NUMERO : Janvier-Février 2015

Cannelle et girofle épice and love…

LA CANNELLE (Cinnamomum zeylanicum)

Cultivé surtout pour son écorce, le cannelier vrai est né sous le soleil de Ceylan (Sri Lanka). La cannelle est l’une des plus anciennes épices connues. Elle figure dans les antiques écrits chinois sanskits et égyptiens, de même que dans l’Ancien Testament.

Cette épice serait la championne des antioxydants, grâce à sa forte teneur en polyphénols.

 

Qualités alimentaires et vertus thérapeutiques :

● Contient de l’aldéhyde cinnamique, de l’eugénol
● À saveur piquante et légèrement brûlante, elle excite l’appétit, stimule le pancréas
● Stimule les systèmes circulatoire, respiratoire, digestif
● Soigne les gastro-entérites, les diarrhées infectieuses
● Stimule le système utérin (action emménagogue) et agit sur la spermatogénèse, les infections vaginales et urinaires
● Reproduit l’action de l’insuline, abaisse le taux de sucre sanguin
●  Antispasmodique, anti-inflammatoire
● Antibactérienne, antifongique et antiseptique
● Aujourd’hui, des recherches modernes tendent à démontrer qu’elle aide à réparer les neurones et serait bénéfique dans les cas de Alzheimer et de Parkinson.

États et troubles de santé pouvant bénéficier de la cannelle :

L’action antitumorale de la cannelle est démultipliée si associée à d’autres épices comme le Curcuma, le Gingembre, le Poivre noir ou encore le Clou de girofle.

●  Indigestion, crampes, spasmes digestifs, ventre froid au toucher, dysenterie, diarrhée
●  Vomissements, mauvaise haleine
● Parasitose intestinale (oxyures)
● Maux de tête, algies rhumatismales, arthrite
●  Menstruations retardées ou douloureuses, fatigue sexuelle
● Cholestérol élevé, triglycérides

On peut utiliser la cannelle autant dans les plats salés que dans les desserts sucrés.

 

LE GIROFLE (CLOU DE) (Zyzygium aromaticum – Eugenia caryophyllata – Caryophyllus aromaticus)

Le girofle a été introduit en Europe par les Portugais au XVème siècle. Aujourd’hui, Madagascar et les îles de la côte orientale africaine répondent ensemble quasiment à la demande mondiale

Le clou de girofle est le bouton floral du giroflier. De couleur verte puis rouge une fois mûr, il devient brun après séchage à l’air libre pendant plusieurs semaines.

 

Qualités alimentaires et vertus thérapeutiques :

● Contient des gommes, du tanin, des huiles : caryophylène, eugenol
● Antiseptique, bactéricide, vermifuge, antiviral
● Apéritif, digestif, carminatif
● Stimulant de la mémoire
● Anti-névralgique
● Anti-inflammatoire
● Permet de réduire l’agrégation des plaquettes de sang responsables de caillots.

États et troubles de santé pouvant bénéficier du clou de girofle :

● Douleurs dentaires, musculaires et rhumatismales. Douleurs de l’accouchement
● Hyperviscosité sanguine, caillots
● Indigestion, ballonnements, aérophagie, gêne gastrique
● Infections urinaires, cystites, calculs rénaux
● Parasitose intestinale
● Mauvaise haleine. Transpiration malodorante
● Goutte, oedème, surdité, hoquet (selon Ste-Hildegarde)
● Sinusite, pneumonie, toux
●  Aphtes, acné, furoncle, psoriasis, mycoses, orgelet, zona (application locale de macération)
● Contre-indications : À éviter en cas d’ulcère gastrique
Un surdosage peut entraîner de légers troubles gastro-intestinaux

Utilisations culinaires :

● On peut l’utiliser entier ou moulu dans les mets d’hiver et les desserts d’été
● Le mélange clous de girofle piqués dans un oignon.(S à piqués)
● Vin chaud (grippe)
Autre utilisation :
● Fard à paupières (préparation du Khôl)

 

Jean-Claude Rodet