NUMERO : sept -oct 2011

Atouts nutritionnels des fruits biologiques

 

 

Des vitamines

Si vous demandez à vos clients pourquoi les recommandations préconisent de consommer au moins deux ou trois fruits par jour, ils vous diront certainement que « c’est pour les vitamines » ! Et en effet, les fruits biologiques regorgent de vitamines hydrosolubles, et en particulier de vitamine C et de vitamines du groupe B et aussi de pro-vitamine A et d’un peu de vitamine E.

Des minéraux

Toutefois, les simplifier à ce seul apport vitaminique est très réducteur puisqu’ils sont aussi une importante source de minéraux dont le potassium qui permet de contrebalancer le sel ajouté et celui contenu dans des aliments de base comme le pain. A titre d’exemple les fruits frais comme l’abricot, le kiwi ou la banane fournissent 300-400 mg de potassium et les fruits secs, comme l’abricot sec, apportent jusqu’à 1.5 g de potassium aux 100 g. Les fruits ont ainsi une forte densité nutritionnelle, ce qui signifie que sous un faible volume, ils apportent énormément de substances protectrices pour l’organisme.

Des antioxydants

Une autre grande particularité est leur teneur en antioxydants, regroupés dans des grandes classes comme les polyphénols ou encore les caroténoïdes qui contrebalancent les méfaits d’un excès de radicaux libres. Ces antioxydants sont surtout présents dans la peau et c’est une des raisons pour laquelle vous devez conseiller la consommation du fruit entier, peau incluse (quand cela est possible). De plus, et l’argument peut être de taille pour vos clients, les fruits issus de l’agriculture biologique possèdent parfois de plus fortes teneurs en antioxydants que ceux issus de l’agriculture conventionnelle. C’est le cas par exemple avec le raisin biologique, qui pour se protéger des parasites, synthétise plus de resvératrol que le raisin conventionnel qui reçoit des traitements antiparasitaires.

Une étude à l’appui…

Et c’est en effet ce qu’a voulu démontrer le professeur Henri Joyeux dans son étude ABARAC en comparant des aliments issus des différents modes d’agriculture : AB : Agriculture Biologique, AR : Agriculture Raisonnée et AC : Agriculture Conventionnelle. Le verdict fut sans appel sur la supériorité des végétaux biologiques par rapport à ceux du conventionnel ou issus d’une agriculture raisonnée : 20 à 35 % de plus de vitamine C, plus de vitamine E et enfin plus de caroténoïdes (bêta-carotène) et de polyphénols.

Des fibres

Si vos clients ne sont pas encore convaincus, vous pouvez aussi leur dire que les fruits constituent une source importante de fibres, solubles et insolubles, qui permettent non seulement de favoriser le transit intestinal mais également de diminuer l’assimilation du cholestérol alimentaire. De 1 à 3 % de fibres dans le melon, la pastèque, le raisin, la clémentine, l’ananas, la poire, la fraise ou encore la pomme, on peut passer de 6-7 % dans la framboise ou le cassis et jusqu’à 11 g pour 100 g dans la figue sèche. Les fruits sont également les partenaires idéaux des personnes qui surveillent leur poids et ceux qui sont diabétiques malgré certaines rumeurs. En effet, de par leur importante teneur en eau et l’absence de lipides, ils ont une faible densité calorique et pour la plupart, leur index glycémique et leur teneur en glucides sont relativement bas (sauf pour la datte, la banane, le raisin ou encore la cerise), de sorte que leur charge glycémique reste basse ou modérée.

Pour résumer vous pouvez annoncer à côté de votre rayon fruits leurs bienfaits nutritionnels sur une affichette. « Consommez 3 à 4 portions de fruits biologiques par jour pour » :
● Leur apport en eau (entre 80 et 90 %)
● Leur teneur en vitamine C, B, pro-vitamine A
● Leur apport en minéraux : potassium, manganèse, phosphore, cuivre
● Leur richesse en fibres solubles douces pour les intestins
● Leur faible densité calorique
● Leur index et leur charge glycémiques bas

« Pour se faire, vous pouvez réaliser : »
● des salades de fruits frais maison agrémentés de fruits secs (raisins, abricots secs, mangue, ananas, goji etc.)
● des smoothies avec des glaçons d’eau ou de laits végétaux
● des compotes sans sucre ajouté relevées à la cannelle et au gingembre
● des fruits cuits au four ou pochés. Et surtout ne pas les oublier en collations pour calmer une petite faim !

Pour aider vos clients, vous pouvez aussi réaliser un petit tableau reprenant ce qu’est une portion de fruits (100-150g) : un gros fruit OU deux fruits moyens OU une poignée de petits fruits.

Les conseils BIOlinéaires :
Pour éviter les ballonnements, conseillez les fruits au tout début des repas ou en dehors, lors de collations matinales s’ils se lèvent tôt ou pendant le goûter, sous forme de fruits frais ou de fruits secs.