NUMERO : N°63 -janvier-février 2016

Grenade bio : un concentré d’antioxydants…

Issue d’un petit arbre originaire des côtes d’Afrique appelé le grenadier, la grenade est cultivée depuis des millénaires autour du bassin méditerranéen. Jadis, peu disponible en bio, la grenade est désormais utilisée sous de multiples formes pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles. En effet, outre ses qualités gustatives, elle fait partie des fruits les plus riches en antioxydants polyphénoliques.

Origine – Variétés

En conventionnel, les plus gros producteurs de grenades sont l’Inde, l’Iran, les Etats-Unis, la Turquie et l’Espagne. En bio, la Turquie est le principal fournisseur. Selon les origines, la saison de production varie d’octobre à mars. Par exemple, en Turquie, elle se fait de d’octobre à décembre.

Pesant entre 300 g et 400 g, la grenade se déguste essentiellement crue mais aussi en jus. Assez proche de la pomme sur le plan visuel, elle est de couleur verte au départ puis au fur et à mesure du mûrissement prend une teinte rouge orangé.

À l’intérieur, le fruit est pourvu de nombreuses petites graines rougeâtres qui ressemble à des grains de maïs entourées d’une pulpe. Selon les pays producteurs, de nombreuses variétés existent, plus d’une centaine. Certaines sont réservées pour le jus ou à couteau. Parmi elles, citons, la Hicaz en Turquie, la Wonderful en Israël, la Mollar et la Tendrar en Espagne.

Qualités nutritionnelles

  • star des antioxydants : selon certains résultats d’études, on estime que l’activité antioxydante de la grenade est supérieure à celle du vin rouge et même du thé vert. Son taux serait même plus important dans le jus de grenade que dans les autres jus de type myrtilles, airelles ou oranges. Rappelons que toutes les recherches à travers le monde ont montré que les antioxydants, en soutenant les défenses naturelles antioxydantes du corps, jouaient un rôle primordial dans le maintien d’une santé et d’un vieillissement optimum.
  • Activité anti-inflammatoire : grâce à la présence de tannins. La consommation régulière de grenade ou de jus de grenade permettrait de ralentir certains processus inflammatoires et donc certaines maladies : maladies cardiovasculaires, arthrites, thromboses.
  • Action prometteuse sur les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux : grâce aux polyphénols qu’elle contient, la grenade va permettre de limiter certains facteurs de risques cardiovasculaires.
  • Effet protecteur neurologique : La grenade pourrait avoir un effet protecteur sur les signes neurologiques liés à la maladie d’Alzheimer. Toutefois, ces études ont besoin d’être approfondies pour confirmer cette action.

Ses atouts

  • Sa saveur sucrée et acidulée
  • Son fort pouvoir antioxydant
  • Sa faible densité calorique
  • Son excellent rapport Sodium / Potassium
  • Son pouvoir basifiant qui permet de rétablit l’équilibre acido-basique

Gestion du rayon

Ce fruit, de la famille des exotiques comme la papaye, la goyave, l’anone, la noix de coco, le kiwi, le kaki, les caramboles est devenu incontournable et recherché par des consommateurs de plus en plus avertis. Malgré une complexité de gestion, il participe à rendre le rayon attractif et festif et amène un chiffre d’affaires non négligeable au rayon (forte valeur ajoutée).

Il doit donc être intégré à la famille des exotiques et doit faire l’objet d’une théâtralisation, en partie centrale du rayon, tête de gondole, afin de susciter l’acte d’achat (achat d’impulsion très fort sur cette famille). Ainsi, comme pour ses confrères, l’impact visuel et le conseil seront à travailler :  sortie des produits des colis, réalisation de corbeilles (en évitant les entassements) dégustations régulières, information de la clientèle par des fiches produits et recettes…

Bien la choisir

Visuellement, la grenade doit avoir l’épiderme brun orangé à rouge légèrement brillant et exempte de taches brunâtres. Une peau lisse et ferme (non desséchée) est aussi un bon signe de qualité. Généralement, plus elle sera lourde plus la pulpe sera juteuse.

Bien la conserver

Grâce à son écorce, la grenade se conserve plutôt bien : une dizaine de jours à l’air libre. Toutefois, c’est un fruit non climatérique, c’est-à-dire  que le fruit ne continue pas à mûrir une fois cueilli. La qualité de l’agréage sera donc primordial pour proposer de bons produits aux qualités organoleptiques irréprochables. Comme pour les autres fruits exotiques, ne pas les rentrer en chambre froide, leur ennemi étant le froid (gérez-les dans un endroit frais et ventilé, idéalement entre 12 et 16 °). Interrogez constamment vos fournisseurs lors de vos achats sur la maturité et la régularité de ces arrivages, ne vous sur-stockez pas, travaillez en flux tendus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here