NUMERO : N°96-juillet-août 2021

BIOBLEUD : Authenticité et innovation

Partagez cet article

Les locaux de Biobleud, ou quand la tradition se marie avec la rigueur de la modernité.

|  Une vision d’entreprise répondant aux enjeux actuels

Basé à Ploudaniel dans le Finistère, Biobleud élabore, fabrique et distribue depuis 30 ans des pâtes à tarte prêtes à dérouler ainsi que des crêpes, galettes et blinis, avec un assortiment d’une soixantaine de références réparties entre celles pour les magasins et celles pour les collectivités, la restauration et les industries alimentaires.

L’ambition de Biobleud est de contribuer, à son niveau et grâce à son activité, au développement d’une alimentation saine et vertueuse à la fois pour les Humains et pour la planète, ce qui implique que le développement de cette activité ne se fasse qu’avec des impacts environnementaux et sociétaux positifs.

Une vue d’ensemble de la gamme Biobleud destinée aux magasins.

Transformer des matières premières issues de l’agriculture bio ne suffit pas pour répondre à ces objectifs ni aux enjeux planétaires actuels. Biobleud estime ainsi que c’est le modèle même de l’entreprise qu’il faut repenser : neutre en carbone, sans impact sur la biodiversité, redonnant à la nature tout ce qu’elle lui prend, et permettant l’équité sociale et une meilleure répartition des richesses tout au long de la chaîne de valeurs.

|  Les mêmes recettes qu’à la maison

Les pâtes Biobleud : les recettes, le goût et la qualité du fait maison.

Pour ce faire, concernant les produits, Biobleud privilégie l’utilisation d’ingrédients nobles, bruts et de qualité, afin d’éviter l’usage d’additifs ou de matières ultra-transformées : la plupart de ces ingrédients sont ceux qu’on utilise dans une cuisine, les recettes de la marque en contenant en moyenne cinq, c’est-à-dire le minimum, comme on le fait également à la maison.

Ingrédients nobles signifie par exemple, pour les farines, une sélection exclusive de blés de qualité supérieure, adaptés à la fabrication de pâtes ménagères et permettant de ne pas ajouter de gluten, de levure désactivée ou d’acide ascorbique (ce qui est fait en général pour pallier la qualité médiocre de certaines farines). Biobleud utilise aussi des céréales « mineures » (épeautre, seigle) dans ses pâtes aux céréales complètes afin de favoriser la biodiversité dans les cultures. Des farines qui sont en majorité semi-complètes et complètes, car offrant un meilleur profil nutritionnel.

Elles sont d’origine française, de même que le beurre, fabriqué en Normandie à partir de lait français. Quant au sel, il s’agit de sel marin de Guérande non raffiné. Même le papier cuisson est issu d’une filière française, le sucre (de canne) provenant de son côté d’une filière équitable.

Les matières premières principales – farine et beurre – sont achetées sous contrat tripartite pluriannuel (coopérative ou collecteur ; faiseur c’est-à-dire meunier ou laiterie ; Biobleud), ce qui apporte entre autres de la solidité aux filières bio et locales, assure une juste rémunération de l’amont agricole et sécurise les volumes tant pour les producteurs que pour Biobleud. Afin de vérifier qu’ils partagent la même philosophie que Biobleud, les fournisseurs sont choisis sur la base de critères RSE.

|  Des produits authentiques n’oubliant pas le nutritionnel

Tous les produits Biobleud sont de qualité boulangère, l’entreprise pouvant s’enorgueillir d’un art du feuilletage qui est son savoir-faire depuis 30 ans. Les recettes de crêpes et galettes sont d’authentiques recettes bretonnes, avec aussi bien des galettes fines 100 % sarrasin typiques du Finistère que des galettes plus épaisses et moelleuses dégustées habituellement en Haute Bretagne.
Biobleud a retravaillé en 2017 sa gamme traditionnelle (pâtes feuilletée et brisée) afin d’offrir des recettes aux céréales complètes ayant à la fois une saveur plus authentique et un intérêt nutritionnel amélioré, comme avec l’emploi des céréales mineures évoquées plus haut.

Tout au long de la chaîne, il y a en permanence quelqu’un pour veiller à la qualité en mettant… la main à la pâte.

L’approche nutritionnelle et la volonté de répondre à une demande croissante s’est également traduite par la mise au point, par le service R&D interne de l’entreprise, d’une gamme sans gluten – pâte feuilletée, pâte brisée et pâte à pizza – certifiée AFDIAG, qui est de plus 100 % végétale et sans lactose pour répondre au problème des intolérances croisées… Des produits dont les magasins et les réseaux sociaux de la communauté cœliaque soulignent le feuilletage de haute qualité, proche des références « classiques ».
Le service R&D interne existe depuis 2017 chez Biobleud : sa mission est de développer chaque année de nouveaux produits, pratiques, permettant aux consommateurs de cuisiner eux-mêmes en bio à la maison : tartes, feuilletés, pizzas, tourtes, galettes, samoussas, lasagnes, raviolis…

Un service Marketing interne a également été créé, en 2018. Il travaille en relation étroite avec la R&D pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs et innover en phase avec les tendances de consommation. Comme exemple, on peut citer le lancement, en 2019, d’une gamme innovante jouant sur la créativité et le « do it yourself » en cuisine, baptisée « Mes créations » : pâte carrée feuilletée, pâte sablée biscuitée, pâte à lasagnes à dérouler…

|  Écoresponsabilité à tous les niveaux

Chez Biobleud, certifiée EnVol depuis 2020 (le label des entreprises de moins de 50 salariés engagées volontairement pour la défense de l’environnement), la notion de développement durable est présente tout au long de la chaîne de valeurs en plus d’être au cœur de sa stratégie d’entreprise.

Les emballages sont par exemple écoconçus, avec un travail réalisé, depuis 2017, sur la réduction du poids des emballages primaires et secondaires jusqu’au maximum possible pour une bonne tenue. Les cartonnettes sont imprimées avec des encres végétales utilisant les principes de l’écodesign et de l’écoencrage, avec une valorisation des zones non encrées. Le carton certifié FSC est fabriqué en France. Depuis 2015, le papier cuisson est en kraft naturel, non blanchi, certifié PEFC (issu de forêts françaises gérées durablement). Les cartons porteurs sont non encrés et en matière 100 % recyclée.

Vefa et Emmanuelle, les deux co-gérantes de Biobleud.

Construite en 2015, l’usine de Ploudaniel est écoconstruite et a été agrandie en 2019 sur les mêmes principes. La partie bureaux et locaux sociaux est bâtie en bois massif issu de forêts bretonnes. Dans la partie production, une des premières centrales à CO2 de Bretagne a été installée pour le système de réfrigération (le CO2 étant le seul gaz réfrigérant inerte). La production de froid génère de la chaleur qui est récupérée pour chauffer les bureaux et l’eau sanitaire. Une gestion technique centralisée a été mise en place pour faire la chasse au gaspillage énergétique, avec de nombreux compteurs dans l’usine pour piloter finement la consommation. 800 m² de panneaux solaires ont été installés sur la toiture, couvrant environ 20 % des besoins en énergie. Partout dans les locaux, la lumière naturelle est privilégiée et tous les luminaires sont raccordés à des détecteurs de présence.
L’eau de pluie est récupérée pour alimenter les sanitaires et arroser le jardin. Les déchets des uns pouvant devenir les ressources des autres, un système d’économie circulaire a été mis en place avec un éleveur de porcs bio situé à 10 km de l’usine, dont les animaux sont nourris avec les déchets de production des pâtes à tarte.
Économie circulaire car ces animaux sont en partie proposés à la vente via le groupement d’achat des salariés Biobleud.

|  Une entreprise engagée

Entreprise pionnière de la Bio, Biobleud veut également être une pionnière de la responsabilité sociétale et est certifiée Bioentreprisedurable depuis 2018. Une gouvernance collaborative, avec peu de hiérarchie, a été mise en place, avec la RSE comme stratégie globale pour la prise de toutes les décisions, entre autres grâce à un comité RSE de 11 salariés qui se réunit chaque mois.

Biobleud pratique une politique sociale forte. Le fruit du travail des salariés leur est reversé sous forme d’intéressement et de participation : il n’y a aucun actionnaire à rémunérer. Le temps de travail en production est organisé en 2×7 ou 2×8, l’agrandissement de l’usine avec une deuxième ligne de production ayant été fait pour absorber la croissance sans avoir recours au travail de nuit. Autre mesure permettant d’allier en harmonie vie de famille et vie professionnelle, le télétravail a été instauré bien avant la pandémie de Covid-19.
Ancré localement, Biobleud soutient la filière bio bretonne : relations étroites avec la Maison de la Bio du Finistère, mécénat de l’association Eaux et Rivières de Bretagne… Une philosophie qui ne s’arrête cependant pas aux frontières régionales, avec par exemple le soutien du projet Biofermes Internationales porté par l’association SOL aidant au développement de petites fermes agroécologiques en France, au Sénégal et en Inde.

Partagez cet article