NUMERO : Nov-Dec 2012

L’ashwagandha, le ginseng indien

L'ashwagandha

L’Ashwagandha (Withania somnifera) est une racine indienne utilisée depuis plus de 2000 ans en médecine ayurvédique. En sanskrit, son nom signifie «qui a l’odeur du cheval» en référence à son pouvoir de donner «la force d’un cheval» ! Mais ses propriétés ne s’arrêtent pas là et en cette période, elle trouvera facilement sa place dans vos conseils.

Pourquoi conseiller cette plante ?
Pour redonner de l’énergie

Comme l’Ashwagandha nourrit et renforce les réserves naturelles de l’organisme, elle est donc traditionnellement utilisée comme plante tonique adaptogène, fortifiante et antistress en aidant l’organisme à mieux réagir face aux différents stress qu’il subit, sans le « bousculer », tout en douceur, un peu à l’image de la maca en agissant sur les surrénales.

Pour soulager les articulations douloureuses
Cette racine serait très utile en complément des autres plantes et nutriments couramment utilisées (Harpagophytum, curcuma, oméga-3, Boswellia serrata) pour réduire l’inflammation des articulations. La présence d’un alcaloïde, la withaferine A, permettrait de soulager et calmer les douleurs, sans aucun effet secondaire. Selon certaines études, ses effets anti-inflammatoires seraient même supérieurs à ceux de l’hydrocortisone.

Pour soutenir la glande thyroïde
Les principes actifs qu’elle contient, les whitanolides, auraient une action stimulante sur la glande thyroïde en augmentant la production de T4. Une cure d’un mois d’Ashwagandha peut donc parfaitement redonner un peu d’énergie à tous ceux dont le fonctionnement thyroïdien est relativement bas, sans pour autant déstabiliser cette glande.

Pour mieux dormir et limiter les troubles du sommeil
Cette plante est reconnue pour ses vertus sédatives puisque les alcaloïdes qu’elle contient, la somnine et la somniférine, permettent de lutter activement contre le stress, la nervosité, l’anxiété et les insomnies qui vont souvent avec ces symptômes. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux la conseiller plutôt le soir, avec le diner.

Pour redonner de la vigueur sexuelle
En inde, on la préconise empiriquement pour lutter contre l’impuissance masculine puisqu’elle augmenterait la libido et renforcerait globalement la fonction sexuelle. Rappelez-vous, en sanskrit, le terme Ashwagandha

signifie "qui donne la puissance d’un cheval". Mais, que vos clients se rassurent, la puissance d’un cheval maîtrisé ! En cure d’un mois ou deux, vous pouvez donc recommander la prise d’Ashwagandha, standardisé en withanolides, autant aux hommes qu’aux femmes désirant mettre un peu de piquant dans leurs sexualités.

Pour relaxer les muscles
Son effet relaxant et surtout antispasmodique sur les muscles utérins, intestinaux, et bronchiques va permettre de soulager vos clientes qui ont tous les mois des douleurs au moment de leurs règles ou encore celles et ceux qui se plaignent de spasmes intestinaux sans raisons apparentes.

Et enfin en périodes de convalescences ou d’examens
L’usage de cette racine est indiqué dans les périodes de convalescence pour lutter contre la fatigue physique et mentale et également pendant les périodes d’examens ou d’apprentissages pour lutter contre la fatigue intellectuelle et favoriser la mémorisation. Elle va permettre de fortifier l’organisme tout en luttant contre le stress et les réveils nocturnes grâce aux alcaloïdes qu’elle apporte.

Des études prometteuses….
Selon quelques études, les whitanolides qu’elle contient auraient également une activité antioxydante spécifique en augmentant le niveau de superoxyde dismutase (SOD) et de glutathion peroxydase, deux enzymes primordiales de l’organisme. De plus, elle posséderait une activité inhibitrice sur la peroxydation des lipides. Et enfin, selon un essai effectué sur des rats, l’ashwagandha améliorerait la sensibilité à l’insuline et donc la tolérance au glucose. Toutes ces études seront encore à confirmer.

À qui conseiller cette plante ?
Vous pouvez conseiller cette racine à tous vos clientes et clients, à partir de l’adolescence. La seule précaution d’emploi à observer est, comme la plupart des autres plantes, de ne pas la conseiller sans avis médical aux femmes enceintes ou celles qui allaitent.

Qu’est-ce qu’une plante adapatogène ?
L’adaptation au stress se traduit par la capacité de l’organisme à réagir à un agent stressant sans déclencher de réactions hormonales. Les plantes adaptogènes augmentent la résistance du corps face aux agents stressants. Les adaptogènes exercent une influence régulatrice sur l’organisme, sans stimuler à l’excès ni freiner ses fonctions normales, en procurant un effet général tonifiant.