NUMERO : sept -oct 2012

Couches jetables ou couches lavables ?

 

Les couches jetables écologiques
Pour des raisons environnementales et éthiques, les couches jetables écologiques sont de plus en plus utilisées par les jeunes parents. Il est toutefois important de savoir ce qu’elles contiennent et comment elles ont été fabriquées. En eff et, de nombreux fabricants proposent ce type de couches sans pour autant avoir le maximum de garantie sur le côté écologique et biodégrabilité.
Généralement, toutes les couches jetables écologiques sont fabriquées à partir de matières premières naturelles et renouvelables et ce dans leur plus grande partie. Les matières utilisées sont :

● de la cellulose non blanchie au chlore, pour la partie absorbante
● des fi bres naturelles (souffl ets latéraux)
● de la pulpe de bois issue de forêts gérées durablement (partie absorbante),
● des fi lms protecteurs imperméables en amidon de maïs garantis sans OGM
● des encres végétales

Contrairement aux couches classiques, elles ne contiennent pas de substance chimique qui se trouve sous forme de petits grains dans le noyaux absorbant comme le Polyacrylate de Sodium (SAP). Ces derniers gonfl ent au contact de l’humidité et optimisent l’absorption. Les parfums sont proscrits pour limiter les risques d’allergie. Enfi n, les emballages sont en carton recyclable ou 100 % biodégradable en amidon de maïs.

Biodégradabilité : un bon indice
Selon le Guide pratique des allégations environnementales, un produit ou un emballage peut se revendiquer «biodégradable» s’il respecte des normes en vigueur (notamment la norme NF EN 13 432 : 2000). Ces normes défi nissent les conditions dans lesquelles le produit peut eff ectivement se dégrader. Elles garantissent que le produit va se décomposer sous l’action d’organismes vivants en éléments divers dépourvus d’eff et dommageable sur le milieu naturel. Sans précision, l’allégation «biodégradable» doit porter sur l’ensemble du produit. Sinon, il faut indiquer si c’est le produit, l’emballage ou une substance qui est concernée. Dans tous les cas, la mention « Ne l’abandonnez pas dans la nature » doit apparaître.
Pour les couches jetables écologiques, le taux de biodégradabilité peut varier de 50 à 90 %. Il est de moins de 20 % pour les couches plastiques traditionnelles !

Qu’est ce qu’un produit compostable ?
Tous les déchets d’origine végétale ou animale sont par nature compostables. Les autres produits qui revendiquent leur caractère compostable (emballages, sacs poubelles, couches, gobelets…), doivent être conformes à des normes (notamment la norme NF EN 13 432 : 2000) qui garantissent que le produit va se dégrader en un compost de qualité dans une installation industrielle de compostage. Le label « Ok compost home » garantit qu’un produit peut être composté dans des conditions optimales dans un composteur individuel de jardin.

Les couches lavables réutilisables
De nombreux progrès techniques et pratiques ont été faits depuis les langes qu’utilisaient nos grand-mères.
Préformées, équipées d’élastiques aux cuisses et à la taille et de velcro pour les fermer et les repositionner, il est parfois diffi cile de faire la différence entre les couches jetables. Il existe désormais de nombreux modèles qui diff èrent selon le type de tissu, l’épaisseur, la coupe, le système de fermeture, la taille, la couleur, etc.

Présentation du produit

Les couches lavables réutilisables sont généralement composées de quatre éléments :

● la culotte extérieure de protection qui assure l’imperméabilité.
● la partie ou la noyau absorbant lavable (appelé aussi PAD), constitué de coton biologique ou non.
● la doublure qui optimise la capacité d’absorption de la couche
● le voile de protection ou papier absorbant utilisé pour jeter les selles sans y toucher.

Aspect écologique

Réduction des déchets  : 2 ans de couches jetables représentent environ 5000 couches, soit environ 1 tonne de déchets (recyclables ou non selon les cas). Une couche non recyclable peut mettre jusqu’à 500 ans pour se dégrader et représenter jusqu’à 50 % du poids des déchets d’une famille !
Réduction d’eau et de matières premières  : en intégrant la fabrication du tissu et le lavage, les couches lavables demandent 2 fois moins d’énergie, 30 % d’eau en moins, et 3 à 4 fois moins de matières premières.

 

Aspect économique  : de nombreuses études comparatives démontrent que l’utilisation de couches lavables est plus rentable, environ 2 fois moins cher (une économie de 500 à 700 euros)

Conseil à la vente  : pour les nouveaux adeptes de la couche lavable, le souci récurent est le lavage.
Par manque de temps ou d’organisation, les parents peuvent rater un lavage et se retrouver en rupture. C’est pourquoi, conseillez les de prévoir un lot de couches plus conséquent.

 

Avec près de deux enfants par femme, la France a le taux de croissance démographique le plus élevé d’Europe. De ce fait, c’est environ un million de tonnes de couches qui sont jetées chaque année dans nos poubelles, soit 9 % de nos déchets ménagers. Rappelons, qu’un bébé portera en moyenne 5 000 couches avant d’être propre.
Des  lières de recyclages subventionnées par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) se mettent peu à peu en place pour tenter de limiter ce dommage écologique.