Approvisionnements en fruits secs : le témoignage de Philippe Sendral

L’importation de nos fruits secs du monde entier est conditionnée par les mesures de confinement plus ou moins strictes de chaque pays producteur.
Au cours des dernières semaines, nous avons vu nos sources se “tarir” les unes après les autres, avec les Philippines, le Sri Lanka, l’Iran, la Tunisie, le Rwanda, l’Équateur ou encore la Bolivie.
Grâce à nos stocks tampons en France (50 à 60 jours en moyenne), à nos containers en mer au moment du confinement et au soutien indéfectible de nos producteurs qui ont souvent travaillé jusqu’à la dernière limite pour charger nos containers,  nous continuons à assurer la livraison de nos clients en fruits secs pour l’instant de manière “normale”.
Néanmoins, la situation des approvisionnements pourrait devenir de plus en plus tendue si les mesures de confinement restaient en l’état dans tous ces pays.
Et avec l’arrivée de l’été d’ici 2 mois, c’est la question des récoltes de fruits qui se posera, avec les nombreux travailleurs saisonniers qui participent aux récoltes : aurons nous la variété habituelle de  fruits secs sur nos étals l’an prochain ?
La question est cependant bien dérisoire, au regard de la situation sanitaire et économique de nombre de ces pays du Sud.

Philippe Sendral
Fondateur de Agro Sourcing



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here