NUMERO : Mai-Juin 2012

Les produits bio : partie intégrante du paysage alimentaire des Français

Environnement et naturalité : associés aux produits bio par plus de 80 % des Français

● 83 % des Français sont d’accord pour dire que les produits bio contribuent à préserver l’environnement,
● 82 % qu’ils sont plus naturels car cultivés sans produits chimiques,
● 77 % qu’ils sont meilleurs pour la santé,
● 71 % que leurs qualités nutritionnelles sont mieux préservées,
● 68 % qu’ils requièrent plus de main d’oeuvre pour leur fabrication,
● 61 % qu’ils ont meilleur goût.

66 % des Français privilégient les achats «responsables»

La proportion de Français déclarant privilégier, lors de leurs achats, les produits respectueux de l’environnement et/ou des principes du développement durable est de 66 %. Pour les reconnaître, ils utilisent majoritairement la marque AB(66 %).

Marque AB et logo européen : une notoriété record

En 2011, 89 % des Français déclarent connaître la marque AB. Ils étaient seulement 10 % en 1998 et 41 % en 2001. Quant au nouveau logo européen, mis en place en juillet 2010, il atteint déjà un taux de notoriété assisté de 38 %, contre seulement 13 % l’an passé. Du côté des consommateurs/acheteurs bio, ces deux repères sont encore mieux connus : 96 % d’entre eux connaissent la marque AB et 58 % le logo bio européen.

Origine et contrôles : les principales informations attendues des Français sur les produits bio

Les informations souhaitées sont surtout axées sur un désir de connaissance de l’origine des produits et de leur mode de production. Les Français souhaitent également plus d’informations sur les contrôles et les qualités nutritionnelles, ainsi que la diversité des produits. Ces informations pourraient prendre forme sur différents supports, mais doivent en premier lieu être relayées sur les lieux de vente (GMS, marché, magasins spécialisés, artisans/commerçant). La télévision et la presse arrivent ensuite comme de forts pouvoirs informatifs. Internet est quant à lui un média davantage plébiscité par les plus jeunes (15-34 ans).

4 Français sur 10 consomment régulièrement bio

En 2011, toujours 4 Français sur 10 déclarent consommer des produits biologiques au moins une fois par mois, dont la moitié au moins une fois par semaine. Les consommateurs de produits biologiques sont toujours sur-représentés chez les femmes, les catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP+) et les habitants de la région parisienne.

 

 
…suite…

Logos, clés de reconnaissance et forte importance du pays d’origine

Lors des courses, les consommateurs-acheteurs de produits biologiques se repèrent plus que jamais grâce aux logos : 87 % avec le logo AB (81 % en 2010) et 24 % avec le logo européen (15 % en 2010). La mention « produit issu de l’agriculture biologique » est également un fort moyen de reconnaissance pour plus de la moitié (52 %), suivi de la signalétique en rayon (44 %).
● Si la mention d’origine européenne n’est pas systématiquement regardée (39 % n’y portent jamais attention), le pays d’origine des produits biologiques est en revanche un critère auquel les acheteurs attachent beaucoup d’importance : 91 % y portent attention, dont 33 % « toujours » lors de l’achat de produits biologiques.
● 69 % des acheteurs jugent le rapport qualité-prix des produits biologiques satisfaisant.

Proximité et saisonnalité : éléments déterminants dans l’augmentation de la consommation

Parmi les éléments jugés les plus déterminants par les consommateurs/ acheteurs de bio pour augmenter leur consommation de produits bio : les prix moins élevés arrivent en première position, cités par 91 % d’entre eux. Ce critère tarifaire est immédiatement suivi de l’élément «produits bio régionaux/locaux», désigné par 88 % d’entre eux et par l’élément produit de saison, cité par 85 % des consommateurs/ acheteurs de bio. Notons une augmentation significative de l’élément «Informations sur les conditions de fabrication des produits » : cité cette année par 77 % des consommateurs/acheteurs de bio comme déterminant pour augmenter leurs achats en bio, contre 68 % en 2010.

Évolution du comportement

Par ailleurs, pour plus d’1/3 des consommateurs, le fait d’acheter / de consommer bio les a amenés à modifier leurs habitudes d’achat, leur comportement alimentaire ou culinaire. Les 3 évolutions les plus marquantes étant :
● Achats plus important de produits frais (93 %)
● Moins de gaspillage (91 %)


● Plus de produits de saison (90 %) Fruits et légumes : les produits phare du bio

Les fruits et légumes sont plus que jamais la catégorie de produit phare des produits biologiques : ils sont consommés par 89 % des adeptes du bio, c’est le taux le plus fort jamais enregistré (80 % en 2010). Ensuite, et comme les années passées, on retrouve :
● les produits laitiers (72 %)
● les oeufs (66 %)
● les produits d’épicerie tels que les céréales, l’huile… (55 %)
● les boissons dont les jus et le vin (49 %), avec une hausse significative pour le vin (17 % vs 11 % l’an dernier)
● la viande (47 %)
● le pain (40 %)

Les magasins spécialisés en bio regagnent du terrain

En 2011 , 31 % des consommateurs/acheteurs bio ont fait des achats en magasins spécialisés contre 23 % en 2010. Les grandes surfaces restent un des lieux les plus fréquentés puisque 65 % des consommateurs/ acheteurs bio ont fait des achats de produits bio en GMS en 2011 contre 70 % en 2010.

Un point de vente qui ne doit pas se résumer à un simple distributeur, mais qui a vocation à informer

Le souhait d’informations en point de vente évoqué par l’ensemble des Français est également mis en exergue par les consommateursacheteurs qui mettent en avant une volonté d’en savoir plus. En effet, ils sont encore plus nombreux cette année à déclarer être intéressés par des supports d’information de type écrans (47 % vs. 36 % en 2010) et par la présence d’un nutritionniste (45 % vs. 36 % en 2010) en rayon. Près de la moitié d’entre eux évoque également la présence d’un conseiller en rayon (43 %), voire d’un animateur (34 %). Un besoin exprimé de dialogue, d’expertise et d’accompagnement.
Enfin, une très large majorité des consommateurs compte maintenir sa consommation de produits bio au cours des 6 prochains mois (78 %). Seuls 2 % envisagent de la restreindre contre 18 % qui pensent l’augmenter (principalement sur les fruits et légumes, la viande et les produits laitiers). Parmi les éléments qui pourraient inciter à avoir une consommation plus importante, 5 grandes thématiques se détachent :
● le prix : « prix moins élevés » (91 %), « promotions et avantages fidélité » (79 %)
● le local, la proximité : « produits bio régionaux / locaux » (88 %), « produits de saison » (85 %), « informations sur les conditions de fabrication » (77 %, en hausse depuis 2010)
● l’environnement et l’éthique : « produits bio et équitable » (79 %), « moins d’emballages, plus respectueux de l’environnement » (76 %), « informations sur l’empreinte carbone » (61 %, en hausse)
● la largeur de gamme : « gamme de produits plus étendue » (79 %), « produits plus facilement disponibles en magasin » (77 %), « meilleure identification en rayon » (63 %)
● la qualité et le goût des produits : « meilleure qualité » (71 %), « meilleure fraicheur » (69 %), « meilleur goût » (65 %)

Protocole de l’enquête :
Baromètre Agence BIO / CSA 2011 : enquête quantitative en face à face à domicile menée du 15 au 20 novembre 2011 auprès d’un échantillon de 995 personnes représentatif de la population française (en terme de sexe, âge -15 ans et plus -, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération).
Renseignements : www.agencebio.org