NUMERO : N°65 -Mai Juin 2016

Le Pycnogenol® extrait de pin maritime des Landes

Parmi les suppléments de premiers choix en cette saison et durant la période estivale, le Pycnogénol s’avère être un incontournable de vos rayons et de vos conseils. Il possède en effet de multiples bienfaits sur l’organisme et notamment au niveau de la circulation sanguine, des allergies saisonnières, de la santé de la peau et de la vision.

Le Pycnogénol® est un extrait soluble de bioflavonoïdes, obtenu par un procédé d’extraction spécifique et protégé par des brevets internationaux.

Il est extrait d’écorces de pins maritimes des Landes (Pinus pinaster) du sud-ouest de la France, près de la région bordelaise.

C’est un complément alimentaire respectueux de l’environnement et éco-responsable car :

  • Les arbres sont élevés sans pesticides, ni herbicides, ni substances toxiques.
  • Une fois abattus, ils sont tous remplacés.
  • Et la production fait intervenir un système d’épuration des eaux et rejette de faibles taux de CO2.

Des propriétés reconnues par des études cliniques

C’est un des extraits les plus documentés dans la littérature scientifique. En effet, en près de 40 ans de recherches, une centaine d’études cliniques ont été réalisées et ont permis de mettre en avant l’ensemble de ses propriétés.

À ce jour, près de 300 publications ont vu le jour, enrôlant pas moins de 7 000 personnes à travers le monde.

Un puissant veinotonique

Comme il renforce la paroi des capillaires sanguins, il leur permet de mieux résister à la pression sanguine. Il prévient donc les troubles veineux et en particulier les sensations de jambes lourdes (impatiences dans les jambes, douleurs, œdèmes) et l’insuffisance veineuse chronique accrue par la station debout ou assise prolongée.

De plus, il réduit la perméabilité capillaire et limite donc la fuite de liquide dans les tissus. Il réduit ainsi la pression dans le bas des jambes.

Vous pouvez aussi le conseiller avant un long voyage en avion (7-12h) pour éviter les oedèmes des jambes et les risques de thromboses veineuses profondes et superficielles, surtout quand le drainage lymphatique est insuffisant. Il s’avère même plus efficace que des bas de contention.

Il accélère également la guérison des ulcères veineux qui sont des complications de l’insuffisance veineuse chronique. Ces plaies difficiles à guérir peuvent même, après 6 mois de traitement, disparaître totalement.

Un protecteur au niveau cutané

De par sa forte affinité avec les protéines riches en hydroxyproline comme l’élastine et le collagène, il renforce l’élasticité de la peau en protégeant ses principaux constituants.

De par ses vertus antioxydantes (il protège la vitamine E et recycle la vitamine C), il protège des lésions tissulaires reliées à un excès de radicaux libres et aide à prévenir les dommages des rayons UV, les fameux « coups de soleil » et le photo-vieillissement.

Comme il stimule la microcirculation cutanée, il assure ainsi un meilleur approvisionnement en oxygène et en nutriments et permet une meilleure hydratation de la peau et élimination des déchets cutanés. Il améliore donc également la cicatrisation des plaies.

Et enfin, comme il inhibe la mélanogenèse, il est donc indiqué pour atténuer les zones d’hyperpigmentation de la peau, surtout au niveau du visage.

Un soutien de la rétine

Au niveau de la rétine, il renforce les capillaires, améliore le réseau vasculaire et donc son irrigation.

Il apporte également une puissante protection antioxydante en empêchant notamment la lipoperoxydation des lipides à ce niveau et protège contre les processus oxydatifs dégénératifs au niveau oculaire.

Il est donc efficace en prévention des rétinopathies diabétiques, et il évite les saignements rétiniens et les oedèmes à ce niveau.

Une aide pour stabiliser la glycémie et limiter les complications du diabète

D’ailleurs, dans ce domaine, sa prise diminue l’absorption des glucides en inhibant l’alpha-glucosidase duodénale.

Il réduit donc la glycémie à jeun et postprandiale (après le repas) ainsi que l’HbA1c (hémoglobine glyquée).

Vous pouvez le conseiller pour réduire les complications du diabète, et notamment micro-vasculaires :

  • micro-angiopathies diabétiques,
  • ulcères des pieds, car le pycnogénol® améliore la cicatrisation,
  • crampes musculaires liées à une mauvaise irrigation sanguine,
  • prévention et amélioration des rétinopathies diabétiques (il combat les saignements de la rétine et permet une meilleure irrigation des cônes et des bâtonnets).

Sa prise est tout à fait compatible avec les traitements médicamenteux couramment prescrits.

Un espoir contre l’asthme et les allergies saisonnières

En inhibant le NF-kB et les MMP-9, des enzymes responsables de la dégradation des tissus conjonctifs et qui affectent fortement la fonction pulmonaire des asthmatiques, il diminue donc la production de médiateurs de l’inflammation.

En empêchant la libération d’histamine par les mastocytes et en diminuant les leucotriènes sanguins, il réduit également les oedèmes et facilite la respiration chez les allergiques et notamment chez ceux souffrant d’allergies saisonnières.

Il libère également la respiration des asthmatiques (forme légère à modérée), surtout chez les plus jeunes (asthme juvénile), diminuant ainsi le recours aux inhalateurs.

Un soutien cardiovasculaire

Il possède des propriétés vasodilatatrices et améliore le flux sanguin, également au niveau de la microcirculation. Il baisse l’endothéline-1, qui déclenche la vasoconstriction et augmente les prostacyclines vasodilatatrices.

Il restaure la fonction endothéliale en activant l’enzyme NO synthase endothéliale qui assure la synthèse du monoxyde d’azote (NO), un gaz vasodilatateur.

Les études montrent également qu’il permet un meilleur contrôle de la pression artérielle systolique et diastolique.

De plus, il diminue l’activation des plaquettes sanguines et réduit donc le risque de formation de caillots sanguins, de thromboses et d’embolies au niveau pulmonaire et cardiaque, notamment chez les fumeurs qui ont généralement une activité plaquettaire élevée. Il s’est d’ailleurs montré aussi efficace que l’aspirine sans allonger le temps de saignement.

Il a aussi une action au niveau du bilan lipidique en baissant le LDL-cholestérol et augmentant le HDL. Il baisse ainsi l’indice d’athérogénicité et aide à prévenir les dépôts de plaques dans les artères.

Contre les douleurs articulaires

De par ses propriétés anti-inflammatoires, il préserve la mobilité des articulations, limite les raideurs, soulage les douleurs articulaires et diminue donc les besoins en antalgiques et anti-inflammatoires (AINS).

En effet :

  • Il inhibe le NF-kappa B qui orchestre la mobilisation de presque toutes les molécules inflammatoires,
  • Il inhibe les cyclo-oxygénases (COX), les enzymes principalement en cause dans les douleurs articulaires,
  • Il diminue la C-Réactive Protéine (CRP), le marqueur de l’inflammation,
  • Il réduit la production d’enzymes MMP (métalloprotéinases matricielles) responsables de la dégradation du collagène des cartilages.

Il est donc tout indiqué chez vos clients arthrosiques.

Il soulage les troubles menstruels

Il limite les symptômes des dysménorrhées : crampes dans le bas-ventre, douleurs pendant les règles et atténue les syndromes prémenstruels, dès le premier cycle. Dans ce cas, préconisez une prise quotidienne dès le 10ème jour du cycle.

Il soulage aussi les douleurs pelviennes en cas d’endométriose sans influencer les taux d’oestrogènes.

Un supplément de choix pour les sportifs

Comme il stimule la production de monoxyde d’azote, le médiateur clé de la vasodilatation, il augmente le débit sanguin, la perfusion des organes et notamment l’apport en oxygène dans les muscles. Il est donc indiqué en cas d’activité musculaire aérobie prolongée.

De plus, de par sa forte capacité antioxydante, il neutralise facilement l’excès de radicaux libres engendré par l’activité physique intense.

Il est aussi très intéressant pour vos clients qui pratiquent un sport de contact car il accélère la récupération et la cicatrisation des tissus endommagés.

Il réduit aussi les crampes et les douleurs musculaires qui surviennent pendant et après l’exercice et augmente significativement l’endurance des sportifs.

Il améliore la mémoire, la concentration et l’humeur

Il offre une amélioration notoire des performances cognitives qui incluent : la mémoire, la capacité de concentration et d’attention, la prise de décision, les performances professionnelles et mentales ainsi que la gestion du stress et l’humeur.

Il est donc indiqué aux jeunes enfants souffrant de troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), aux étudiants, aux seniors ainsi qu’aux adultes actifs.

Une arme contre le rhume

Et enfin, la prise de pycnogénol® serait également efficace contre les rhumes en raccourcissant la durée et en diminuant les symptômes (nez qui coule, congestion nasale, mal de gorge, éternuement, fièvre, toux, fatigue).

Le Pycnogénol® est donc un complément français incontournable de vos rayons !

Sources : www.pycnogenol.com

Angélique Houlbert
Nutritionniste-Écrivain –
Facebook.com/pages/Angélique-Houlbert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here