NUMERO : Mai – Juin 2015

Genévrier de Virginie et fenouil

H E DE GENÉVRIER DE VIRGINIE (Juniperus virginiana)

Le genévrier de Virginie est également appelé « cèdre du Texas » et pousse en Amérique du Nord dans les régions montagneuses. L’huile essentielle est extraite de rameaux feuillus. En réalité, le genévrier possède un chémotype proche du cèdre.

Constituants biochimiques

● Sesquiterpènes (qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires).

● Sesquiterpénols (qui favorisent la régénération des muqueuses).

● Thuyospène, cédrol, cédrène.

● Cette huile présente une odeur fine, boisée, qui est facilement compatible avec d’autres huiles.

Qualités et vertus thérapeutiques

Décongestionnante veineuse, phlébotonique, lymphotonique.

● Antiseptique génital et urinaire.

● Remarquable activité anti-inflammatoire.

● Fongicide polyvalent dont l’action est remarquée sur différentes mycoses.

Expectorante (favorise le rejet de mucosités des voies respiratoires).

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

● Cellulite, rétention hydrolipidique.

● Angiomes (taches de vin), lymphangiome.

● Eczéma sec.

● Varices externes et internes.

● Hémorroïdes.

● Sensation de jambes lourdes.

● OEdèmes des membres inférieurs.

● Cystite.

● Gonorrhée.

● État grippal, rhume.

Utilisations

● Inhalation en cas de congestion respiratoire supérieure.

● Application externe lors de drainage lymphatique et pour des soins dermocosmétiques et capillaires (gel, douche ou shampoing).

● Massage ou bain pour un effet minceur.

Précautions

Éviter l’utilisation pendant la grossesse, l’allaitement et chez les enfants de moins de 5 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

H E DE FENOUIL (Foeniculum vulgare)

L’huile essentielle de Fenouil provient de la distillation à la vapeur d’eau des graines. Son odeur est caractéristique de l’anis. La Hongrie est le principal fournisseur européen de cette huile essentielle.

Principaux constituants biochimiques

● Phénols trans-anéthols, monoterpènes, cétones, monoterpènols, aldéhydes.

● Coumarines et furocoumarines…

Qualités et vertus thérapeutiques

«  oestrogène-like », emménagogue, galactogène (augmente la sécrétion lactée).

Antispasmodique neuro-musculaire, digestif très puissant et stomachique.

Carminatif (diminue les gaz).

Stimulant hépatobiliaire et antibactérien de la zone intestinale.

● Harmonisant du système neurovégétatif (système nerveux autonome, qui régit le fonctionnement des viscères et entretiennent les fonctions vitales de base : respiration, circulation, digestion, excrétion).

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

● Aménorrhée (absence de règles),

● Menstruations irrégulières ou douloureuses,

● Problèmes de digestion : dyspepsie, gastralgie, météorisme, ballonnements,… ● Parasitose intestinale, insuffisance hépatobiliaire,

● Congestion pulmonaire,

● Cellulite : en mélange avec une huile de massage comprenant des extraits de citron, cyprès, géranium rosat, mandarine…
Précautions – Contre-indications

● Déconseillé chez le jeune enfant jusqu’à 10 ans et contre-indiqué pendant une grossesse.

● L’excès peut occasionner des troubles convulsivants, entrainer des tremblements, des crises d’épilepsie.

● Ne pas utiliser en cas de cancer du sein, des ovaires, de l’utérus, de la prostate

Jean-Claude Rodet