NUMERO : N°73-Septembre Octobre 2017

Le corossol

Même si vous ne vendez pas ce fruit originaire d’Afrique et d’Amérique du sud dans votre rayon fruits et légumes, vous pouvez le proposer en extrait sous forme de complément alimentaire pour soutenir le système immunitaire, améliorer l’humeur et régulariser la glycémie.

Le corossolier (Annona muricata), encore appelé Graviola, est un arbuste fruitier de 5 à 8 mètres de hauteur, à feuilles persistantes, de la famille des Annonaceae. Il pousse dans les forêts tropicales et subtropicales d’Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Ses feuilles, ses fruits et son écorce sont traditionnellement utilisés pour lutter contre l’inflammation, les ulcères, la fièvre et comme vermifuge (vers et parasites), antibactérien, anti-diarrhéique et antioxydant. Son fruit vert en forme de cœur, le corossol, mesure de 15 à 20 cm de long. Sa pulpe blanchâtre est comestible et largement utilisée dans ces pays pour préparer des sirops, des bonbons, des boissons, des glaces et des milk-shakes.

L’extrait de fruit, un trésor nutritionnel

Dans votre rayon complément alimentaire, vous trouvez désormais des extraits de fruits particulièrement riches en principes actifs :

  • Des alcaloïdes (annonaine, nornuciférine, asimilobine)
  • Des phénols (acide coumarique, acide cinnamique, acide chlorogénique…)
  • Des acétogénines (épomusénines, épomuricines, muricines)

Ces extraits sont aussi des pourvoyeurs de minéraux et oligo-éléments importants pour l’organisme : potassium, calcium, cuivre, fer et manganèse.

Qu’en disent les études ?

D’après une méta-analyse scientifique parue en 2015, c’est à dire une synthèse de plus de 130 études réalisées sur les composants de cet arbre, « le fruit est utilisé comme médicament naturel contre la douleur arthritique, la névralgie, l’arthrose, la diarrhée, la dysenterie, la fièvre, le paludisme, les parasites, les rhumatismes, les rash cutanés et les vers, et il est également consommé pour stimuler la montée de lait après l’accouchement ».

Pourquoi le conseiller ?

Pour soutenir le système immunitaire

Ces composés actifs et plus particulièrement les acétogénines ont fait l’objet de plusieurs études scientifiques sur des lignées cellulaires résistantes. Toujours selon cette méta-analyse, les acétogénines « ont suscité un intérêt scientifique important au cours des dernières années. Diverses activités biologiques ont été rapportées, y compris antipaludique, antiparasitaire (…) cependant, les activités biologiques des acétogénines sont principalement caractérisées par une toxicité contre les cellules cancéreuses ». La prise d’un extrait de corossol permet donc de soutenir la fonction et la croissance des cellules saines.

Pour les diabétiques de type 2

Une étude a examiné les effets d’un extrait de corossol, et plus particulièrement de ses composés phénoliques, sur deux enzymes clés reliées au diabète de type 2 : l’α-amylase et l’α-glucosidase. Ces deux enzymes dégradent normalement les glucides en disaccharides et en monosaccharides. En inhibant leurs activités, il agit comme certains médicaments antidiabétiques oraux et limite donc les hyperglycémies après les repas.

Vous pouvez donc le conseiller à toutes les personnes qui surveillent leur glycémie.

Pour favoriser la bonne humeur

D’après les études réalisées, la prise d’extrait de corossol semble stimuler les récepteurs à la sérotonine, le neurotransmetteur de la sérénité. Les alcaloïdes qu’il contient seraient responsables de ces effets. Vous pouvez donc le conseiller pour ses effets calmants, pour favoriser la bonne humeur et améliorer l’endormissement.

Pour soulager les articulations

Des essais réalisés sur des rats semblent aussi indiquer que la prise de corossol diminue l’inflammation et les douleurs articulaires .

Votre conseil : de 400 à 1000 mg par jour, pendant les repas

C’est quoi un extrait concentré ?

Si sur l’étiquetage vous lisez « Extrait 4 :1 », cela signifie que 4 grammes de fruit de Corossol ont été employés pour confectionner 1 gramme de cet extrait.

Un tel extrait est donc 4 fois plus concentré que la poudre classique de fruit séché.

Ce qu’il faut retenir

On prête au corossol bien d’autres propriétés mais, elles sont imputées aux extraits de feuilles, d’écorce ou de graines qui ne sont à ce jour pas autorisés à la commercialisation en Europe.

Angélique Houlbert
Nutritionniste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here