NUMERO : N°63 -janvier-février 2016

Le cèdre et le camphre

Partagez cet article

Vaincre angoisse et douleurs pour un mieux-être

L’H.E. de Cèdre (Cedrus spp.)

Il existe une grande diversité de cèdres. Les plus fréquemment utilisés sont les cèdres du Liban (Cedrus libani), les cèdres de l’Himalaya (Cedrus diodora) et les cèdres de l’Atlantique (Cedrus Atlantica). Le cèdre est souvent appelé « arbre de la sagesse ».

Composition

L’H.E. contient des principes actifs puissants qui lui confèrent son action thérapeutique spécifique pour les voies respiratoires :

  • Sesquiterpènes
  • Sesquiterpénols
  • Sesquiterpénones

Vertus thérapeutiques

  • Antiseptique et expectorante des voies respiratoires
  • Astringente
  • Diurétique
  • Sédative
  • Lipolytique
  • Lymphotonique
  • Régénératrice artérielle

États et troubles pouvant en bénéficier

Tuberculose, bronchite, secrétions bronchiques non expectorées, insomnie (effet sédatif), athérosclérose, diabète, cystite, dermatoses, cellulite, rétention hydrolipidique, gonorrhée, virose génitale, infection vénérienne

  • La médecine ayurvédique la prescrit pour traiter la syphilis et la lèpre.
  • En diffusion par olfaction, l’HE est suggérée en cas d’angoisse et d’anxiété, de tristesse, d’addiction, de déprime latente et pour favoriser la méditation, réduire les troubles du sommeil.

Précautions

  • Ne pas utiliser par voie interne
  • Contre-indiquée pour les bébés, pendant la grossesse (potentiel neurotoxique et risque abortif, selon des études controversées)

Utilisations

  • L’utilisation de l’H.E. par voie interne peut être  effectuée mais avec la supervision d’un expert médical en aromathérapie.
  • S’utilise comme antimites dans les armoires et penderies

L’H.E. de Camphre (Cinnamomum camphora)

Le camphrier, de la famille du laurier peut atteindre 15 à 20 m de haut. Originaire de Chine et du Japon, il s’est naturalisé dans les autres continents. Emblême de Hiroshima, il a été le premier arbre avec le gingko biloba a avoir repris vie après le bombardement atomique de 1945. L’huile extraite des feuilles des camphriers acclimatés à Madagascar produit le ravintsare, excellent antiviral, à ne pas confondre avec l’huile de Ravensara aromatica.

Ingrédient majeur du « baume du tigre », le camphre est un remède utilisé en Europe dès le XIIe siècle, obtenu par distillation des branches, écorces, feuilles, racines…

Composition

camphre, safrol, eugénol, terpinol, lignanes

Vertus thérapeutiques

  • Antiseptique, antivirale
  • Antalgique, analgésique
  • Anti-infectieuse
  • Tonique général
  • Stimulante respiratoire et cardiaque

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

Asthénie, syncope, contusions, coups, chocs traumatiques, crampes, bronchite, toux, congestion nasale, crise d’asthme, d’emphysème, troubles du rythme cardiaque, arthrite, ostéoporose, herpès, eczéma, piqûres d’insectes, démangeaisons, irritations

Précautions

  • Respecter les doses indiquées (risque de neurotoxicité, d’épilepsie).
  • Ne pas employer sur plaies ouvertes
  • Éviter chez les jeunes enfants et pendant la grossesse
  • S’assurer de la supervision par un aromathérapeute qualifié

Utilisations

  • En pommade : frictions de poitrine (toux)
  • En crème : sur les narines (voies respiratoires encombrées, rhume)

localement (douleurs musculaires, maux de tête)

  • En onction : le long de la colonne vertébrale ou chez les sportifs, avant et après l’effort (sans masser ni frotter) pour éviter les contusions et entorses
  • Avec de l’huile végétale, pour apaiser les coups de soleil
  • Le camphre mélangé à du poivre noir est indiqué pour éloigner les mites des vêtements.

Jean-Claude Rodet

Les interactions médicamenteuses par le Dr Jean-Claude Rodet

Dr. Jean-Claude Rodet, pionnier de l’agrobiologie et promoteur de la médecine non conventionnelle et intégrative.

Qu’est-ce qu’une interaction médicamenteuse ? C’est l’action réciproque qui s’exerce entre deux ou plusieurs médicaments prescrits simultanément à un individu. Il peut s’agir aussi d’une interaction d’un remède avec un complément alimentaire ou même un aliment. Ce guide est le fruit de plusieurs années d’investigation sur cette problématique. Il est un incontournable pour toutes les personnes concernées (professionnels inclus) par les très nombreuses mises en garde dans l’utilisation de toute médication, plante ou supplément.

Collection santé – 400 pages, 28 €, 17 x 22 cm, en librairie depuis le 18 octobre 2015    Éditions du Dauphin – www.editionsdudauphin.com

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here