DOSSIER PRODUITS FESTIFS : Purées d’oléagineux et confitures en cuisine festive

Sortez des rayons vos pots de purées d’oléagineux et de confitures car NON, elles ne sont pas destinées uniquement aux tartines du petit déjeuner ou du goûter et peuvent s’intégrer autant dans les recettes sucrées que dans les plats salés de cette fin d’année.

Les purées d’oléagineux

Ces « beurres » végétaux remplacent aisément les graisses d’origine animale dans les recettes. Elles apportent des notes très goûteuses aux desserts et s’intègrent aussi parfaitement dans les recettes salées de légumes, viandes et poissons.

Comment les conseiller lors des repas de fête ?

  • A l’apéritif sur des toasts ou en tartinade : houmous de pois chiches avec de la purée de sésame blanche ou semi-complète ; tartinade d’avocat à la purée de noix de cajou.
  • Pour accompagner les volailles de Noël : poêlée de courges à la purée de cacahuètes.
  • Pour réaliser des sauces froides comme la mayonnaise sans œufs à la purée d’amandes blanche ou complète ou des sauces chaudes en remplaçant la quantité d’huile par des purées de graines de courges, de tahin ou de graines de tournesol.
  • Dans les desserts vegan, par exemple des crèmes festives à base de tofu soyeux, de chocolat blanc et de purée de sésame noir.
  • Pour des biscuits fait maison qui accompagneront le café, en remplaçant la quantité de beurre prévue dans la recette par la même quantité de purée de pistaches, de purée de coco ou encore de purée de pécan et fèves tonka…

Le + Bio : Elles sont confectionnées à partir de fruits oléagineux d’une excellente qualité et rigoureusement sélectionnés afin d’optimiser les arômes de chacune et surtout elles sont quasiment absentes des rayons des grandes surfaces.

Les crèmes de marrons-châtaignes

La crème de marrons est idéale dans la bûche de Noël et elle peut également être intégrée dans les recettes de truffes maison. Si vous la référencez sans sel ni sucre ajouté, vous pouvez la conseiller dans les recettes salées, notamment dans les sauces ou les purées qui accompagnent les volailles de Noël.

Le+ Bio : la provenance française ! Dans le conventionnel il n’est pas rare que les marrons proviennent d’Espagne, du Portugal ou d’Italie et bien souvent vos versions ont un pourcentage de marrons supérieur (jusqu’à 60 %) comparées à celles des grandes surfaces (moins de 40 %).

Confits, confitures,gelées, marmelades

Pour vous démarquer du conventionnel, vous avez la possibilité de référencer pour ces fêtes de fin d’année des versions de fruits moins communs : mangue, cranberry, kiwi, grenade, ananas, fruits de la passion, litchi, corossol, argousier…

Comment les conseiller lors des repas de fête ?

  • Pour le faux gras : les confits et chutney d’oignons ou de mangue, plus ou moins relevés de piment d’Espelette ou de Cayenne, la confiture de tomates vertes.
  • Pour les fromages ou les faux-mages : les confitures de figues/noix, chutney de mangue.
  • Pour les desserts comme les biscuits roulés, les cakes, fondants au chocolat, nonettes ou pains d’épices : les marmelades, un terme réservé aux agrumes (orange, citron, pamplemousse, clémentine, bergamote), plus ou moins agrémentées de cannelle ou d’autres épices de Noël.

Le + plus bio

Zéro additif et moins de sucre dans vos confitures bio ! C’est ce que vous devez mettre en avant. En effet dans le conventionnel, on peut retrouver des additifs controversés et à éviter en cas de terrain allergique, notamment dans les marmelades : benzoate de sodium (E211), dioxyde soufre (E220). De plus, dans les premiers prix est très souvent retrouvé du sirop de glucose-fructose qui fait grimper la glycémie ultra rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here