NUMERO : N°66 -Juillet Août 2016

Les basilics

À petites feuilles ou à feuilles de laitue, en boule, en bouquet ou en arbrisseau, vert ou pourpre,… le basilic dans tous ses états pour nous charmer et nous « pestoyer »…

LES BASILICS (violet, vert, thaï…)

(Ocimum basilicum)

Cette plante annuelle aromatique est sans doute originaire de l’Inde où l’on dénombre environ 130 cultivars et où elle est offerte aux divinités Vishnou et Krishna.

Le basilic a été répandu en Perse, en Inde, en Grèce de l’Ouest sur l’initiative des médecins arabes puis en Afrique. Il est très apprécié dans la cuisine méditerranéenne : on le trouve dans les jardins des particuliers, les patios, les balcons, comme chez les producteurs industriels.

Basilic romain (Ocimum basilicum) appelé aussi Basilicum commun ou basilicum aux sauces, largement utilisé dans la cuisine italienne. Les infusions de feuilles sont utilisées pour leurs propriétés antispasmodiques grâce à la présence d’essences aromatiques riches en estragol et en méthylchavicol. On le recommande contre les migraines, les vertiges et pour ses vertus digestive, carminative, diurétique et stimulante. En Afrique occidentale, ses feuilles s’utilisent contre la dysenterie, la fièvre et les maux de dents.

Basilic de Ceylan (Ocimum gratissimum) répandu dans la zone tropicale. Cet arbrisseau (1,50 m de haut) se cultive près des habitations pour protéger des moustiques par ses émissions volatiles. Riche en thymol, il sert en cas d’affections respiratoires (bronchite, rhume, toux), de diarrhée, d’helminthiase. Au Congo, la décoction de feuilles sert en injections vaginales pour soigner les métrites et les vaginites. En Guadeloupe, la plante est appréciée pour préparer des bains rafraîchissants.

Basilic Thaï (Ocimum basilicum thyrsiflora) à feuilles vertes et inflorescences pourpres. Il présente une saveur épicée ressemblant à celle de l’estragon ou de l’anis et est servi avec les plats traditionnels thaï.

Basilic pourpre ou violet (Ocimum basilicum purpurescens) : cette variété à grandes feuilles, présente un goût semblable à celui du basilic commun. Très odorant.

Basilic citron (Ocimum basilicum Citriodorum) : sa particularité est d’apporter un parfum de citron au goût du basilic commun. Utilisé pour aromatiser les vinaigres, huiles ou en tisane, dans les desserts ou en accompagnement des poissons.

Basilic cannelle (Ocimum cinnamom) : son odeur rappelle la cannelle et le clou de girofle. Planté en association avec les tomates, il  renforce leur goût et les protège contre les mouches.

Basilic sacré (Ocimum sanctum) : appelé aussi « tulsi » en Inde. Une plante fortement adaptogène, employée en médecine ayurvédique : considérée comme un véritable élixir de vie, une plante de choix pour la longévité, pour faire face aux effets physiologiques du stress. Anti inflammatoire, il est très efficace contre les affections virales.

Basilic Fino verde (Ocimum basilicum var. minimum)  : originaire d’Italie. Petit feuillage vert clair abondant. Saveur intense et légèrement piquante. Fleurs blanches. Très utilisé en Italie pour le pesto. Également pour salades et tisanes.

Basilic grec (Ocimum basilicum graecum) qui forme de superbes boules. Très aromatique avec un petit goût d’anis et de clou de girofle. Il accompagne salade, tomates, courgettes, ail, poisson, volaille, lapin œuf, crudités, pâtes, etc. On l’utilise cru de préférence car il perd de son parfum à la cuisson.

Usages traditionnels

Tous ces basilics sont utilisés comme herbe aromatique en cuisine : de préférence crue car leur arôme s’atténue à la cuisson. On aromatise les huiles ou les vinaigres. Ils accompagnent merveilleusement les crudités (aubergine, tomate, courgette…), les pâtes, les coquillages, les poissons cuits à la vapeur, les œufs brouillés, les volailles et les sauces. C’est la base des recettes de « Pesto ».

Usages médicinaux :

Nombreux ! Pour soigner le manque d’appétit, l’indigestion, les gastrites,

Pour traiter les aphtes, les inflammations du pharynx (gargarismes, bains de bouche),

En tisane, pour soulager les migraines, le stress et l’angoisse.

Jean-Claude Rodet

Les livres publiés en France par J.-C. Rodet sont disponibles aux éditions Trédaniel ou à

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here