+20 % d’augmentation de chiffre d’affaires pour les marques Slow Cosmétique en 2020

Partagez cet article

Slow Cosmétique annonce une croissance de 20 % du chiffre d’affaires des marques portant sa mention en 2020 par rapport à 2019. L’association Slow Cosmétique annonce également que la certification ne tolèrera plus la combinaison de tensioactifs dits anioniques seuls. Les savonniers à la fois certifiés bio et maîtrisant la production d’un ingrédient au niveau local seront également mieux notés.

En 2020, le confinement a été l’occasion pour les Françaises qui se maquillent régulièrement, de revoir leur consommation de cosmétiques, en privilégiant plus de produits naturels (53 %) et des cosmétiques maison ou issus de producteurs locaux (34 %), selon l’enquête IFOP pour Slow Cosmétique de juin 2020.

L’association souligne dans un communiqué que si en 2020, « Le marché global de la cosmétique, dominé par les grandes marques conventionnelles, a vu sa croissance stagner, avec des estimations de +5 à +6 % pour l’année. Pendant ce temps, le segment de la cosmétique bio et naturelle a décollé avec une croissance à deux chiffres en 2020 ». « La tendance se poursuit en 2021 avec une demande croissante des consommateurs de certifications par des labels “clean”, qui vont stimuler le marché des cosmétiques biologiques partout dans le monde », poursuit Slow Cosmétique qui rappelle que « les perspectives sont bonnes : pour le segment bio et naturel, les prévisions flirtent avec +30 % d’ici à 2024 », s’appuyant sur les statistiques de Statista sur le marché des produits de beauté naturels et biologiques dans le monde (juillet 2016).

En mai 2021, 264 marques européennes portent la mention Slow Cosmétique, soit 51 de plus qu’en mai 2020. L’association annonce par ailleurs 40 Corners Slow Cosmétique en France et Belgique et 45 marques déjà examinées depuis le 1er janvier 2021.

Souhaitant être « encore plus rigoureux en 2021, dans un contexte où de plus en plus de marques se revendiquent de la “clean beauty” mais ne sont pas toujours en lien véritable avec leurs ingrédients, leurs formules, un terroir ou un artisanat nature », Slow Cosmétique annonce deux nouveautés pour sa certification. Tout d’abord la combinaison de tensioactifs dits anioniques seuls n’est plus tolérée et désormais les savonniers à la fois certifiés bio et maîtrisant la production d’un ingrédient au niveau local pourront obtenir 2 étoiles, contre 1 étoile jusque fin 2020.

Partagez cet article