différents canaux de distribution

Focus sur la vente directe et à distance

Avec dorénavant 21 % des ventes, la vente directe et la vente à distance connaissent des progressions constantes depuis trois ans. Les ventes via internet, comme dans le cosmétique bio et/ ou naturel devraient, selon les experts, poursuivre leur croissance dans les années à venir.

Les meilleures ventes en pharmacie

En pharmacie, les segments de marché les plus fortement contributeurs à la croissance sont :

  • Minceur, beauté et solaire représentent 32 % des ventes,
  • Tonus et défenses immunitaires pèsent 27 %,
  • Bien-être et sommeil suivent avec 25 %.

En revanche, les produits destinés au sénior (ménopause) ont connu en 2013 une baisse de -16,4 %.

La parapharmacie

Sur ce circuit de distribution, les segments « Minceur », « Beauté » et « Solaire » représentent 56 % du marché. Toutefois, les segments « Beauté » et « Solaire » sont en régression en 2013 (respectivement de -9,2 % et -2,7 %). Par ailleurs, on constate une nette croissance pour les segments « Sommeil/Stress » (+18 %) et « Circulation » (+15,3 %)

GMS : très lèger recul en 2013

En 2013, les ventes en grandes et moyennes surfaces (GMS) sont en léger recul (-0,5 %). Les meilleurs chiffres d’affaires sont réalisés par les 3 promesses suivantes :

  • La minceur, qui représente plus de 39 % (Minceur, beauté et solaire atteignent 50 %),
  • Le tonus qui pèse 23 %,
  • La digestion est le 3ème segment avec 10,3 % du poids total.

GMS : reprise du marché de la santé et de la forme au premier semestre 2014

Selon IRI, les premières données sur le marché des produits de la santé et de la forme semblent encourageantes. En effet, en valeur, les ventes auraient connu une augmentation de 20 % à la même période. L’effet, saisonnalité avec les produits minceur et le solaire semblent en être la raison principale.

Hard Discount :

Même constat que pour la GMS, mais dans de moindres mesures, le Hard Discount à mi 2014, a connu une croissance des produits de la forme et de la santé. Elle est estimé à environ 16 %.

Focus sur le marché suédois

Les pays scandinaves font partie avec les Etats-Unis des plus gros consommateurs de compléments alimentaires. Les norvégiens en consommaient en valeur près de 87 euros par an et par habitant en 2008 alors qu’un français à peine 14 euros. estimé à plus de 300 millions d’euros en 2011. Il est toutefois délicat de comparer ce secteur avec la France car les statuts en matière de segmentations produits sont différents selon les utilisations et allégations.

Côté distribution, les pharmacies représentent 1200 points de vente contre 500 pour les magasins spécialisés bio et diététiques.

Sources : Ariane Chauvelle – NORDIC DEVELOPPEMENT

Consommation de compléments alimentaires dans di fférents pays