« J’espère que la France ne sera pas le boulet du bio dans l’Union européenne »

IFOAM et Interbio Nouvelle-Aquitaine ont organisé les 16 et 17 juin à Bordeaux, le Congrès européen du bio. Au programme : deux jours pour dresser un « avenir plus biologique ». Lors de la première journée, le Pacte vert européen et la politique agricole commune ont été abordés. L’occasion d’aborder la politique menée en France.  En préambule, Pierre […]
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.