Entretiens à Natexpo : Markal

Bio Linéaires s’est arrêté sur le stand de Markal, l’occasion de faire le point avec son président, Lionel Wolberg, sur cette édition 2022  de Natexpo et, plus largement, d’évoquer des axes pour relancer la dynamique du marché bio. Pour Lionel Wolberg, cela passe par un « retour aux fondamentaux : avoir les bons produits, au bon prix, avec la bonne offre, bien marketée et des opérations promotionnelles qui fassent du sens ». 

Écouter l’interview de Lionel Wolberg de Markal

 

Bio Linéaires : Bonjour Lionel Wolberg, président de Markal, nous avons le plaisir d’être sur votre stand. Après ces trois jours, est-ce que vous pouvez nous faire un petit peu le bilan de votre Natexpo – édition 2022 ?
Lionel Wolberg : Avec plaisir ! Première édition en mode post-Covid, un salon très intéressant de par l’intérêt des distributeurs, des enseignes qu’on a pu rencontrer sur le salon en recherche de solutions pour générer du trafic dans les points de vente, redonner de la dynamique à notre marché et satisfaire de nouveaux besoins pour cette conquête.

« Il est impératif que l’ensemble des acteurs se remettent en question pour apporter de nouvelles solutions en réponse aux attentes des consommateurs »

BL : On connaît effectivement un ralentissement dans le réseau spé, entre autres, quelles solutions pourriez-vous, vous en tant que fabricant et historique de la bio, apporter et quels conseils vous pourriez donner au réseau ?
L. W. : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Néanmoins, il est impératif que l’ensemble des acteurs et de la filière se remettent en question pour apporter de nouvelles solutions en réponse aux attentes des consommateurs donc c’est : retour aux fondamentaux, avoir les bons produits, au bon prix, avec la bonne offre, bien marketée, avec des opérations promotionnelles qui fassent du sens et redonner de l’attractivité au point de vente.

Propos recueillis par Antoine Lemaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here