NUMERO : Novembre-décembre 2015

Le citron et l’eucalyptus

L’H.E. DE CITRON (Citrus limonum)

Cultivé dans tout le bassin méditerranéen, le citron serait originaire de l’Inde. L’H.E. est obtenue à partir de la distillation du zeste (la choisir non déterpénée, extraite sans solvant de synthèse).
 

Principaux constituants :
Limonène, pinène, terpinol, geraniol, rhodinol, coumarines, furocoumarines,

aldehydes, sesquiterpènes.
 

Qualités et vertus thérapeutiques

● Tonique général des défenses immunitaires, énergisante

● Antiseptique, bactéricide, antivirale

● Dépurative générale

● Préventive des épidémies

● Désinfectante d’atmosphère

● Fluidifiante sanguine

● Agit sur la cellulite et aide à la gestion du poids

● Cicatrisante cutanée
 

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

● Asthénie, état de lassitude, convalescence

● Maladies infectieuses et contagieuse

● Obésité, cellulite

● Vieillissement prématuré

● Hypertension artérielle, artériosclérose

● Phlébite, hémorroïdes, jambes lourdes, rétention d’eau

● Douleurs articulaires, crampes

● Piqûres d’insectes.
 

Modes d’utilisation

De senteur fine et fruitée, elle s’utilise agréablement en :

● Diffusion atmosphérique

● Massage : avec une huile végétale et d’autres H.E. (amincissement, douleurs,…)

● Application locale (affections cutanées, mycoses, furoncles, herpès, comédons, dartres…)

● Administration orale : dans une huile végétale, miel ou comprimé neutre

● Cuisine pour aromatiser huile, sirop, pain d’épices, gâteaux, crêpes, cakes, compotes, confitures, légumes, certaines salades. S’associe avec crustacés, fruits de mer, plats exotiques au lait de coco…
 

Précautions

● Très photosensibilisante : ne pas s’exposer au soleil après application

● Déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement et aux enfants de moins de 7 ans.

L’H.E. D’EUCALYPTUS (Eucalyptus radiata)

L’eucalyptus radié (ou officinal) est un arbre de la famille des myrtacées de 20 à 30 m ou davantage. Les jeunes feuilles, rondes, prennent la forme lancéolée lorsqu’elles deviennent adultes. Originaire d’Australie et du bassin méditerranéen, il croît dans les sols bien drainés, en régions tempérées et subtropicales. L’H.E., d’odeur fraîche et douce, s’obtient par distillation des feuilles (entraînement à la vapeur d’eau).

Principaux constituants biochimiques :

Monoterpènes (limonène, alphapinène, myrcène…), monoterpénols (alphaterpinéol), esters terpéniques (acétate d’alpha terpényls), oxydes terpéniques (1,8-cinéole…)
 

Qualités et vertus thérapeutiques

● Antibactérienne, anti-virale et anti-inflammatoire

● Anti-catarrhale, expectorante, anti-tussive

● Antiseptique aérien

● Répulsif contre les insectes.
 

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

● Bronchite, asthme, sinusite, grippe, rhumes, otites, toux grasses, infections hivernales.

● Épidémies virales, asthénie profonde, faiblesse énergétique, infections des voies urinaires et vaginales.

● Stress, anxiété, angoisse, fatigue psychique, acné infecté, dermatose bactérienne.
 

Modes d’utilisation

● Par voie interne : 2 gtes dans du miel, de l’huile d’olive ou de sésame, sous la langue, 2 à 3 fois / jour.

● Par voie externe : 3-4 gtes dans la même quantité d’huile de noisette ou de pignons de pin, en onctions légères (thorax, ventre, dos, colonne vertébrale, plante des pieds en périodes d’épidémies virales contagieuses). Derrière l’oreille, en cas d’otite (jamais dedans).

● En inhalation : 5 gtes dans de l’eau chaude (jamais en cas de toux sèche) en cas d’infection ORL.

● Hygiène domestique : 6-10 gtes dans l’eau de lavage des murs et sols, ou en diffusion dans les lieux de séjour.
Précautions :

Éviter l’utilisation interne et externe cutanée pendant la grossesse et chez les jeunes enfants.
 

Jean-Claude Rodet

Les sucres et les édulcorants par le Dr Jean-Claude Rodet

Dr. Jean-Claude Rodet, pionnier de l’agrobiologie et promoteur de la médecine non conventionnelle.

Dans une société où le culte de la minceur prend des allures de dogme social, nombreux sont les livres et les «spécialistes» qui prétendent qu’il faut arrêter le sucre. Médiatisé à l’extrême, ce produit se cache pourtant dans nos aliments du quotidien, ceux que l’on ne s’empêche pas de promouvoir à grands coups de publicité.

Pourtant, certains sucres peuvent être bénéfiques  et notre organisme a besoin de "glucides" qu’il faut savoir choisir intelligemment…

Collection santé – 176 pages, 18 €, 15 x 22 cm, en librairie le 24 septembre 2015  –  Éditions du Dauphin – www.editionsdudauphin.com