NUMERO : N°71 -Mai Juin 2017

Cymbopogon et chardon-marie

En cas de coup de pompe ou d’intox, le vétiver et l’épineux chardon sont deux merveilleux « aidants naturels ».

LE CYMBOPOGON

(Cymbopogon citratus)

Le genre cymbopogon rassemble une grande diversité avec des noms différents selon le pays mais aux indications similaires :

  • citronnelle des Indes / Vétiver (France)
  • lemon grass / Camel grass (Angleterre)
  • erva principe / Chá principe (Portu- gal). Cette graminée des zones tropicales est originaire de l’Asie (Inde, Ceylan) et se rencontre aujourd’hui dans la majorité des   pays chauds ou ayant un climat clément en hiver. Les plantes peuvent atteindre 1,80 m de hauteur.

Composition

  • principes actifs majoritaires : citral, néral, geranial
  • silice

Propriétés

Tonique digestif, vaso-dilatateur, anti-inflammatoire, antiseptique

et antifongique, fébrifuge, favorise l’élimination de l’acide lactique, calmant nerveux, considéré comme une des meilleures plantes digestives. À découvrir !

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

  • flatulence, dyspepsie, coliques
  • artériosclérose, artérite
  • transpiration excessive
  • pied d’athlète, infection fongique
  • fièvre
  • douleurs musculaires
  • déminéralisation, ostéoporose

Utilisations

  • Les tisanes s’utilisent à raison de 3 g / litre d’eau, infusées pendant 5 minutes. Dans la bouche, la plante laisse une sensation de fraîcheur et de vivacité qui perdure.
  • En été, la tisane froide est très appréciée
  • En HE : en diffusion atmosphérique : aérosol de désodorisation et désinfection de l’air, sur un mouchoir pour faciliter et optimiser la respiration.

● Le massage le long de la colonne vertébrale est utile pour stimuler la circulation lymphatique et améliorer la détente nerveuse. Note : Ses tiges sont utilisées en tissage et en couverture de toiture. Les plantes, en alignement serré, servent également de clôtures (Haïti, par exemple)

LE CHARDON-MARIE

(Sylabum marianum / Carduus marianus)

Plante médicinale renommée pour son action hépatique dont l’usage remonte à l’apogée des médecins grecs et romains qui l’utilisaient pour soulager les troubles digestifs de l’époque et combattre les allergies. Des études scientifiques récentes ont confirmé ses bienfaits pour combattre l’ensemble des troubles gas- trohépato-intestinaux.

Composition

  • Présence de flavonolignanes, isolés sous la forme d’un mélange appelé silymarine, et de lipides polyinsaturés

Propriétés

  • plante idéale pour optimiser un changement de régime alimentaire
  • accompagne les régimes de détox, les troubles de la digestion, l’élimination des graisses
  • détoxicant du foie, tonique de la fonction hépa- tique
  • favorise la perte de poids (effet draineur sur les œdèmes)
  • purifie les intestins de leurs parasites, du candida
  • réduit fringales et crises de boulimie.

Indications

  • dysfonctionnement hépatique ou biliaire, hépatite chronique,
  • régénération des cellules du foie, en cas de chimiothérapie ou de médication agressive
  • diabète : contrôle de la glycémie, diminution de la résistance à l’insuline
  • intoxication avec pesticides, aliments avariés, champignons toxiques ou excès d’alcool (cirrhose, jaunisse)
  • sevrage de drogues, cannabis, alcool, de dépendance au sucre

Utilisations

En extrait normalisé, teinture, décoction de graines Lors de cure prolongée, effectuer des pauses Excellente association avec :

  • artichaut, pour libérer les toxines
  • échinacée, si hépatite C
  • fumeterre, si crise de foie
  • la phosphatidylcholine : permet d’optimiser l’action de la silymarine

Effets secondaires possibles

Élévation de l’hypertension chez les sujets habituellement hyper- tendus et augmentation de la sécrétion gastrique (à éviter en cas de gastrite ulcéreuse).

Jean-Claude Rodet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here