NUMERO : Novembre-Decembre 2014

Céréales du petit déjeuner : un marché innovant qui continue sa croissance…

 

 

 

 

 

 

 

Décalage avec la distribution conventionnelle

Jadis, en magasin bio, ce rayon a souvent été considéré comme assez triste contrairement à la grande surface alimentaire qui proposait des produits majoritairement destinés aux enfants. Le « clinquant » des packagings, relayés par les publicités télévisées de plus en plus innovantes et attrayantes. Rappelons que plus de la moitié des céréales petit déjeuner vendu en GMS concernent les enfants. En magasin bio, ce segment ne représente qu’environ 30 %. Le magasin bio a longtemps proposé essentiellement des références très basiques en rapport avec des exigences nutritionnelles comme les flocons.

Le rayon s’est réellement développé et modernisé suite à l’investissement de certains fabricants dans du matériel spécifique qui a permis de proposer en bio des produits proches (surtout sur l’aspect) du conventionnel avec l’arrivée dans un premier temps des soufflées puis des extrudées.

Le vrac, très apprécié selon notre panel, a aussi fortement contribué à ce développement et reste un levier de croissance important à condition que la gestion du rayon soit de qualité à la fois sur l’hygiène, l’offre et le bon rapport qualité/prix.

Les tendances

Pour continuer sa croissance, ce rayon devra tenir compte des exigences des consommateurs qui sont le goût, l’origine et le prix. L’aspect nutritionnel a aussi son importance : la quantité et la qualité des ingrédients utilisés dans les recettes est aussi une comme incluant le sans gluten seront certainement des valeurs sûres dans l’avenir.

Pour preuve, ce sont elles qui tirent actuellement leur épingle du jeu en conventionnel.