NUMERO : Mai – Juin 2015

Quand les thés bio se boivent frais !

Le thé en version fraîche devrait conquérir tous les adeptes de cette boisson mais également toutes celles et ceux qui préfèrent les boissons froides ou qui par goût n’aiment pas l’eau nature.

Ces thés sont spécialement conçus pour être infusés lentement dans de l’eau froide ou à température ambiante. Cette infusion douce, à l’abri de la lumière et au réfrigérateur, permet de préserver tous les arômes du thé et également toutes ses vertus !

Des feuilles entières de thé (noir, vert de Chine…) et des arômes naturels (pêche, menthe marocaine, poire, gingembre, cerise, framboise…) se mêlent pour permettre de varier les saveurs afin que chacun de vos clients trouve ceux pouvant convenir à toute la famille.

Comment sont-ils présentés ?

● En vrac, sous forme de sachets d’une centaine de grammes. Ils permettent, une fois infusés, de réaliser de 8 à 10 litres de thé glacé.

● En sachet, pour plus de facilité, il suffit juste d’utiliser un seul sachet pour obtenir un litre de cette boisson rafraîchissante et bienfaisante.

● En bouteilles en verre, prêtes à l’emploi, elles sont idéales pour les clients les plus pressés.

Ces thés froids déjà préparés (thé vert sencha, thé noir kerala…) sont légèrement sucrés au sirop d’agave. A l’inverse des sachets et du vrac non sucrés, ces thés sont plutôt à privilégier avec un repas (en apéritif par exemple) ou au goûter avec d’autres aliments a n de ne pas trop perturber l’équilibre glycémique.

À qui conseiller ces thés glacés ?

● les amateurs de thé, en remplacement ou en alternance avec les thés chauds,

● les personnes n’arrivant pas à boire de l’eau nature,

● les personnes âgées qui n’ont particulièrement rien pour éviter la déshydratation en période de fortes chaleurs,

● les addicts aux sodas et autres boissons sucrées dont les enfants et surtout les adolescents dans la journée (en évitant le soir),

● les nomades qui adorent les pique-niques, à la place des sirops et sodas résolument trop sucrés.

Naturellement sans sucre !

Le grand avantage de ces boissons à réaliser soit même est qu’elles ne contiennent pas de sucre et peuvent donc être bues tout au long de la journée sans craindre des fluctuations de la glycémie, dommageables pour le tour de taille et pour les diabétiques. Ce sont donc des alliés de la minceur et de la santé sur le long terme, sauf pour les versions déjà sucrées en bouteille de verre.

Quand les recommander ?

Les thés glacés, comme les thés chauds, se conseillent en fin ou au cours des repas. Toutefois, comme les tannins ont tendance à emprisonner le fer alimentaire, vous devez les recommander en dehors des repas si vos clients sont anémiés ou ont un taux bas de ferritine et, à l’inverse, pendant les repas s’ils souffrent d’hémochromatose (excès de fer).

Combien en conseiller par jour ?

Tout est fonction de la sensibilité à la théine de chacun et de l’effet recherché. Cela peut donc varier de un à quatre verres par jour, répartis dans la journée.

Faites des dégustations dans vos rayons !

Dès le matin, pensez à verser un litre d’eau froide ou à température ambiante, dans une thermos ou un pichet avec un couvercle et déposez moins de 10 g de thé spécifique (environ 3 cuillères à soupe) dans un filtre à thé.

Laissez infuser au réfrigérateur ou dans votre chambre froide pendant 5 heures minimum et servez pour le début de l’après-midi ou pour le goûter. Vous pouvez aussi laisser infuser toute la nuit et servir bien frais le matin à vos premiers clients. En cas de fortes chaleurs, vous pouvez même y ajouter des glaçons.

Astuce : Une fois infusé pendant au minimum 5 heures, cette préparation peut être versée dans des bacs ou des sachets à glaçons. Ces glaçons de thé pourront ensuite être passés au blender et être servis comme granité avec une paille pour ravir les palais des plus petits (et des grands aussi !).

Quels sont les bienfaits des thés d’été sur l’organisme ?

Le thé vert, non fermenté, conserve la totalité de ses substances antioxydantes protectrices, les polyphénols, dont les trois principaux sont les catéchines, les théa avines et les théarubigines.

Dans le thé noir, une partie des cathéchines est transformé en théa avines et théarubigines.

La teneur en polyphénols est donc très variable d’un thé à un autre.

● Ils possèdent des teneurs très élevées en antioxydants

C’est la richesse en polyphénols, et surtout en flavonoïdes (catéchines), qui offre aux thés leurs effets protecteurs.

La catéchine la plus intéressante et la plus abondante est l’EGCg (Epigallocatéchine gallate).

Pour faire simple, les polyphénols du thé limitent le développement des tumeurs en bloquant l’angiogenèse, c’est-à-dire la formation de nouveaux vaisseaux. Des études épidémiologiques montrent très clairement que les taux de certains cancers (estomac, foie, pancréas, sein, poumon, oesophage, peau) sont moins élevés dans les régions où il se consomme beaucoup de thé (Chine, Corée, Japon). Les chercheurs pu constater que chez les fumeurs qui boivent du thé vert, les risques de cancer du poumon diminuent de 45 %.

Les catéchines du thé, et l’ensemble de ses substances actives, sont donc particulièrement indispensables dès les premiers rayons du soleil pour protéger l’organisme du stress oxydatif engendré par un excès de radicaux libres.

● Ils soutiennent la santé cardiovasculaire

En agissant de façon ubiquitaire au sein de l’organisme, le thé est un véritable protecteur au niveau cardiaque et vasculaire.

● Il empêche l’agrégation des plaquettes sanguines

et limite donc la formation anormale de caillots dans les vaisseaux,

● Il régularise le bilan lipidique

en abaissant le taux de cholestérol total, en élevant celui du HDL-cholestérol et en inhibant l’oxydation des LDL-cholestérol,

● Et enfin, il réduit la tension artérielle.

● Ils augmenteraient la longévité

Selon de vastes études chinoises, la consommation de trois tasses de thé vert par jour, chaud ou froid, protège l’extrémité des chromosomes (les télomères) du stress oxydatif et limite donc le vieillissement cellulaire.

● Ils fournissent de la L-théanine

Les feuilles de thé contiennent un acide aminé uniquement retrouvé dans cette plante : la L-théanine, qui agit positivement sur le moral et le bien-être. Cette substance agit en effet en augmentant à la fois les taux de dopamine (vigilance) mais aussi de GABA et de sérotonine (tous les deux relaxants).

Le thé glacé ou froid est donc la boisson parfaite lors des passages d’examens de  n d’année pour garder la concentration tout en étant détendu et moins stressé.

● Ils favorisent le bien-être intestinal

L’action bénéfique des polyphénols du thé sur la perméabilité intestinale est bien documentée in vitro et la consommation de thé est également associée chez l’animal à une activité anti-inflammatoire au niveau intestinal.

● Ils ralentissent le déclin cognitif

Les polyphénols du thé sont de véritables pièges à radicaux libres dans tous les milieux de l’organisme et même au niveau du cerveau puisque certains passent aisément la barrière hémato-encéphalique et seraient même plus efficace que la vitamine E pour prévenir la peroxydation des lipides dans le cerveau, un phénomène qui accélère le vieillissement du cerveau. D’autre part, ils inhibent les enzymes responsables de la dégradation de l’acétylcholine, une molécule essentielle au bon fonctionnement de la mémoire. Conseiller des thés froids aux personnes âgées tous les jours s’avère donc bénéfique pour leur mémoire.

● Ils boostent la perte de poids

Pris à la fin des repas, le thé, quel que soit sa température, pourrait aider à augmenter le métabolisme de base (les dépenses énergétiques), améliorer l’élimination de l’eau excédentaire et drainer ainsi l’organisme en profondeur. Les thés glacés sans sucre sont donc de bons compléments amincissants en parallèle de bonnes pratiques alimentaires.

● Ils pourraient réduire la glycémie

En inhibant l’amylase, l’enzyme qui décompose les amidons en sucres simples, la consommation de thé pourrait diminuer la glycémie postprandiale si le thé est consommé pendant le repas. Les thés glacés non sucrés peuvent donc se conseiller très facilement aux repas chez les diabétiques de type 2.

● Ils possèdent des propriétés antibactériennes

Des études scientifiques ont révélé que le thé possède de puissants effets sur les bactéries buccales, lesquelles sont communément incriminées dans le développement des caries et du tartre. Les thés glacés sont donc parfaits pour les enfants ou les adolescents, à raison d’un verre par jour.

● Ils préviennent la perte osseuse

Même si des études plus approfondies méritent d’être poursuivies, la consommation de thé semble corrélée à une bonne santé osseuse chez les femmes ménopausées.

 

Angélique Houlbert
Nutritionniste