NUMERO : nov-Déc 2010

Légumineuses : aspects nutritionnels

Les Français consomment dix fois moins de légumes secs qu’il y a un siècle, soit seulement cinq grammes par personne et par jour. En effet, depuis 70 ans, notre alimentation a connu de profonds changements : baisse de la consommation de fibres, augmentation des sucres simples, diminution de l’apport en vitamines et minéraux et désormais la priorité est mise sur les protéines animales. Ces modifications expliquent en partie la fréquence d’apparition des maladies dites de civilisation : obésité, diabète, cancers, maladies cardiovasculaires. Il est donc temps de réhabiliter plusieurs fois par semaine ces précieux légumes secs…
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.