L’épicerie Vrac et Bio shop s’adapte à la crise à Chauny (source : www.lunion.fr)

Le commerce de Sylvie Blondelle « Vrac et Bio Shop » continue de tourner, grâce notamment aux commandes de ses clients et aux livraisons à domicile.

Selon la commerçante, de nombreux clients préfèrent être livrés à domicile.

Sylvie Blondelle se sent en peu seule en plein désert et garde depuis le début du confinement, une pensée émue pour ses collègues commerçants chaunois, qui ont dû fermer leurs portes car leur activité n’entre pas dans la catégorie de celles qui son essentielles à la vie du pays.
Si elle « tient » dans un centre-ville vide, c’est parce qu’elle continue d’ouvrir sa boutique au numéro 1( de la rue Aristide Briand, le matin uniquement, du mardi au samedi, « pour voir du monde et pour les clients qui le souhaitent », tout en prenant les précautions nécessaires.

Elle incite également toutes les personnes qui entrent à attendre d’être servie. « Le matin, nous sommes deux avec mon mari pour servir. Nous sommes les seuls à manipuler les produits. Nous portons des gants et un masque et utilisons des sacs kraft pour le vrac. Je ne prends plus les contenants des clients afin de limiter les échanges. On réduira les déchets plus tard… »
Pour limiter les échanges, Sylvie Blondelle livre désormais les clients qui le souhaitent, les après-midi
La situation actuelle pousse la commerçante à revoir ses priorités, en accord avec les préconisations nationales. C’est aussi la raison pour laquelle, encore une fois pour limiter les échanges, et équipée d’un masque, elle parcourt le pays chaunois, de Commenchon jusqu’à Champs et de Verneuil-sous-Coucy jusqu’à 0gnes, pour livrer les commandes des clients qui ne préfèrent pas se déplacer.
La semaine dernière fut ainsi une semaine dense pour Sylvie Blondelle, car cette nouvelle organisation de travail s’est mise en place et parce que tout le monde a joué le jeu.
La commerçante qui a ouvert ses portes il y a un an et demi dit ainsi « se maintenir » et «  travailler ». En toute humilité et avec beaucoup d’interrogations sur la suite et pour l’ensemble du commerce de proximité à Chauny.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here