NUMERO : N°96-juillet-août 2021

LA VIE EN HERBES : Les tisanes 100 % solidarité handicap

Partagez cet article

L’ESAT La Vie en Herbes emploie 80 travailleurs, accompagnés par 25 encadrants professionnels.

Un ESAT et une marque

La Fondation des Amis de l’Atelier, reconnue d’utilité publique, a pour vocation première de développer des actions destinées à des personnes en situation de handicap psychique et mental en leur offrant des services spécialisés et adaptés à leurs besoins. Dans ses 80 établissements – la plupart situés en Île-de-France – la Fondation accueille et accompagne plus de 3 000 personnes.

Implantée à Marcoussis, dans l’Essonne, La Vie en Herbes est un de ces 80 établissements. Fonctionnant sous la forme d’un ESAT (Etablissement ou Service d’Aide par le Travail), il est spécialisé depuis 30 ans dans l’élaboration de tisanes et d’aromates bio, avec la vocation de favoriser l’inclusion par le travail des personnes en situation de handicap. 80 travailleurs y sont formés et accompagnés professionnellement par 25 encadrants techniques et professionnels de l’accompagnement et de l’insertion.

La Vie en Herbes n’est cependant pas le seul ESAT de la Fondation à œuvrer dans le domaine de la Bio : également implanté dans l’Essonne, aux Ulis, l’ESAT Mosaïc propose ainsi, en parallèle de services de blanchisserie et de restauration, de la sous-traitance industrielle, notamment pour du conditionnement de produits alimentaires et cosmétiques.

La Vie en Herbes est de son côté un fabricant à part entière, avec à son catalogue 86 produits à ce jour, plantes simples ou mélange : des aromates pour la cuisine et des tisanes, ces dernières disponibles soit en vrac soit en pyramides. Les pyramides ? Des infusettes innovantes, car en amidon de maïs 100 % compostable.

La Vie en Herbes, ce sont 86 références bio et éthiques.

En 2020, malgré la crise sanitaire, ce ne sont pas moins de 700 000 sachets qui ont été commercialisés : une augmentation massive des ventes qui donne le sourire aux travailleurs de l’établissement.

Une gamme à l’efficacité avérée et validée

8 gammes de tisanes sont disponibles, répondant à tous les besoins : après-repas, sérénité, après les excès, légèreté, spécial hiver, féminin, belle ligne, forme… Tous les produits sont validés par une pharmacienne. La Vie en Herbes veille à ne valoriser que des plantes dont les propriétés ont été prouvées scientifiquement. L’établissement a de plus travaillé en étroite collaboration avec la DGCCRF pour construire une communication sur les produits la plus honnête et la plus efficace possible, avec des étiquetages basés sur des allégations santé autorisées et des plantes à l’efficacité avérée sur un certain nombre de problématiques santé et bien-être.

La Vie en Herbes n’utilisant que des plantes entières et non broyées, les pyramides préservent donc leurs qualités nutritionnelles ainsi que leurs propriétés organoleptiques. Pour chacune de ces plantes, seules les meilleures parties, les plus riches en principes actifs, sont sélectionnées : feuilles, fleurs ou racines en fonction de la plante et des bienfaits recherchés. Pour le confort digestif, rien de tel par exemple que les racines de guimauve. Après quelques excès, c’est l’ortie piquante ou la reine-des-prés qui seront les meilleures des alliées. D’autres infusions soutiennent de leur côté le système immunitaire, aident à une meilleure circulation ou encore favorisent la production de lait maternel, toujours dans le cadre d’allégations vérifiées. Tous les produits sont par ailleurs sans arômes ni autres additifs, bien sûr certifiés bio, par Ecocert.

De la terre à la tasse

La Vie en Herbes : un magnifique projet commence dès la culture des plantes.

La Vie en Herbes est son propre fournisseur de plantes pour une partie de son offre. Ses travailleurs en situation de handicap, formés et encadrés, assurent en effet toutes les phases de la vie des produits, de la production agricole jusqu’à la commercialisation, de la terre à la tasse : semis, boutures, repiquage, désherbage, cueillette à la main, tri des plantes, séchage, mise en sachet, collage des étiquettes et au final gestion des commandes.

Certaines plantes spécifiques sont importées, comme le maté du Brésil, la badiane du Vietnam ou encore la verveine du Portugal, cette dernière via un partenariat avec Aroma do Vale, qui travaille localement avec une association employant une dizaine de personnes également en situation de handicap. Dans tous les cas, la transparence est totale, la provenance des ingrédients étant toujours indiquée sur les emballages ainsi que sur les fiches produits disponibles sur le site Internet de La Vie en Herbes.

À La Vie en Herbes, la culture des plantes se fait avec des méthodes agro-écologiques traditionnelles : utilisation d’engrais verts, récolte et tri des plantes à la main comme indiqué plus haut (ce qui participe à la préservation des propriétés aromatiques et gustatives), désherbage avec des techniques ne recourant à aucun produit chimique, séchage à basse température grâce à un séchoir solaire innovant…

La démarche responsable de La Vie en Herbes se retrouve également dans les emballages, fabriqués à partir de papier et de carton certifiés PEFC, c’est-à-dire à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ces emballages sont non seulement recyclables mais aussi imprimés avec des encres végétales. Et n’oublions pas les pyramides mentionnées plus haut, à base d’amidon de maïs et donc biodégradables. Afin de participer à la réduction des déchets, La Vie en Herbes propose 58 % de ses références en vrac.

Afin de réduire son empreinte carbone, l’établissement a aussi mis en place d’autres outils : le séchoir solaire déjà évoqué, qui non seulement préserve les qualités des plantes mais chauffe aussi en partie les locaux en hiver ; des bâtiments alimentés par Enercoop avec une électricité 100 % renouvelable ; une collaboration étroite, pour ses fournitures, avec des producteurs français… L’ensemble du processus de production et de fabrication des tisanes et des aromates est ainsi vertueux pour l’environnement.

Les pyramides, des infusettes innovantes et biodégradables à base d’amidon de maïs.

En dehors du cadre strict de son activité, La Vie en Herbes complète sa démarche via la plantation à Marcoussis de 1 000 arbres et arbustes pour le Triangle Vert, une association qui œuvre à la préservation de l’environnement.

Favoriser l’insertion professionnelle

La qualité toute particulière des tisanes et aromates bio et durables élaborés et vendus par La Vie en Herbes ne représente en fait qu’une partie de leur valeur ajoutée. La vocation de l’établissement, il ne faut pas l’oublier, est en effet de favoriser l’inclusion par le travail des personnes en situation de handicap. Derrière les produits, il y a des travailleurs qui sont maîtres de leur projet individuel, la Vie en Herbes étant à l’écoute de leurs envies professionnelles.

Cette inclusion passe déjà par l’apprentissage de différents métiers agricoles, de la culture à la gestion des commandes, en passant par le conditionnement. Mais l’agriculture n’est pas le seul domaine expérimenté par les travailleurs : community manager pour le compte Facebook de la marque, représentant commercial lors de salons professionnels tel que Natexpo ou agent d’accueil au sein de l’ESAT sont autant de professions auxquelles ils s’essaient. Sans oublier la vente en magasin grâce à de nombreux partenariats avec les boutiques bio locales, allant de la journée découverte jusqu’à l’embauche pour certains.

Chaque tasse de tisane participe à la réussite du projet social de La Vie en Herbes.

En parallèle, La Vie en Herbes offre à ses travailleurs d’autres moyens pour leur permettre de retrouver la confiance en soi : ateliers théâtre, formation au Code de la route, cours de français, visites de lieux historiques lors des Journées européennes du Patrimoine… Les tisanes et aromates ne sont que la partie la plus visible d’un projet hautement humain.

Les produits de La Vie en Herbes sont vendus au « prix juste », entre la maîtrise de ses propres coûts de production et le travail en direct avec d’autres producteurs et coopératives, sans intermédiaire susceptible d’ajouter sa marge. Des prix justes néanmoins calculés pour que l’activité soit bénéficiaire. Mais connaissez-vous beaucoup de marques qui réinvestissent 100 % de leurs bénéfices dans un projet social ? C’est le cas, depuis son origine, de l’ESAT La Vie en Herbes, qui les emploie totalement à l’insertion professionnelle de ses travailleurs en situation de handicap.

Changer de regard sur le handicap, mettre en lumière les talents des travailleurs et accompagner leur inclusion dans la société : voilà la plus belle des valeurs ajoutées offerte par les tisanes et aromates de La Vie en Herbes.

Partagez cet article