[Exclu BL] Biomonde poursuit sa marche en avant 

Partagez cet article

Depuis la fermeture de sa plateforme logistique et la nomination d’une nouvelle direction, Biomonde est en pleine transition. Raphaël Faucheux, président du groupement, dévoile à Bio Linéaires la feuille de route établie par la coopérative. Et les projets ne manquent pas !

Raphaël Faucheux, président de Biomonde.

Bio Linéaires : Comment se passe la transition depuis la fermeture de votre plateforme en mars dernier ?
Raphaël Faucheux : C’était un vrai beau projet qui avait tout son sens et dont l’utilité est incontestée. Derrière, la vie continue et les projets sont nombreux.

BL : Une nouvelle organisation a été mise en place, comment cela se passe-t-il ?
R. F. : Il y a eu une vraie mobilisation de nos adhérents. Toutes les régions ont travaillé, ce qui a donné lieu à une synthèse. De grandes lignes ont émergé du terrain autour de notre socle d’engagement commun : qu’est-ce qu’on fait pour avancer tous ensemble et rester des magasins indépendants unis sous la même bannière ?  

À lire aussi -> Philippe Poniewira nommé directeur général de Biomonde Solidarité

BL : Comment avancent les projets annoncés lors de l’assemblée générale du 26 avril ?
R. F. : Les principaux axes stratégiques s’articulent autour de notre modèle coopératif, du digital, de notre façon d’acheter et de ce que l’on souhaite offrir à nos clients, une volonté d’avoir des magasins ancrés dans leur territoire avec une offre la plus locale possible, de s’inscrire dans une démarche RSE pour aller au-delà du fait de vendre des produits bio d’autant que les consommateurs l’attendent.

Une « Sélection Biomonde » en septembre

BL : Cela signifie-t-il que le référencement va évoluer ?
R. F. :
Oui. Nous sommes en train de lancer la « Sélection Biomonde » avec des produits choisis par une commission : comment travaillent les fournisseurs, quels sont les ingrédients, quelle est l’origine… Cette sélection sera en magasin, avec repère en rayon et publicité sur le lieu de vente, à partir de septembre dans l’ensemble de nos magasins afin de mettre en avant des gammes de produits bien faits et des démarches de partenaires fabricants.

BL : Et sur le digital, pouvez-vous nous en dire plus ?
R. F. : Nous avons un audit sur la maturité digitale de nos magasins, dans une volonté de mutualiser et de faire grandir, brique par brique, nos magasins. Actuellement, nous avons une vingtaine de magasins connectés au e-commerce en click & collect, le but est aussi de se baser sur l’expérience de ces magasins pour mutualiser et enrichir. Il y a aussi une réflexion sur un tronc commun d’assortiment, d’ici 2022, ce qui faciliterait la mise en place d’un outil e-commerce. 

BL : Quelles seront les actualités de Biomonde à la rentrée ?
R. F. : Notre projet de refondation, qui est remonté du terrain lors de la dernière assemblée générale, a été retravaillé en CA, il le sera en groupes de travail cet été et, en septembre, le conseil d’administration, la direction générale et certains adhérents référents, on va aller en région pour affiner encore notre projet avant d’être validé lors de notre assemblée générale, le 11 octobre, et de nous projeter sur 2022-2023. Après l’AG, il y aura Natexpo, un moment important où on croise nos adhérents, nos fournisseurs, nos prospects.

Propos recueillis par Laura Duponchel

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Raphaël Faucheux dans le prochain Bio Linéaires (N°97).

Offres d’abonnement à Bio Linéaires
👉 
Achat au numéro en version numérique
👉 1 an Digital / Papier
👉 2 ans Digital / Papier

Partagez cet article