NUMERO : N° 68 – Novembre décembre 2016

L’après-fête, quels compléments proposer ?

En cette fin d’année, il faut non seulement penser aux fêtes de famille, mais aussi songer à l’après-fête, une période pas toujours très réjouissante dans les frimas de l’hiver. Et les repas plus copieux et plus riches qu’à l’accoutumée, bien arrosés d’alcool, ne font qu’accroître parfois le mal-être de certains de vos clients, dès les réjouissances terminées.Certains peinent à prendre de bonnes résolutions, d’autres vivent très mal moralement cette période et manquent cruellement d’énergie… Petit zoom sur les compléments indispensables en cette saison délicate.

Conseiller à tous un programme détox

Les fêtes de fin d’année ne sont pas de tout repos pour l’organisme. D’ailleurs, vos clients ont peut-être abusé sur une courte période de chocolats, d’alcool, de sucres et de graisses en tout genre ?

Pour celles et ceux qui ont décidé de se « mettre au vert » et d’éliminer les toxines et toxiques accumulés, vous pouvez, en parallèle de vos conseils alimentaires, leur recommander des compléments détox spécifiques qui, à coup sûr, les remettront en forme pour les mois d’hiver à venir et surtout soulageront leur système digestif.

Ces plantes et nutriments à visée dépurative ont pour objectif d’accélérer le traitement et l’élimination des toxines et toxiques accumulés :

  • Des plantes et nutriments spécifiques du couple foie-vésicule : Desmodium ascendens, Radis noir, Chrysanthellum américanum, Chardon marie, Sauge, Artichaut, racines de Pissenlit, feuilles de Boldo, glucoraphanine ou sulforaphane. Ils peuvent être pris seuls ou en synergie afin d’activer la sécrétion de bile et de favoriser son évacuation.
  • De la vitamine C et du L-glutathion pour soutenir les deux phases de détox du foie.
  • La sève de bouleau ou L’Elixir du Suédois qui ont l’avantage d’être actifs sur plusieurs émonctoires.
  • La méthionine, la choline, la bétaïne et l’inositol qui sont des substances lipotropes et favorisent la détoxification en augmentant l’activité de certaines enzymes hépatiques spécifiques.

Soutenir le moral des troupes !

Une fois l’allégresse des fêtes terminée, la dure saison bat son plein et avec elle, ses longues nuits et ses journées froides sans forcément beaucoup d’ensoleillement. Si le moral de vos clients est complètement en berne, revoyez intégralement le contenu de leurs assiettes et misez sur les compléments adéquats :

  • Les plantes adaptogènes : la rhodiola, la maca, l’ashwagandha, l’éleuthérocoque (ginseng sibérien), le panax ginseng (coréen)… Elles ont pour objectif d’augmenter la résistance au stress, de redonner de la vitalité et sont à choisir en fonction de chaque client.
  • Le 5-HTP ou le L-tryptophane qui boostent la synthèse de sérotonine, le neurotransmetteur de la « sérénité ».
  • Les extraits de safran (Crocus sativus), standardisés en safranal qui ont démontré leur pleine efficacité pour lutter contre les déprimes légères et saisonnières.
  • Le magnésium en cas d’hyperémotivité, de spasmophilie, de crampes, de fatigue nerveuse, de tremblements des extrémités et de troubles du rythme cardiaque. (A conseiller au moins 6 mois pour une efficacité optimale).
  • Le GABA en cas de sensations de « boule dans la gorge » ou de « nœud au ventre ».
  • De la S-adénosyl méthionine (SAMe) dans les déprimes plus importantes.

Et redonner de l’énergie

Il suffit parfois d’une cure de 2 à 3 semaines pour redonner force et vitalité à vos clients apathiques. Pour cela, mettez en avant dans vos rayons :

  • La spiruline, le super aliment de la vitalité, le véritable concentré de nutriments essentiels « antifatigue » : protéines, vitamines du groupe B, fer, calcium… Elle se conseille en cette période hivernale, en « cure flash » à raison de 2 à 6 gélules ou 2 cuillères à soupe de poudre par jour.
  • Le fer, si cela est nécessaire, puisque les déficits s’observent le plus souvent chez les femmes actives, les enfants et les adolescents. Les symptômes sont simples à reconnaître : diminution des défenses immunitaires, grande fatigue, troubles de la concentration et de l’attention. Après vérification du dosage sanguin, recommandez des formes douces pour les intestins fragiles, sous forme liquide ou en comprimés.
  • La poudre de pulpe de baobab pour sa richesse en nutriments essentiels, à ajouter dès le petit déjeuner.
  • Le plasma de quinton, véritable reminéralisant, à prendre tous les matins.
  • La gelée royale et le pollen, qui revitalisent, reconstituent, rééquilibrent et tonifient les organismes fatigués et surmenés.

Angélique Houlbert
Nutritionniste-Écrivain –
Facebook.com/pages/Angélique-Houlbert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here