NUMERO : N°73-Septembre Octobre 2017

Bioland pour une économie circulaire, durable et écologique

Bioland est la plus importante association d’Allemagne dans le domaine de l’agriculture biologique. 343 489 hectares, soit près de la moitié de la surface agricole gérée par les associations bio allemandes, sont cultivés selon les directives strictes Bioland. Les 6 800 producteurs ainsi que le millier de transformateurs partenaires forment une communauté basée sur des valeurs partagées, œuvrant pour le bien-être de l’Homme et de l’environnement.

L‘historique

Au début du 20e siècle, le Dr Hans Müller, conseiller national pour l’agriculture, avait fondé en Suisse une association paysanne, le Bauernheimatbewegung. Son but était de permettre aux agriculteurs de subsister grâce à un système d’exploitation circulaire le plus fermé possible, la priorité étant donnée à une limitation des achats d’intrants extérieurs et à une commercialisation indépendante. De cette idée, naquirent dans les années qui suivirent les bases de l’agriculture biologique et en 1974 l’association Bioland.

Les grands principes

L’économie circulaire est le principe de base de l’agriculture Bioland : les agriculteurs nourrissent les populations de manière durable et ne sont pas dépendants de matières premières à la disponibilité limitée. Grâce à une diversité de mesures, ces agriculteurs favorisent la fertilité des sols d’une manière naturelle et les préservent pour les générations futures. Et comme les animaux de la ferme sont également des créatures vivantes ayant des sentiments et des besoins, les agriculteurs Bioland les élèvent avec respect. Ces agriculteurs ne produisent par ailleurs que des aliments de qualité. C’est pourquoi ils veillent non seulement à garantir une composition qualitative mais aussi à préserver le goût naturel d’aliments nutritionnellement riches.

Les « plus » des cahiers des charges

Agriculture

Les exploitations Bioland sont 100 % bio, en harmonie avec la nature. Elles favorisent la biodiversité et agissent pour la protection du climat et de l’environnement. Les agriculteurs Bioland assurent ainsi notre alimentation tout en maintenant un paysage rural diversifié. Pour la culture des végétaux, ils utilisent moins d’engrais azotés afin de protéger l’air et les eaux souterraines. Le nombre d’animaux dans les fermes étant proportionnel à la taille de la surface cultivée, les agriculteurs Bioland peuvent de la sorte produire suffisamment de nourriture pour leurs animaux et utiliser de manière raisonnée le fumier résultant comme engrais. Pour les volailles et les porcs, le nombre maximum d’animaux par hectare est inférieur à celui autorisé par la réglementation bio européenne (140 poules pondeuses, 280 poulets ou 10 porcs d’engraissement). Le bien-être des animaux est au cœur des préoccupations des fermes Bioland. Ces animaux profitent ainsi de l’air libre, ont suffisamment d’espace à l’étable, à l’extérieur ou au pâturage, et reçoivent une alimentation bio de qualité.

Transformation

Pour la transformation des produits Bioland les additifs autorisés sont moitié moindres que dans les produits bio définis par l’UE (24 au lieu de 53, conventionnel > 300). De nombreux additifs, comme les colorants artificiels ou les exhausteurs de goût, sont en effet inutiles et trompent les consommateurs en imitant la couleur ou la saveur naturelle des aliments. Beaucoup d’additifs représentent surtout un danger potentiel pour un nombre croissant de personnes souffrant d’allergies. C’est pourquoi, par exemple, aucun carraghénane n’est utilisé comme épaississant dans les produits laitiers Bioland, ni aucun sel nitrité pour conserver les saucisses, ni phosphate de calcium comme agent levant dans le pain. Pour protéger les consommateurs, les process industriels controversés comme l’utilisation pour le lait des micro-ondes ou des rayonnements ionisants sont également interdits chez Bioland.

Les garanties

Les entreprises Bioland sont inspectées au moins une fois par an par un organisme indépendant. S’ajoutent en outre des contrôles aléatoires ponctuels. Si toutes les règles sont respectées par l’entreprise, celle-ci reçoit sa certification et a le droit de vendre sa production avec le logo Bioland.

La représentativité

6 800 agriculteurs, horticulteurs, apiculteurs et viticulteurs travaillent selon son cahier des charges Bioland. S’y ajoutent en outre plus de 1 000 partenaires de la transformation et du commerce : boulangeries, laiteries, boucheries, restaurants, etc.

Ce qu’il faut retenir

Bioland noue des partenariats solides et durables tout au long de la chaîne de valeurs, des agriculteurs aux détaillants en passant par les transformateurs. Les agriculteurs obtiennent ainsi des prix justes, les transformateurs disposent de matières premières de qualité, les détaillants s’approvisionnent en toute sécurité, et au final les consommateurs bénéficient d’aliments Bioland de grande valeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here