Marché des compléments alimentaires en magasin bio : +4 % en 2020

Partagez cet article

Synadiet, le syndicat national des compléments alimentaires, vient de publier les chiffres 2020 du marché des compléments alimentaires. En dépit de la crise, en 2020, le marché des compléments alimentaires a connu une croissance similaire à celle des années précédentes.

2 % de croissance en France en 2020

Alors que l’année passée a été une année noire pour de nombreux secteurs d’activité, le marché des compléments alimentaires résiste à la crise et génère 2 % de croissance en France en 2020 pour atteindre 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

« cette croissance continue depuis plus de 10 ans est à l’image de la confiance que les Français accordent à ces produits de santé naturelle », Christelle Chapteuil, présidente de Synadiet  

Des évolutions contrastées selon les circuits de distribution

Dans le contexte sanitaire et économique, cette croissance reflète une réalité différente en fonction des indications et des circuits de distribution. L’augmentation de la demande dans les axes de l’immunité et du sommeil est pondérée par la baisse d’autres indications comme celle des voies respiratoires ou de la minceur. La pharmacie reste de très loin le premier lieu d’achat avec 50 % du marché et 3,4 % de croissance.

+4 % en magasin bio

De leur côté, le chiffre d’affaires des compléments alimentaires vendus en magasins bio progresse de 4 %. La croissance du secteur « vitalité et immunité » y a fortement contribué. Désormais, le magasin bio détient 11 % de parts de marché des ventes de compléments alimentaires.

E-commerce : une forte augmentation

Conséquence des confinements, la vente en ligne progresse de 30 % en 2020 et réalise 139 millions d’euros de chiffre d’affaires. Dans le même temps, la parapharmacie et les commerces spécialisés nutrition et conseil, fermés pendant les confinements voient leur chiffre d’affaires baisser significativement.

Sources : IQVIA décembre 2020, IRI Secodip census Janvier 2021, BioAnalytics décembre 2020, Distributeurs, FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance, FVD (Fédération de la vente à distance), PROCOS (Fédération pour la promotion du commerce spécialisée).

Partagez cet article