NUMERO : Mars-Avril 2010

La commercialisation des produits en conversion ?

Les temps de période de conversion vers l’agriculture biologique sont généralement mal connus des consommateurs. 2, 3, 5 voire 10 ans sont parfois annoncés. Pour certains, une fois informés des temps légaux, ces périodes semblent toujours insuffisantes en raison de la contamination des sols par les engrais et les pesticides chimiques de synthèse. Toutefois, malgré toutes les dispositions prises (méthode d’assainissement, analyses, prélèvements…) pour qu’à la fin de cette période les sols soient redevenus sains, certains consommateurs restent encore septiques sur les produits en conversion. Pourtant, en les proposant, ils permettent d’encourager et de soutenir en grande partie la filière bio française. Quelques conseils pour bien les connaitre et les mettre en valeur…
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.