NUMERO : N°73-Septembre Octobre 2017

Le chanvre aux nombreuses vertus

Partagez cet article

Chevalier à la rescousse du système immunitaire, le chanvre protège notre peau, équilibre notre alimentation, nous habille de façon presque inusable, isole nos maisons… il se taille une place importante dans nos vies !

Merveille environnementale,

le chanvre est la plante qui produit le plus de biomasse à l’hectare et fournit 2 à 3 fois plus de fibres que le coton. Certaines variétés de chanvre sont utilisées pour le textile, l’habillement ou la fabrication du papier, d’autres servent à l’alimentation. On l’utilise également en cosmétique et dans la construction comme isolant.

Dans la plupart des régions, sa culture ne nécessite ni herbicide, ni fongicide ou insecticide alors que la culture du coton requiert  des quantités considérables de pesticides.

Le chanvre fournit une fibre naturelle  qui « respire » et peut se recycler, contrairement aux fibres synthétiques créées à partir du pétrole.  À maturité, une plante de chanvre peut contenir  près de la moitié de son poids sec en semences. Le chanvre traité par pyrolyse donne 95 % de carburant (procédé  thermochimique utilisé pour transformer la matière organique en carburant).  La chènevotte, partie non fibreuse de la tige, est utilisée comme matériau de construction et d’isolation.

Composition et vertus

Toutes les espèces de chanvre ne contiennent pas la substance delta-9-TétraHydroCannabinol (THC)(1) et ne sont  donc pas psychotropes, ne déclenchent pas d’effets psychoactifs comme la marijuana. Le chanvre légalisé aujourd’hui est un chanvre a très faible teneur en THC, c’est-à-dire qu’il n’est pas une drogue psychoactive. La graine de chanvre a un contenu en huile de 34 %, soit autant que les meilleures graines oléagineuses, ce qui en fait une source intéressante en acides gras polyinsaturés en excellente proportion pour l’équilibre oléique et les exigences du corps humain.

La couleur verte de l’huile est due à la concentration chlorophyllienne.

On considère aujourd’hui l‘huile de chanvre comme une huile de premier choix pour la défense immunitaire, la prévention des allergies, le diabète.

Plusieurs études ont montré ses vertus thérapeutiques face à diverses maladies dégénératives et des résultats intéressants en cas de :

  • accident cérébro-vasculaire,
  • hypertension artérielle,
  • hypercholestérolémie,
  • maladies inflammatoires de l’ensemble du tractus digestif,
  • menstruations douloureuses, ménopause précoce,
  • ostéoporose,
  • allergies de diverses natures,
  • faiblesse immunitaire, effondrement énergétique,
  • troubles de comportement, hyperactivité,
  • arthrite rhumatoïde,
  • eczéma, psoriasis…

Depuis 5 000 ans, le chanvre est utilisé en Asie comme remède universel.

Les variétés alimentaires de chanvre contiennent environ 24 à 26 % de protéines (de digestion facile) : près des 2/3 sont constitués d’édestine, protéine qui ressemble à celles trouvées dans l’organisme humain : donc idéalement bien adaptée à la satisfaction des besoins cellulaires de l’organisme, tels que la réparation de l’ADN.  Le dernier tiers est constitué d’albumine, autre protéine de type globuline de qualité élevée, également présente dans les blancs d’oeuf.

La graine est riche en

  • certains minéraux : calcium, magnésium, phosphore, fer, potassium, soufre,
  • en vitamines E et B,
  • en acides aminés essentiels : teneur élevée en arginine, histidine, méthionine et cystéine surtout,
  • en omegas 3 et 6 : un rapport qui permet de réduire la possibilité de développer une maladie cardiaque, le diabète, la dépression.

Le chanvre améliore l’état de la peau, stimule la croissance des cheveux et des ongles. La grande pharmacopée chinoise rapporte que les Anciens l’utilisaient comme aliment de force, de vigueur et de fertilité. Autrefois on employait l’infusion de feuilles de chanvre dans les cas de rhumatismes chroniques et pour calmer les irritations des voies urinaires qui accompagnent les blennorragies très inflammatoires.

De très bons résultats sont obtenus dans les cas de catarrhe vésical, gonorrhée et toutes les affections des reins.

Utilisations

La colique de plomb (affection douloureuse des travailleurs qui utilisent les sels de plomb : plombier, peintre…) est radicalement guérie par l’emploi de l’huile de chènevis prise en lavement, 2 fois par jour, matin et soir.

Les infusions de feuilles s’administrent à raison de 50 à 60 g /L d’eau. Les décoctions de grains s’emploient à raison de 50 à 60 g /L de lait.

Le chanvre en cosmétique

La fluidité particulière de l’huile de chanvre permet une absorption très rapide par la peau. Elle a une action nourrissante, régénératrice et protectrice contre les radicaux libres. On l’utilise en massages, shampooing,… Elle est recommandée pour calmer les coups de soleil, les brûlures et pour confectionner des masques en association avec l’argile.

Jean-Claude Rodet

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here