NUMERO : Mai-Juin 2012

Les 10 ans de l’Agence Bio

On estime à l’époque que le marché français alimentaire bio était d’environ 1 milliard d’euros et que les terres bio (420000 ha) représentaient 1,5 % du territoire agricole français. On comptait 10 364 fermes bio et 5 390 préparateurs et distributeurs bio. Aujourd’hui, la situation a bien changé. Le marché de l’alimentation bio a quadruplé (4 milliards environ en 2011) et la part des terres bio a plus que doublé, tout comme le nombre d’exploitations (plus de 23000) ainsi que celui des entreprises de transformation et de distribution (environ 12000). Durant ces 10 dernières années, l’Agence BIO s’est attachée à renforcer les outils de structuration, d’analyse et d’information afin de développer la production et la consommation bio en France.

2001 – 2011 : développement d’outils de suivi et de promotion

Parmi ses premières actions, l’Agence Bio a notamment lancé un outil pour mesurer le développement de l’agriculture bio en France, de la ferme à l’assiette, et pour le situer dans le contexte européen et mondial. C’est l’ Observatoire National de l’Agriculture Biologique (Onab) qui, chaque année dès 2002, assure la publication des chiffres clés de l’Agriculture bio. Chaque année l’événement Printemps BIO a pris de l’ampleur et mobilise l’ensemble des acteurs de la bio pour informer les consommateurs sur les particularités de l’agriculture biologique dans toute la France. L’Agence Bio a également investi l’internet avec son site www.agencebio. org.

La première brochure sur les chiffres clés de l’agriculture biologique en France en 2002.

L’année 2003 est également très riche pour l’Agence Bio qui prend en charge les notifications des opérateurs bio, lance le Baromètre de perception et de consommation des produits bio chez les ménages pour mieux connaître le point de vue des consommateurs sur la bio et crée la mascotte Cinelle.
En 2004, l’Agence Bio lance l’annuaire en ligne officiel des opérateurs bio permettant aux professionnels et aux consommateurs d’accéder aux coordonnées des acteurs de la Bio en France (www. annuaire.agencebio.org).
En 2005, l’Agence Bio met en place le 1er programme de communication cofinancé par l’Union européenne puis crée en 2006 le comité de liaison Agence Bio-Interprofessions pour associer les différentes filières aux programmes de communication.

En 2006, l’Agence Bio franchit un pas supplémentaire dans le suivi de la bio en France en lançant l’enquête d’évaluation annuelle de la consommation alimentaire bio.
En 2007, elle organise les premières rencontres nationales des professionnels de la bio permettant à ses acteurs d’échanger leurs expériences.
En 2008, elle prend en charge la gestion du fonds de soutien à la structuration des filières «Avenir Bio», doté de 3 millions d’euros par an pendant 5 ans. Rappelons que ce Fonds Avenir Bio est rendu à son 7e appel à projets depuis 2008 pour structurer les filières. A ce jour, il a déjà permis d’apporter un soutien financier à 130 groupements ou associations de producteurs ou entreprises engagées dans 41 programmes d’actions cohérents. Plus de 10 % des agriculteurs se sont engagés dans une démarche structurante avec leurs partenaires de l’aval avec le soutien du Fonds Avenir Bio.
En 2009, l’Agence Bio lance le Baromètre de la bio en restauration collective et organise la première édition des Trophées de l’Excellence Bio pour récompenser les démarches innovantes.

Le DVD présentant les 20 reportages de la minute Bio diffusée sur M6 du 5 juillet au 8 août 2010.

En 2010, l’Agence Bio parraine sur M6 une série de 20 programmes courts sur l’agriculture biologique et l’ensemble de ses filières dans le cadre du 1er programme triennal de communication mise en oeuvre avec le partenariat de 5 interprofessions et le cofinancement de l’Union européenne.
En 2011, elle met en place le programme de communication 2011 / 2014. Ce 4e programme de communication financé avec L’Union Européenne et le 2e programme triennal mis en oeuvre en partenariat avec 5 interprofessions (Cniel, Interbev, Interfel, Intercéréales et Onidol) a pour objectif d’amplifier le rayonnement de l’agriculture biologique et de contribuer au développement le plus harmonieux possible des filières bio sur l’ensemble du territoire. Il s’articule autour de la mise en place d’animations (Printemps BIO, Salon International de l’Agriculture, etc.), la diffusion d’outils de communication et le renforcement des actions médias et internet.
En 2012, les Français découvriront ainsi la bio à travers une nouvelle campagne d’affichage, 10 nouveaux films courts, ainsi qu’une nouvelle présence sur le web 2.0 avec facebook, twitter et un blog : www.leblogdelabio.com. De plus, une application smartphone inédite permet de géolocaliser les points de vente de produits bio les plus proches.

Pour en savoir plus :
www.agencebio.org.