NUMERO : Septembre – Octobre 2014

Compléments Alimentaires : un marché pour le magasin bio ?

Sur un marché qui reprend peu à peu de la croissance, qui a connu de multiples modifications réglementaires et qui subit actuellement des changements dans sa distribution, il nous paraissait donc important d’étudier ce secteur pour connaître le positionnement du magasin bio aujourd’hui. C’est pourquoi, et ce, pour la première fois en France, nous nous sommes intéressés aux compléments alimentaires en magasin bio.

À travers de nombreux témoignages de professionnels, qu’ils soient fabricants et/ou grossistes, on entend que le magasin bio doit rester le lieu de vente privilégié des compléments alimentaires et ce, essentiellement en raison du conseil et de l’historique. Cette analyse est encore partagé par notre échantillon représentatif de consommateurs bio, mais pour combien de temps ! En effet, Internet menace… « un taux de satisfaction important, une pratique d’achat qui se développe » tels sont les résultats de notre enquête.

 

Comment optimiser ou maintenir les ventes en magasin bio ?

Là est la question !

Le consommateur bio se déclarant comme tout à fait incompétent dans le domaine, il semble logique qu’il ait recours à de très nombreuses sources d’informations dont internet.

Toutefois, quand il est en magasin bio, il attend avant tout que sa recherche lui soit grandement facilitée : en consultant des informations adaptées en rayon, des produits rangés par famille et surtout du personnel disponible et formé !

L’opinion des fabricants conforte en grande partie cette attitude. Selon eux, les points à améliorer sont le niveau de prix, le merchandising et la formation des vendeurs-conseils.

Le merchandising : la clé du succès ?

La réponse est OUI !

Tous les opérateurs du secteur que nous avons interrogés sont unanimes : une bonne gestion du rayon reste primordiale et permettra d’améliorer la rentabilité de l’ensemble du magasin. Rappelons que les compléments alimentaires et les produits qui leur sont associés représentent entre 10 et 20 % des ventes de la moyenne des magasins bio et, dans la plupart des cas, entre 18 et 35 % de profitabilité. Enfin, si l’on devait énumérer les principaux facteurs de la réussite du rayon compléments alimentaires, voici ce qui pourrait être rapporté : comprendre le consommateur, bien communiquer, savoir acheter, maîtriser sa gestion (stocks), avoir un rayon attrayant et adapté avec une offre produit cohérente, faire des animations et former régulièrement ses collaborateurs… et bien d’autre encore…