NUMERO : juil-août 2008

Fragile… … et pourtant tellement pêchue !

La pêche (Prunus persica), appelée aussi la Pomme de Vénus, était un fruit naturel en Chine il y a plus de 2000 ans. Elle traversa l’Asie, l’Arabie, l’Egypte, et c’est Alexandre le Grand qui la ramena en Europe. Elle séduisit le Roi Soleil qui en  t planter plus de trente variétés dans les jardins de Versailles. Aujourd’hui, il en existe plus de 400 variétés avec les nectarines. En l’honneur de la cantatrice Nelly Melba, Auguste Esco er présente en 1892 un délicieux dessert toujours apprécié la «Pêche Melba». Pour les Chinois, elle est le symbole de la renaissance, et les  eurs de pêchers sont les  eurs des mariages pour les Japonais. En n, la pêche est aussi associée à la virginité et à la  délité. Mais, de tous les symboles, le plus important est celui de l’immortalité.
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.