Entretien avec Bruno Anquetil, fondateur de Belledonne


Bio Linéaires : En cette période exceptionnelle, vous avez lancé très récemment une offre de vos biscuits boulangers en format familial de 1,5 kg, soit entre 30 et 63 biscuits selon la référence. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi vous avez fait ce choix ?
Bruno Anquetil : Nos clients magasins bio sont débordés en ce moment et n’ont plus le temps de gérer ce rayon vrac sur des produits qui ne sont pas de première nécessité. Le service au client est au cœur de notre philosophie de la relation commerciale, nous nous devions de proposer des solutions pour les accompagner face aux contraintes inédites liées à l’épidémie. En parallèle, les consommateurs restent en demande de produits plaisir malgré le contexte morose et favorisent les achats de stockage pour éviter de faire les courses trop souvent. Nous avions à cœur de leur permettre d’acheter leurs biscuits préférés comme d’habitude. Pour être réactif, nous avons déployé un article existant sur un usage différent. Enfin, c’est aussi une solution pour répondre à l’explosion des ventes alimentaires en ligne des sites spécialisés ou du click & collect.
BL : Quelles ont été les réactions de vos clients magasins bio ?
BA : Globalement, les magasins ont été très contents du service proposé, les premières commandes sont arrivées assez rapidement. L’intérêt a même suscité des demandes de nos clients à l’export, en pays frontaliers.
BL : Avez-vous déjà des retours sur l’accueil de la part des consommateurs ?
BA. : En fin de semaine dernière, nous avons communiqué auprès des consommateurs et l’engouement a été immédiat sur Facebook. Le post a été partagé de nombreuses fois et les commentaires nous indiquaient qu’ils étaient prêts à commander en magasin. Le format familial (donc généreux) et le fait qu’ils se gardent jusqu’à trois mois est rassurant aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here