NUMERO : N°97-septembre-octobre 2021

3J DÉVELOPPEMENT : la solution pratique et de bon sens pour le vrac liquide

Partagez cet article

En juin 2021, 3J Développement s’est installé dans de nouveaux locaux à la hauteur de ses ambitions.

Plus qu’une simple tendance, le vrac est devenu un vrai mode de consommation, appelé à prendre de plus en plus d’ampleur. Facile à mettre en œuvre pour les produits secs, la vente des produits liquides représente de son côté un challenge plus délicat, auquel 3J Développement a su répondre depuis plus de 10 ans.

Une passion familiale

Le système de distribution mis au point par 3JD est pratique, sûr et fiable.

La famille Gabory n’est pas une inconnue dans le monde de la Bio, dans lequel elle s’est investie depuis 1985, étant la fondatrice de ce qui est devenu le groupe Nature & Stratégie, dirigé par Samuel Gabory, dont les marques Coslys et Étamine du Lys, distribuées par Comptoir des Lys, bénéficient d’une très belle notoriété dans le réseau spécialisé. 3J Développement, alias 3JD, puise ses racines dans cet engagement familial, l’entreprise ayant été créée par Bénédicte et Jean-Maurice Gabory, sœur et frère de Samuel, qui en sont aujourd’hui respectivement la directrice commerciale et le directeur.

« 3JD conçoit et distribue des solutions innovantes pour le vrac liquide, explique Jean-Maurice, un domaine dans lequel nous sommes pionniers, avec nos 10 années d’expérience que nous fêtons cette année, marquées par notre déménagement dans de nouveaux locaux trois fois plus grands, à la hauteur de nos ambitions. Notre objectif était de proposer une solution plus pratique, sûre et fiable que les bidons simplement mis en rayon où les consommateurs remplissent leurs contenants par gravité. Une solution répondant bien sûr à toutes les exigences en matière d’hygiène et de réglementation, reproductible dans tous les magasins quelle que soit leur taille. En venant compléter l’offre existante de produits en conditionnement unitaire, en recharge ou en gros volumes, elle permet de répondre de façon ciblée aux besoins individuels de chaque foyer, avec toujours en ligne de mire la réduction maximale du gaspillage et de l’impact sur l’environnement ».

Une offre adaptée à tous les besoins

Un distributeur de boissons (bière, limonade, vin, jus, cidre).

Dans la pratique, 3JD propose une gamme de distributeurs avec plusieurs niveaux de prix, adaptés aux attentes particulières des différents formats et moyens des magasins, qu’ils soient petits ou grands, allant de la distribution assistée par un vendeur au libre-service total. « Nous avons ainsi un modèle du type meuble sur roulettes, à poser sur le sol, avec une gondole haute permettant l’affichage et la communication. Nous avons également un autre modèle qui s’insère sur une étagère, pour venir se fondre dans le rayon correspondant, pour faire cohabiter produits conditionnés et vrac, ainsi qu’un modèle multiple qui permet de proposer jusqu’à 16 références de produits au mètre linéaire. S’y ajoutent des distributeurs plus spécifiques, comme ceux pour les boissons, qu’elles soient calmes ou gazeuses, nécessitant des techniques plus particulières ».

Le point commun de tous ces distributeurs, c’est qu’ils permettent une traçabilité parfaite et une sécurité totale, allant bien au-delà de la simple impression d’une référence et d’un numéro de lot sur le contenant rempli par le consommateur : « Le système performant que nous avons mis au point fait que grâce à sa conception et aux informations qui y sont entrées, l’appareil est capable de gérer non seulement le numéro de lot mais aussi nombre d’autres éléments, de son approvisionnement jusqu’au remplissage unitaire. Cela se traduit par exemple par la gestion fine des données de nettoyage en fonction du produit contenu, par le fait que la distribution ne peut pas se faire si on n’a pas entré les données du nouveau lot lors du réapprovisionnement ou encore qu’il est impossible de mettre directement de la lessive dans un appareil qui a distribué auparavant de l’huile d’olive. De même qu’un consommateur ne peut pas venir avec un flacon de gel douche pour y mettre du miel. Le fil rouge, c’est le bon sens ! Tous ces éléments répondent à trois engagements majeurs de 3JD, omniprésents dans notre proposition, à savoir l’hygiène, la sécurité et le respect de la réglementation ».

Comptoir des Lys, un partenariat logique

Les liquides que les appareils de 3JD sont capables de distribuer peuvent être des produits alimentaires, d’hygiène-cosmétique, de détergence et pour l’entretien de la maison.

Pour tous les liquides non alimentaires, 3JD a fait un choix logique, à savoir les marques Étamine du Lys et Coslys, pas seulement par simple affinité familiale, mais aussi « parce que Comptoir des Lys, la structure commerciale du groupe Nature & Stratégie, affiche l’offre la plus large du marché dans son domaine », tient à souligner Jean-Maurice, qui laisse ensuite à Céline Bonnin, responsable Marketing de Nature & Stratégie, le soin d’expliquer ce qui fait la force de cette offre : « L’ancienneté et l’expérience de la société, le fait que l’ensemble des références soit certifié, sont déjà des atouts essentiels. Mais en plus, nous maîtrisons tout de A à Z, c’est-à-dire du choix des ingrédients végétaux jusqu’à la commercialisation, en passant par la formulation et la fabrication. Nous allons même jusqu’à cultiver certaines des matières premières végétales dans notre ferme laboratoire de la Chaltrie. Tout cela, dans le cadre d’une entreprise familiale à taille humaine, nous permet d’offrir le meilleur aussi bien en matière de qualité que de service et, au final, de sécurité ».

Pour tous les liquides non alimentaires,
3JD a fait un choix logique, celui des marques Étamine du Lys et Coslys.

« Notre objectif, c’est de répondre aux attentes de plus en plus exigeantes des consommateurs bio, ajoute Céline, en favorisant au maximum l’utilisation des plastiques recyclés et recyclables et en encourageant la réutilisation des contenants, ce qui passe bien sûr par le vrac. Proposer via les distributeurs 3JD nos produits, qui sont exactement les mêmes que ceux que nous vendons en conditionnement unitaire, s’inscrit donc dans une logique parfaite pour une entreprise bio comme la nôtre, portée par l’engagement permanent de réduire au minimum son empreinte environnementale ».

Pour l’alimentaire, le choix de producteurs-transformateurs

Si le choix des produits d’hygiène-cosmétique, de détergence et d’entretien de la maison s’est ainsi fait facilement, 3JD s’est tourné pour l’alimentaire (huiles, vinaigres, sauces, sirops, boissons…) vers d’autres partenaires via une grille de sélection exigeante, comme l’explique Jean-Maurice : « Notre critère principal, cela a été de permettre à des fabricants bio de qualité, de préférence locaux, de pouvoir s’exprimer au travers d’une offre vrac, et à les aider à consolider leur modèle économique en leur permettant de trouver, grâce à nos appareils, une place et surtout une visibilité en magasin ».

Un exemple d’utilisation pour des produits de détergence (lessive et assouplissant).

Nombreuses sont ainsi les « belles histoires » construites avec les partenaires alimentaires de 3JD. Jean-Maurice en cite quelques-unes : « Il y a par exemple cet agriculteur bio du Maine-et-Loire qui produisait des huiles de colza et de tournesol. Nous avons trouvé ensemble les solutions lui permettant de fournir en vrac ses produits à un premier magasin, également impliqué dans le projet. Et nous avons fait bien plus que de simplement lui proposer un outil de distribution : nous avons aussi engagé les moyens qui lui ont permis de pouvoir conditionner dans le bon format, avec les bons contenants, les bonnes connexions de fluide, etc. Mais je pourrais aussi évoquer le travail équivalent qui a été fait avec des brasseries locales et d’autres agriculteurs qui transforment leur production. Pour eux, nous ne sommes pas qu’un partenaire de commercialisation : nous les aidons à trouver les fournitures et les techniques indispensables à leur projet de vente en vrac ».

Une promesse multiple

Le point commun, quel que soit le type de produits proposé par 3JD, alimentaires ou non, c’est le respect : du produit, de la démarche durable et bio, ainsi que des individus, qu’il s’agisse des producteurs, du réseau de distribution ou des consommateurs.

« À propos de durabilité, il est indispensable que la chaîne du vrac soit la plus vertueuse possible, même pour ce qui ne se voit pas en façade, fait remarquer Céline. C’est par exemple pour cela que les poches des BiB utilisés pour l’alimentation des distributeurs 3JD, en plus d’avoir un poids bien inférieur aux bidons en plastique, sont bien, contrairement aux idées reçues, en PE recyclable ».

« Nous allons continuer à développer des technologies avec des fonctionnalités très poussées, ajoute Jean-Maurice. Avec une promesse multiple, s’adressant à plusieurs cibles. D’abord envers les producteurs et fabricants, pour leur garantir que 3JD est là pour les accompagner dans leurs exigences et préserver l’image qu’ils veulent donner auprès du consommateur, les moyens mis en œuvre permettant bien sûr de conserver toutes les qualités organoleptiques des produits et de ne pas perdre en durée de conservation. Promesse aussi envers les magasins, en leur proposant un concept conforme à la réglementation, très sécurisé et qui ne génère pas de surcroît de travail. Promesse enfin envers les consommateurs, de sécurité aussi mais également d’ergonomie optimale au moment de l’utilisation des appareils, avec une limitation maximale du risque d’erreur. L’idée permanente, avec notre technologie, c’est qu’acheter du vrac doit être le moins contraignant possible, que l’expérience ne soit jamais décevante, pour que le vrac devienne le plus répandu possible ».

Autre exemple d’adaptation parfaite au produit : une distributeur d’huile et de vinaigre.

Conscients qu’il faut agir activement dans ce sens, 3JD et Comptoir des Lys sont tous deux membres de Réseau Vrac et apportent des solutions pratiques pour informer et même éduquer les points de vente et les consommateurs, comme le souligne en conclusion Céline : « Nous avons entre autres conçu un guide du vrac pour accompagner les magasins sur toutes les bonnes pratiques applicables, notamment la règlementation à respecter. Et nos commerciaux sont également aux côtés du réseau bio pour l’aider à réussir sur ce marché qui n’a pas fini de croître ».

Partagez cet article