Entretiens à Natexpo : Château Morillon

À Natexpo, le Château Morillon présente deux nouveaux vins – du malbec et du merlot – des mono-cépages de la région bordelaise. Le Châteaux Morillon est au stand i153. Bio Linéaires fait le point avec Emmanuelle Mado.

Écouter l’interview de Emmanuelle Mado du Château Morillon

Bio Linéaires : En plein montage de Natexpo, je suis en présence de Emmanuelle Mado du Château Morillon. Pourquoi êtes-vous venue à Natexpo ?
Emmanuelle Mado : Je suis venue à Natexpo pour présenter mes deux nouvelles cuvées, le malbec et le merlot intégral qui sort un petit peu des codes des Bordeaux classiques.

« Avec ces nouveaux vins, on souhaite dynamiser le rayon des vins bio ! »

BL : Ce ne sont pas des vins d’assemblages, ce sont des mono-cépages. Les Mado, dans les magasins bio, c’est une longue histoire parce que vous avez eu trois magasins bio dans la région parisienne et dans le Nord. Quelle est la place, aujourd’hui, des vins dans les magasin bio et qu’est-ce que vous amenez de plus avec ces nouveaux vins qui, c’est vrai ont un facing – vous verrez les photos – qui interpelle.
E. M. : Avec ces nouveaux vins, on souhaite en fait dynamiser le rayon des vins bio et apporter de la nouveauté !

BL : C’est un nouveau produit, vous l’avez sorti depuis quand ?
E. M. : On l’a sorti en janvier. En fait, pour la petite histoire, je reprends la suite de mes parents, ça fait trois ans que je suis sur la propriété et je sors, là, mes cuvées à moi avec un côté féminin bien revendiqué.

BL : Vous commencez à le commercialiser, comment ce vin est attendu ? Quelles sont les réactions ?
E. M. : Sur notre région, sur la région de Blaye, on a eu beaucoup de succès auprès des particuliers, c’est des vins qui plaisent beaucoup, qui sont faciles à boire, ce sont des vins de convivialité et de partage.

BL : Et vous me disiez tout à l’heure, dans les restaurants aussi. C’est-à-dire que dans la région de Blaye où il y a une concurrence effrénée, ils ont sélectionné votre vin, pourquoi ?
E. M. : Oui tout à fait. Ils ont d’abord eu un déclic avec le visuel, qui est assez particulier, et en le goûtant, leur coup de cœur s’est confirmé.

Propos recueillis par Philippe Delran

Natexpo 2022 : du 18 au 20 septembre à Eurexpo Lyon. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here