NUMERO : sept-oct 2010

Point sur le CQP « Vendeur-conseil en produits bio »

Avantages financiers pour l’entreprise : de 3210 € à 3900 €
Dès lors que l’entreprise est cotisante de l’OPCAD-Distrifaf, le coût de la formation est intégralement pris en charge, ainsi que les frais éventuels de déplacement, d’hébergement lors des séjours du stagiaire (selon des plafonds prédéfinis). De plus des indemnités de fin de formation sont prévues (1 830 € versés en fin de formation au titre de la formation interne, 1 380 € (ou 2070 € si le tuteur a plus de 45 ans) au titre de l’aide à la fonction tutorale).
Rémunération des salariés dans le cadre du contrat de professionnalisation :
La rémunération est au SMIC pour les plus de 26 ans. Pour les moins de 26 ans, elle est en pourcentage du SMIC (de 55 % à 90 %, en fonction de l’âge et des diplômes). Dans les 2 cas, la réduction Fillon s’applique. Les charges patronales sur les salaires représentent environ 13 % du salaire brut.
Les organismes de formation habilités
La Branche Professionnelle est garante des habilitations des organisme de formation. De Biocoop habilité depuis plus de 7 ans à l’Epseco Bergerac habilité en 2009, ils sont sept organismes en France à dispenser cette formation. Localisés dans un premier temps en Ile de France, (Ifopca, Biocoop, Naturalia), il couvre le territoire entier, répondant ainsi à une forte demande à la fois des magasins et des candidats potentiels. Les organismes de formations, partenaires essentiels et acteurs d’une proximité avec le tissu professionnel sont porteurs du projet de formation. Ils répondent aux exigences du terrain comme interlocuteurs privilégiés des entreprises et par là, apportent une visibilité territoriale pour le développement du CQP. Le triptyque de la formation (Entreprise, Organisme de formation et Candidats) propre au CQP est l’articulation même de cette formation alternée : un apport de connaissance théorique associé à une mise en pratique opérationnelle permet aux salariés d’acquérir une réelle qualification.
Reconnaissance du CQP BIO
Le CQP bio est un titre créé et délivré au sein d’une branche professionnelle par une instance paritaire : la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi. Ce titre atteste, par référence à un descriptif d’activités et de capacités sur la base d’épreuves dont la nature et la forme sont prédéfinies, d’une qualification dans un emploi propre à la branche professionnelle. Ce titre inscrit au niveau N3B de la Convention Collective Nationale du commerce de détail des fruits et Légumes, Epicerie et Produits Laitiers (CNN 3244 du 15 avril 1988) a été déposé par avenant N° 68. Texte étendu par arrêté du 4 octobre 2005, JO du 15 octobre 2005.
Organisation et bilan du CQP Bio
La Fédération Nationale de l’Epicerie (FNDE) a pour rôle de représenter les professions de l’épicerie, des cavistes et des spécialistes en produits biologiques. Sur certains dossiers, elle s’appuie sur l’AFFLEC qui est l’organisme chargé du dialogue social et du développement de la formation au sein de la « Branche du commerce de détail en fruits et légumes, épicerie, crèmerie ». Philippe Rault est le coordinateur. Il est en charge, pour les fédérations, du suivi de la formation de la branche professionnelle (Convention Collective 3244). Ses missions principales concernent, l’ingénierie de formation, le suivi des formations, l’étude des habilitations des organisme de formation, la supervision des Certifications des Formations CQP, le partenariat avec les organismes de formations en relation avec les fédérations de la Branche professionnelle et la communication sur les dispositifs de formation de la branche professionnelle. Nous lui avons demandé de nous faire un bilan sur le CQP bio. « Le CQP Vendeur-Conseil en produits biologiques est depuis 2003 en pleine croissance. Il répond aux multiples facteurs suivants :
● une prise de conscience et un intérêt croissant pour les produits biologiques par la population.
● une demande de conseil des clients non avertis
● une spécialisation répondant aux critères spécifiques de la profession.
● un niveau de compétences sans cesse remis à jour pour répondre à l’évolution des savoirs et des pratiques.
● une adaptation des pratiques aux marchés du commerce de détail de l’alimentation
● une compétence « Métier » reconnue par la profession
Concernant les candidats, les parcours et les motivations sont diversifiés et répondent aux faits de société autour des produits biologiques (image d’un secteur en devenir) et à un désir de s’engager dans un métier porteur de valeurs (environnementales, commerce équitable). L’autre raison est aussi la forte croissance des reconversions professionnelles. »
87 % de taux réussite
« Les résultats du CQP bio au bilan intermédiaire de l’année 2009 à juillet 2010 sont les suivants : 82 candidats se sont présentés aux épreuves de certifications soit environ le double de l’année précédente : le nombre de CQP attribués est de 67 soit un taux de réussite de 87 % ».
Organismes habilités
● IFOPCA – Paris (75018) – Tél. : 01 55 26 39 90
● POISY – Poisy (74) – Tél. : 04 50 46 86 61
● TREMPLIN 84 – Avignon Vedeme (84) – Tél. : 04 90 31 35 14
● OPTIMUM (NATURALIA) – (95) Montmorency – Tél. : 01 39 89 14 19
● Institut Rumengol (Brest) – Tél. : 02 98 81 93 07
● EPSECO Bordeaux / Bergerac / Périgueux – Tél. : 05 53 22 12 00