Une campagne TV pour Les Comptoirs de la Bio

« Le monde est multiple… mais tout le monde a le droit d’avoir accès à une alimentation bio » Voici le message délivré par Les Comptoirs de la Bio à l’occasion de sa première campagne télévisée, visible sur les chaînes de France Télévision. À travers un scénario humoristique, le groupement vise à rappeler sa raison d’être “de rendre la bio accessible à tous”. La campagne télévisée a débuté le 28 février par des encarts publicitaires de parrainage d’émissions culinaires sur France 3, puis dès le 7 mars, un spot de 20 secondes sera diffusé sur France 2, France 3 et France 5. Un making off et une version longue sont également à découvrir sur la chaîne Youtube de l’enseigne.

“La bio et son accessibilité avec une touche d’autodérision”

Christophe Choquet, directeur communication Les Comptoirs de la Bio.

Ce spot, imaginé par l’enseigne, l’agence de production Saint-Gingembre, le réalisateur Yohann Gloaguen et Manta Spirit, vise  à “aborder le sujet de la bio et son accessibilité avec une touche d’autodérision. Novice, expert, en phase de découverte ou bio-averti, Les Comptoirs de la Bio s’adressent à tous”, souligne l’enseigne dans un communiqué.

« Notre groupement et les magasins indépendants spécialistes de la bio qui le composent portent ici une conviction et une preuve d’affection tendre et décalée pour tous ces clients que nous accueillons chaque jour et tous ceux que nous accueillerons demain. Cette campagne est à notre image : sérieuse sans se prendre au sérieux, ouverte d’esprit, et s’inscrit dans son époque. Notre objectif est d’interpeler avec humour et de faire sourire tout en créant une vraie sympathie pour l’enseigne et l’envie d’en découvrir davantage ! Le sens de notre message est clair : chez Les Comptoirs de la Bio, c’est simple, c’est facile et c’est accessible à tous et pour tous… alors soyez TOUS les bienvenus ! », témoigne Christophe Choquet, directeur de la communication de l’enseigne Les Comptoirs de la Bio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here