NUMERO : Septembre – Octobre 2015

Le poireau bio : des vertus ancestrales…

 

Poireau et culture bio

En bio, les gros bassins de production du poireau sont la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Rhône-Alpes. Le poireau, selon qu’il soit précoce, d’automne ou d’hiver se récolte généralement de septembre à avril. Il s’adapte à de nombreux types de sols mais les plus meubles sont conseillés pour faciliter sa culture surtout si elle est mécanisée. En effet, les opérations de la planteuse ainsi que le buttage seront d’autant plus efficaces.

La rotation, principe essentiel en bio, est de 4 ans minimum mais peut aller jusqu’à 7 ans. Le poireau est un bon précédent sur le plan sanitaire et pour gérer l’enherbement.

Comme pour beaucoup de légumes, le choix de la variété est fonction de l’époque de production . En automne et en hiver on retiendra des variétés plus résistantes au froid.

Même si cette culture ne présente pas proprement dit de difficultés techniques (maladies, ravageurs, irrigation…), elle nécessite pour une meilleure rentabilité des équipements spécifiques et couteux : planteuse, arracheuse, éplucheuse, bâtiments  de conditionnement… Cela implique donc d’avoir une surface minimale (10 hectares) et de prévoir une main d’œuvre conséquente sur la période post-récolte où les opérations de lavage, d’épluchage et de conditionnement (plateaux, bottes, filets) sont importantes pour fournir des poireaux de qualité.

Conseils clients

La couleur soutenue des feuilles du poireau est signe de bonne fraîcheur. Ne vous trompez pas, les gros poireaux sont aussi tendres que les petits !

Bien les conserver

Les poireaux peuvent se conserver jusqu’à cinq jours dans le bac du réfrigérateur. Il est nécessaire de bien couper le haut des feuilles. Cuits, les poireaux se conservent encore deux jours dans un récipient hermétique. Avant de les congeler, il est recommandé de les blanchir au préalable quelques minutes dans l’eau bouillante et de les passer rapidement sous l’eau froide. Bien les égoutter avant de les ensacher.

Bien les cuire

 Bien nettoyer les feuilles qui sont imbriquées les unes dans les autres et les fendre en croix sur les 2/3 de la longueur. La cuisson idéale est à la vapeur (15 mn).

Qualités nutritionnelles

De la grande famille des alliacées comme l’ail et l’oignon, le poireau est aussi reconnu pour ses propriétés nutritionnelles. L’association d’un faible apport calorique (27kcal/100g) et d’une forte teneur en vitamines et minéraux donne au poireau une bonne densité nutritionnelle.

Il contribue ainsi à la couverture de nos besoins en certains micro-éléments sans risque d’excès énergétique. Il est important de consommer le poireau entier pour bénéficier de la totalité des atouts nutritionnels

Riche en vitamines C, E et K

Riche en provitamine A et en vitamines C et E, connues pour leur effet antioxydant sur les cellules, le poireau a donc un rôle préventif. Les vitamines se trouvent particulièrement dans le vert du poireau.

Fournisseur de minéraux et oligo-éléments

La présence de glucides spécifiques, les fructosames, une teneur élevée en potassium (256 mg) et faible en sodium, lui donne des propriétés diurétiques. Le poireau est très riche en oligo-éléments : cuivre, zinc, bore, manganèse, sélénium, iode, etc.

Une solution pour le transit et le système cardio-vasculaire…

Grâce à sa teneur élevée en fibres (3,5/100g) il régularise le fonctionnement intestinal : pectine et cellulose agissent pour stimuler en douceur les mouvements de l’intestin. Il est bénéfique pour le système cardio-vasculaire en raison de sa teneur en soufre.

Bien les positionner dans le rayon

● Automne/ hiver : disposez les plutôt couchés sur une ou plusieurs rangées.

● Adaptez la mise en rayon selon la saisonnalité : pot au feu en hiver, en salade vinaigrette en été

● Il est recommandé de pulvériser de l’eau sur les poireaux en début de journée pour éviter le dessèchement et de bien retirer les feuilles jaunies ou flétries en les fendant de haut en bas pour une présentation soignée.

● Recouper régulièrement les racines sèches qui peuvent être coupées le cas échéant.

● En fin de journée, il est nécessaire de les stocker au froid.