NUMERO : N°65 -Mai Juin 2016

Jasmin et melaleuca

Partagez cet article

Une petite déprime ? une petite flambée d’infection ? Rien ne résistera à leurs subtiles fragrances…

L’H.E. DE JASMIN

(Jasminum grandiflorum)

Plante grimpante aux abondantes fleurs odorantes, originaire du Nord de l’Inde, et des régions au Nord-Ouest de l’Himalaya, le jasmin a été introduit en Europe au XVIème siècle.

Composition

L’huile essentielle contient de l’acétate de benzyle, de l’acétate de linalol, de linalyne et de jasmone qui lui donne son odeur particulière.

Qualités et vertus thérapeutiques

  • tranquillisante, elle apaise le corps et l’esprit,
  • revitalisante, régulatrice émotionnelle,
  • antidépressive et sédative,
  • relaxante, favorise le sommeil,
  • antibactérienne puissante,
  • apaisante des peaux sensibles ou asséchées : atténue les rides et ridules,
  • tonique sexuelle et aphrodisiaque.

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

  • état dépressif léger, stress, choc émotionnel, tension nerveuse,
  • maux de gorge, affections ORL, toux, extinction de voix,
  • crampes, syndrome prémenstruel,
  • impuissance, anorgasmie, frigidité,
  • insomnie.

Utilisations

  • comme parfum : une goutte derrière le lobe de l’oreille.
  • en bains, en friction (le long de la colonne vertébrale), en massage (bas-ventre), en inhalation.
  • en cosmétique comme base de crème, shampooing, etc.

Cueillette / Conservation / Précautions

  • il faut 6 à 7 millions de fleurs pour obtenir 1 kg d’essence absolue.
  • éviter d’ingérer cette huile essentielle.
  • se méfier des contre façons fréquentes.

L’H.E. DE MELALEUCA / TEA TREE

(Melaleuca alternifolia)

Il existe plus de 150 types de melaleuca, connus sous le nom d’arbre à thé. Originaire du Nord-Ouest de l’Australie, Melaleuca alternifolia est le plus populaire et le plus performant dans ses indications thérapeutiques connues et confirmées par la pratique clinique contemporaine.

Composition

Monoterpènes, sesquiterpènes.

Qualités et vertus thérapeutiques

  • utilisée comme antiseptique universel avant l’avènement des antibiotiques,
  • anti-infectieuse majeure,
  • antibactérienne à large spectre (antifongique, antivirale, antiparasitaire),
  • anti-inflammatoire,
  • immunostimulante, antiasthénique,
  • décongestionnante veineuse, phlébotonique,
  • radioprotectrice.

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

  • entérocolite : bactérienne, candidosique ou virale,
  • infections ORL (otite, bronchite purulente, rhinopharyngite…),
  • infections génitales et urinaires (vaginite, cystite…),
  • circulation capillaire cérébrale ralentie,
  • asthénie, épuisement général et nerveux,
  • œil de perdrix, verrue, pied d’athlète, onychomycose,
  • infections buccales (mauvaise haleine, gingivite, muguet, herpès labial…),
  • infections cutanées (abcès cutané, acné juvénile, rosacé, eczéma,…),
  • prévention des brûlures cutanées provoquées par la radiothérapie.

Utilisations

  • bains de bouche,
  • applications locales (verrue, mycose, blessure à désinfecter…),
  • poux et gales du cuir chevelu.

Précautions

Prudence chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des Myrtacées (Eucalyptus, Myrte…) et chez les jeunes enfants.

Jean-Claude Rodet

Les interactions médicamenteuses par le Dr Jean-Claude Rodet

Dr. Jean-Claude Rodet, pionnier de l’agrobiologie et promoteur de la médecine non conventionnelle et intégrative.

Qu’est-ce qu’une interaction médicamenteuse ? C’est l’action réciproque qui s’exerce entre deux ou plusieurs médicaments prescrits simultanément à un individu. Il peut s’agir aussi d’une interaction d’un remède avec un complément alimentaire ou même un aliment. Ce guide est le fruit de plusieurs années d’investigation sur cette problématique. Il est un incontournable pour toutes les personnes concernées (professionnels inclus) par les très nombreuses mises en garde dans l’utilisation de toute médication, plante ou supplément alimentaire.

Collection santé – 400 pages, 28 €, 17 x 22 cm, Éditions du Dauphin – disponible en librairie et à

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here