NUMERO : N°64 -Mars avril 2016

Certains compléments se répandent comme… une trainée de poudre  !

Dans le rayon des compléments alimentaires, les poudres nous en font voir de toutes les couleurs… des blanches, des noires, des vertes… Zoom sur cette galénique qui a le vent en poupe outre-Atlantique et désormais auprès de vos clients qui désirent changer des formes encapsulées.

Dans la grande famille des poudres de compléments alimentaires, je demande…

… les blanches

Les poudres de protéines ou d’acides aminés

Qu’elles soient issues du règne animal comme la whey protéine (protéine de petit lait ou « lactosérum ») ou 100 % issues du règne végétal (quinoa, amarante, pois jaune, artichaut), elles fournissent à l’organisme tous les acides aminés indispensables. Ces dernières sont garanties sans apport de lactose, de soja, de gluten, d’édulcorants synthétiques et de polyols. Elles sont donc parfaites en cette période de détoxication.

Comme les protéines procurent un sentiment de satiété durable, ces poudres sont recommandées à celles et ceux qui désirent perdre du poids, réduire leur sensation de faim (adolescents par exemple), mais également aux sportifs et aux convalescents.

Votre conseil : A diluer dans de l’eau ou une boisson végétale. Elles se conseillent soit en remplacement d’un repas non équilibré ou trop copieux, soit en supplément du petit déjeuner ou d’un autre repas.

La maca

Cette plante surnommée « ginseng péruvien » est comme le panax ginseng, un adaptogène général capable de « s’adapter » à l’organisme sans le booster de manière intensive. Sa prise régule l’activité des glandes surrénales et permet donc de diminuer le taux de cortisol dans l’organisme et d’améliorer le tonus général. Elle peut se conseiller aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Vos clients ressentiront rapidement (en 5-7 jours) moins de fatigue le matin au réveil, ils auront besoin de moins de sommeil pour récupérer et auront une meilleure concentration tout au long de la journée tant au travail que dans les tâches quotidiennes.

Votre conseil : 1 cuillère à café ou à soupe par jour de Lepidium meyenii plutôt le matin au petit déjeuner, pendant un mois.

Le psyllium

Le psyllium encore appelé ispaghul, est surtout cultivé pour ses précieuses graines – et plus particulièrement leur enveloppe (le tégument) – très riches en fibres solubles (mucilages). Leur avantage notable par rapport aux fibres insolubles est qu’elles peuvent aussi bien se conseiller en cas de diarrhées ou de selles molles, afin de normaliser le transit, qu’en cas de paresse intestinale. En effet, de par leurs forts pouvoirs hydrophiles, elles forment un gel visqueux qui augmente la masse fécale et modifie la consistance des selles. Il s’agit donc d’un laxatif doux – encore appelé laxatif de lest ou de masse – qui facilite la rééducation de la fonction intestinale. Son utilisation permet également de diminuer le taux sanguin de LDL-cholestérol (en inhibant son absorption alimentaire) et la glycémie post-prandiale en retardant l’absorption des glucides dans l’intestin grêle. Cette poudre est donc idéale pour les prédiabétiques et diabétiques.

Votre conseil : entre 5 et 20 g à diluer dans de l’eau, une soupe ou une compote, de 1 à 3 fois par jour, en augmentant graduellement selon les besoins.

…les vertes

La Spiruline

Cette cyanobactérie pluricellulaire, anciennement nommée algue bleu-vert, possède une très forte densité nutritionnelle :

  • des protéines d’excellente qualité, riches en acides aminés essentiels et d’une parfaite digestibilité (5 g de poudre fournit 3 g de protéines),
  • des sels minéraux et des oligo-éléments (fer, magnésium, potassium), de nombreuses vitamines (B12, C, A, E), de la chlorophylle et des caroténoïdes (bêta-carotène, cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine).

Sa prise permet d’équilibrer ou de compléter les apports en nutriments, en protéines (pour les végétaliens, les enfants, les adolescents) et de lutter contre l’asthénie et la fatigue chronique sans raison apparente.

Votre conseil : entre 3 à 5 g par jour pendant 3 à 4 mois, plutôt le matin. Toutefois, il est recommandé de commencer par une prise journalière d’1 g la première semaine et d’augmenter ensuite progressivement le dosage car des maux de tête et des troubles intestinaux peuvent apparaître si le dosage préconisé est trop important.

La chlorella

La chlorella est une algue verte tout comme la spiruline, mais à l’inverse, elle n’est constituée que d’une seule cellule microscopique. C’est donc une micro-algue unicellulaire qui vit dans l’eau douce quand la spiruline requiert de l’eau tiède et salée pour sa croissance. C’est aussi une excellente source de nutriments : protéines (50 % de la matière sèche), chlorophylle (5 fois plus que la spiruline), fibres, caroténoïdes, minéraux, vitamines, acides gras polyinsaturés comme l’acide alpha-linolénique, le chef de file des oméga-3.

Elle se conseille parfaitement en cette période de l’année pour faciliter l’élimination des toxiques et en particulier les métaux lourds (plomb, cadmium, mercure) et les toxines environnementales (dioxines) qui peuvent perturber le fonctionnement optimal des organes, et surtout l’intestin.

De plus, de par sa richesse en caroténoïdes, elle protège l’ADN et les télomères (l’extrémité des chromosomes) des dommages liés à un excès de radicaux libres.

Des études plus récentes ont aussi démontré qu’elle :

  • stimule le système immunitaire (IgA, lymphocytes NK, production d’interféron),
  • diminue le taux de triglycérides,
  • augmente le taux de caroténoïdes circulants (lutéine, zéaxanthine, alpha-carotène).

Votre conseil : A conseiller progressivement en commençant par de faibles doses et en augmentant selon la tolérance intestinale de vos clients. Faites mélanger dans un verre d’eau, de jus de fruits ou de légumes, 2 cuillères à café ou à soupe, rases (5 à 10 g) par jour et conseillez 30 minutes avant le petit déjeuner.

Et aussi :

λ Les jus d’herbe d’orge et les jus d’herbe de blé qui regorgent de phyto-nutriments (chlorophylle, enzymes dont SOD (super-oxyde dismutase), caroténoïdes dont lutéine, vitamines, minéraux et oligo-éléments, fibres, polyphénols, acides aminés…)

… les fruitées

Depuis plusieurs années, les superfruits font leur apparition, notamment sous forme de poudre, généralement riches en antioxydants protecteurs et en nutriments essentiels pour la santé globale de l’organisme.

Le baobab

Ce super aliment est un trésor nutritionnel. Il regorge de vitamine C, calcium, potassium, manganèse, phosphore, fer, bêta-carotène, vitamines du groupe B et fibres (solubles et insolubles). De quoi redonner de la vitalité aux enfants, aux seniors et aux actifs !

Votre conseil : cette poudre acidulée est à diluer dans de l’eau, du jus de fruits, des smoothies, des boissons végétales ou à ajouter aux yaourts, compotes, tartes et gâteaux. Vous pouvez conseiller quotidiennement : 1 cuillère à café pour les enfants et les adolescents et de 2 à 4 cuillères pour les adultes (soit environ 5 à 10 g par jour en plusieurs prises).

Et aussi :

  • L’acérola et le camu camu (Myrciaria dubia) : Ces fruits acidulés possèdent une excellente teneur en vitamine C. Leurs prises quotidiennes permettent de tonifier l’organisme.
  • Le lucuma (Pouteria lucuma) surnommé « l’Or des Incas » est un fruit cultivé principalement dans les Andes centrales du Pérou. Sa poudre légèrement sucrée se dilue facilement dans un lait végétal ou un jus de fruits.
  • Le goji, la grenade, l’açaï : ils possèdent tous les trois une excellente valeur ORAC. Ces poudres sont donc une excellente manière de fournir à l’organisme une haute protection antiradicalaire et anti-âge, en cure courte ou tout au long de l’année.

…Les jaunes

Certains fournisseurs vous proposent de la vitamine C en poudre, sous trois formes de vitamine C : l’acide L-ascorbique, l’ascorbate de calcium et l’ascorbate de magnésium particulièrement actif sur les réactions de sensibilité à l’environnement. Une fois dans le sang et les tissus, la vitamine C se sépare du magnésium. La vitamine C prévient la synthèse d’histamine par les globules blancs et le magnésium, en bloquant les canaux calciques des membranes cellulaires, prévient l’entrée du calcium dans les mastocytes et les basophiles, jouant également un rôle clé dans la libération d’histamine. Ces poudres sont donc idéales en cette période de l’année où les allergies commencent.

Votre conseil : faites diluer 1 cuillère à café ou à soupe dans un verre d’eau.

…Les noires

Le charbon végétal activé

C’est la seule poudre noire connue. Essentiellement extrait de la combustion à haute température des coques de noix de coco en milieu anaérobie, il est doté d’une forte capacité d’adsorption. Il est ainsi capable de fixer à sa surface, des gaz et des toxines et c’est cette remarquable porosité qui est à l’origine de ses formidables propriétés, dont celle d’absorber jusqu’à 100 fois son volume en gaz.

Il est donc idéal pour une détox intestinale et pour conserver un ventre plat en cas de ballonnements récurrents. Il bénéficie d’ailleurs d’une allégation : « Le charbon actif contribue à réduire l’excès de flatulence après le repas. ».

Angélique Houlbert
Nutritionniste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here