NUMERO : N°84 – Juillet/ Août 2019

TRIBALLAT : Une alimentation saine qui pense à demain

Le siège de Triballat Noyal, à Noyal-sur-Vilaine en Bretagne, avec un savoir-faire dont les racines ont près de 150 ans.

     Nourrir sainement de la terre à l’assiette

Fondée en 1951, mais avec des racines remontant à la fin du 19e siècle, Triballat Noyal est une entreprise française indépendante, à capital 100 % familial, qui possède un double savoir-faire.

Le premier concerne les produits laitiers, Triballat Noyal mettant en œuvre aussi bien du lait de vache (marque Tante Hélène) que du lait de brebis (La Bergerie de Lozère) ou de chèvre (La Chèvrerie). Le second s’applique à l’alimentation végétale, à base de soja, riz, chanvre, avoine, amande ou encore noix tigrée, les produits étant vendus sous la marque Sojade.

Depuis les années 1970, l’objectif de Triballat Noyal est de nourrir sainement, de la terre à l’assiette, avec une alimentation plus respectueuse de la terre et des hommes. Pour cela, elle décline ses actions sur trois niveaux, dont le premier est l’engagement dans la durée, non seulement auprès de toutes les parties prenantes de l’activité industrielle, mais aussi de la société en général. Le deuxième niveau, c’est le « grandir ensemble », signifiant que le développement de l’entreprise doit se faire au bénéfice de tous. Quant au troisième niveau, il consiste à inspirer le marché, en maximisant la valeur sociétale créée pour qu’elle inspire, dans un cercle vertueux de croissance, d’autres acteurs à s’engager aussi pour un futur meilleur.

Olivier Clanchin, le PDG actuel, appartient à la 3e génération de dirigeants de la société.

Triballat Noyal s’implique de près dans l’expérimentation et le développement de nouveaux modèles agricoles durables et rentables.

Des produits bons pour la santé et pour les papilles

Pour Triballat Noyal, sensibiliser le plus grand nombre à l’intérêt du bio et des protéines végétales est une priorité dans l’objectif d’une alimentation saine, sachant que le bio est bien sûr son terrain de prédilection. Mais l’entreprise défend aussi les labels AOP et AOC, nourrit une véritable passion pour les fromages traditionnels français et s’implique dans la construction et la maîtrise de filières.

La plus ancienne de ces filières, chez Triballat Noyal, est celle du soja français sans OGM pour Sojade. Mais d’autres matières premières importantes mises en œuvre bénéficient également de filières spécifiques : lait de vache, de chèvre, de brebis de race Lacaune, chanvre et avoine français. Pour les desserts aux fruits, l’entreprise fabrique elle-même ses propres purées de fruits, avec par exemple une véritable filière de fruits français (framboise et abricot) pour la gamme de yaourts aux fruits Tante Hélène.

Le succès et la qualité de Triballat Noyal reposent en amont sur ses agriculteurs et ses éleveurs.

Plus récemment a également été développée une filière 100 % française et 100 % bio pour le chanvre, plante écologiquement et nutritionnellement très intéressante. Véritable innovation dans la diversification végétale, elle est au cœur d’une gamme de desserts, boissons et aides culinaires.

Parmi les innovations récentes allant aussi dans le sens d’une diversification de l’offre végétale, on peut également citer la nouvelle gamme de boissons sans sucre ajouté, à base d’avoine, d’amande, d’avoine-amande ou de noix tigrée, ainsi que la nouvelle gamme de préparations culinaires, non seulement à base de chanvre, comme évoqué à l’instant, mais aussi de sarrasin.

En plus de développer en permanence de nouveaux produits, Triballat Noyal améliore les existants pour toujours plus de naturalité et de goût, avec une volonté forte de tendre vers le « clean label » : lorsque des arômes sont nécessaires par exemple, ceux-ci sont exclusivement bio, et l’huile de palme n’est pas utilisée.
90 % des ingrédients utilisés proviennent de France et 98 % du lait d’éleveurs français proches des ateliers de fabrication. De nombreux ingrédients exotiques, qui ne peuvent pas être sourcés en France, par définition, sont issus du commerce équitable : sucre de canne, banane, chocolat, cacao, café…

Nutrition, santé, innovation : les experts de l’entreprise possèdent un réel savoir-faire.

Lait de vache, de chèvre, de brebis ou alternatives végétales : Triballat Noyal a à cœur de proposer des produits aussi bons pour la santé que pour les papilles. Objectif rempli, comme le prouvent les 12 produits médaillés au Concours Général Agricole 2019 ou encore les nombreux produits distingués aux Meilleurs Produits Bio 2016, 2017, 2018 et 2019.

Une entreprise profondément engagée dans le durable

Le défi d’une nutrition bonne et saine, écologique, accessible au plus grand nombre, ne peut se faire sans une réelle proximité avec les producteurs et les autres partenaires, pour développer une agriculture respectueuse de la biodiversité mais aussi économe en énergie. Triballat Noyal travaille ainsi avec eux dans une logique de partenariat à long terme et de partage des performances. Grâce à une offre responsable, Triballat Noyal vise à valoriser de façon optimale la production des agriculteurs et à contribuer à diversifier leurs sources de revenu. C’est pour cela que l’entreprise s’implique dans l’expérimentation et le développement de nouveaux modèles agricoles durables et rentables, comme la filière chanvre alimentaire ou l’agroforesterie.

À propos de durable, pour Triballat Noyal, comme évoqué en introduction, limiter l’impact de ses activités et participer à la préservation et la reconstruction des milieux naturels fait partie de ses objectifs-clés.

Les nouveaux bâtiments ont ainsi été éco-construits, avec notamment des murs en béton de chanvre issu de la filière alimentaire. Les déchets et coproduits ont été limités en optimisant les process industriels, en s’orientant vers des filières de valorisation existantes ou à créer, et en adaptant l’offre : l’objectif c’est « zéro enfouissage ».
L’usage d’énergies naturelles renouvelables et durables est privilégié. Pour ses sites de production : éolienne, panneaux solaires, chaudière bois alimentée par du bois de taille de haies de ses producteurs et de forêts locales gérées durablement… Pour la flotte de véhicules : véhicules hybrides et utilisation de biocarburant issu de colza français et conducteurs formés à l’éco-conduite… Au total, l’empreinte carbone due aux opérations industrielles et logistiques de la société a diminué de 20 % entre 2012 et 2018.
En parallèle, Triballat Noyal a installé 120 ruches dans des territoires préservés, chez ses producteurs bio. 400 000 € sont versés chaque année à des actions en faveur de la biodiversité et de l’environnement.

Les ruches installées par Triballat Noyal, représentatives de son engagement dans la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Dans son application de la norme ISO 26000 (responsabilité sociétale des entreprises), Triballat Noyal a été évalué au niveau « Confirmé » en 2013 et « Exemplaire » en 2017. L’atelier des Prairies Savoyardes – qui fabrique les purées de fruits maison que l’on retrouve dans les desserts aux fruits – est de son côté labellisé Bioentreprisedurable®.

Indice de bien-être au travail : 7,8/10

Les engagements RSE concernent bien entendu aussi les aspects humains. Triballat Noyal vise un management responsable et s’efforce d’impliquer chaque collaborateur, via la responsabilisation et l’épanouissement dans le travail individuel et collectif. Pour cela, de nombreuses actions concrètes ont été mises en place, comme les encadrants tous formés au management responsabilisant ou le « rapport d’étonnement » remis personnellement au PDG par chaque nouveau collaborateur lors d’une journée d’intégration. Un groupe d’écoute a été instauré, les employés peuvent bénéficier de cours de sport et de yoga, de séances d’ostéopathie, bénéficient d’une crèche d’entreprise…

En 2018, pour la deuxième année consécutive, Triballat Noyal a figuré dans le palmarès des meilleurs employeurs en France du magazine Capital, catégorie Agroalimentaire. Indice de bien-être au travail selon le résultat de l’enquête auprès des salariés : 7,8/10 !

Penser demain

Triballat Noyal participe à de nombreux travaux sur le développement de l’offre végétale et sur le perfectionnement de la bio. En 2013, l’entreprise a créé pour cela l’institut Olga Triballat avec l’ambition de mettre l’alimentation au service d’une santé durable. Par santé durable, elle entend bien sûr la santé de l’Homme mais aussi celle de notre planète. Ce fonds de dotation cherche à comprendre l’impact de l’alimentation d’origine végétale et de l’agriculture bio sur cette santé. L’institut a également pour mission de soutenir la recherche et de diffuser les connaissances acquises pour en faciliter l’application future dans la vie quotidienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here