Durcissement des règles d’épandage en AB à partir de 2021

Partagez cet article

Même si la Commission européenne a reporté d’un an (1er janvier 2022) l’entrée en vigueur de la réforme de la règlementation bio UE, certaines nouvelles mesures sont applicables au 1er janvier 2021. C’est le cas, par exemple, des règles concernant l’épandage des effluents d’élevage.

En effet, suite à la nouvelle définition d’élevage « industriel » approuvée par le comité national de l’AB (CNAB) qui sera prochainement notifiée dans le guide de lecture français du règlement européen bio, certains produits organiques issus d’élevages industriels ne pourront plus être utilisés en France sur des terres cultivées en agriculture biologique. Ainsi, selon l’annexe I du RCE n°889/2008 du règlement bio UE, seront interdits les effluents d’élevages provenant de systèmes caillebotis (ou grilles intégrales) et d’élevages en cage de plus de 60 000 emplacements de poules pondeuses ou 85 000 emplacements de poulets de chair ; d’élevages porcins de 900 emplacements de truies ou 3 000 emplacements de porcs charcutiers.

Outre la clarification de cette règlementation souvent controversée, cette nouvelle mesure permettra certainement de renforcer l’autonomie des fermes bio en matière de fertilisation en développant la polyculture-élevage, un des piliers de l’agriculture biologique.

Nous reviendrons plus en détail sur les conséquences de cette nouvelle mesure dans notre numéro de mars / avril 2021 (Bio Linéaires n°94).

 

Partagez cet article