NUMERO : Mars-Avril 2010

Produits BIO : les français confirment leur intérêt

Bonne résistance à la crise…

Face à la crise, les produits bio ont bien résisté : 39 % des Français disent avoir acheté au moins un produit bio dans les 4 semaines précédant l’enquête (même niveau qu’en 2008). L’intérêt pour les produits bio est structurel puisqu’au cours des 6 prochains mois, 25 % des consommateurs-acheteurs bio ont déclaré avoir l’intention d’augmenter leur consommation (vs 22 % en 2008) et 71 % de la maintenir.

Trouver des produits partout…

Les Français veulent de plus en plus avoir la possibilité de manger bio. Ils sont demandeurs de produits Bio hors domicile : dans les restaurants (45 % en 2009 vs 42 % en 2008), sur leur lieu de travail (41 % en restauration d’entreprise vs 38 % en 2008 et 37 % dans les distributeurs automatiques vs 32 % en 2008) et pour leurs enfants dans les restaurants scolaires (75 % des parents dont les enfants n’ont pas de produits Bio à la cantine souhaiteraient qu’ils en aient).

Le bio solution pour l’environnement…

De plus en plus sensibles à l’environnement, les Français ont une opinion très positive de l’agriculture biologique. Les ¾ d’entre eux considèrent que la Bio est une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux et ils sont 84 % à estimer que l’agriculture biologique doit se développer en France.

Les raisons de non-achat des produits biologiques

Depuis 2004, le premier frein à la consommation des produits biologiques reste le prix (79 %). Toutefois, pour beaucoup, les consommateurs n’ont toujours le reflexe d’en acheter (64 %). Le travail de communication pour la promotion des produits biologiques demeure donc indispensable.

Lieux d’achat : magasin bio en évolution

72 % des consommateurs-acheteurs bio achètent des produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), comme en 2008, 42 % sur les marchés (vs 45 % en 2008), 31 % en magasins spécialisés en produits bio (vs 26 % en 2008), 24 % à la ferme et 21 % auprès d’artisans -commerçants. Les raisons de consommation : l’environnement gagne du terrain

Les données du nouveau Baromètre Agence BIO

2009 modifient le trio de tête des raisons de consommation les plus citées par les consommateurs-acheteurs bio en assisté. La raison environnementale passe de la quatrième à la deuxième position, échangeant ainsi sa place avec la motivation liée à la qualité et au goût des aliments bio. Par ailleurs, on note également une progression des raisons éthiques de 10 points par rapport à 2008.

Bio ou pas : 58 % des Français comparent les prix

Quand ils font leurs courses, les Français comparent les prix entre les produits biologiques et les non biologiques de même catégorie. Selon le baromètre, 58 % disent établir une comparaison alors qu’ils étaient 57 % l’an dernier, 54 % en 2007 et 47 % en 2006. Les consommateurs bio sont encore plus attentifs puisque 77 % d’entre eux établissent des comparaisons, dont 36 % régulièrement et 41 % de temps en temps.

Payer plus pour manger bio ? Normal pour quatre Français sur dix

Les Français sont 39 % à trouver normal qu’un produit bio puisse coûter plus cher qu’un produit non bio. En moyenne, ils se disent prêts à payer jusqu’à 11 % de plus. De leur côté, les consommateurs-acheteurs bio sont 56 % à estimer normal de payer plus cher pour manger bio.

Fruits et légumes : en tête des produits bio consommés.

Les fruits et légumes figurent au 1er rang des produits bio consommés : 80 % des consommateurs-acheteurs de Bio disent en consommer. Ils sont suivis des produits laitiers (71 %), des oeufs (62 %), des produits d’épicerie (huiles, pâtes, riz : 56 %), de la viande (49 %), du pain (42 %) et des boissons (43 %). Deux progressions majeures apparaissent en corrélation avec l’augmentation de l’offre. Les poissons sont désormais consommés par 14 % des consommateurs-acheteurs bio contre 7 % l’an passé et les vins par 18 % d’entre eux contre 11 % en 2008.

Les produits bio qui recrutent de nouveaux consommateurs

Cette année, les produits qui attirent les nouveaux consommateurs bio ont changé. En effet, d’après le Baromètre 2009, les produits biologiques qui ont le plus recruté (consommateurs de moins d’un an) sont : les compléments alimentaires (14 % de consommateurs de moins d’1 an), le lait (13 %), le pain (12 %), les biscuits/produits pour petit-déjeuner (12 %), le vin (11 %) et les jus de fruits (11 %). L’ordre en 2008 était le suivant : le vin (29 %), le soja (19 %), les jus de fruits (15 %) et le pain (13 %)

Le logo : gage de reconnaissance

Le score de notoriété de la marque AB est encore en légère progression, il atteint cette année 87 % contre 85 % l’an dernier. Tout en étant moitié moins connu que le logo AB, le logo Européen progresse de façon significative, passant de 28 % à 39 %.
Sur ce dernier, les chiffres changeront certainement avec la mise en place du nouveau logo CE au 1er juillet 2010.