NUMERO :

LE COMPTOIR DE MESSÉNIE : L’ambassadeur de l’épicerie fine bio grecque en France

L’assortiment du Comptoir de Messénie offre de beaux emballages pour le plaisir des yeux en sus de celui des papilles.

Voyage au pays des olives de Kalamata

1 700 km. C’est la distance qui sépare le sud de l’Alsace et la Messénie, région au sud-ouest de la péninsule grecque du Péloponnèse.

Grâce à un climat favorable, chaud et raisonnablement humide, la Messénie (chef-lieu : Kalamata) produit de nombreux fruits et légumes qui sont exportés, dont les fameuses olives de Kalamata, de l’huile d’olive bien sûr, des figues, des sultanines (raisins secs), etc.
Le sud de l’Alsace, c’est là qu’est installé depuis fin 2005, près de Mulhouse, Le Comptoir de Messénie, entreprise de distribution en gros et de sourcing de produits, fondée par Maud Marchal.

La raison d’être de la société, c’est d’offrir des produits grecs de grande qualité non seulement aux amoureux de la Grèce mais aussi à tous ceux qui aiment découvrir de nouvelles saveurs. En provenance de 50 producteurs différents, c’est une centaine de références bio qui est au catalogue. Elles sont en majorité originaires de Messénie, plus largement du Péloponnèse, mais aussi de Crète, d’Athènes, du nord de la Grèce, des îles… Huile d’olive, olives de Kalamata, olives vertes, purée de tomates, pâtes d’olives, vinaigres, ail, câpres, poivrons rouges, anchois, moutardes, pâtes, herbes aromatiques, raisins, figues, sésame, miel, vins, spiritueux… : la gamme des saveurs représentées est très riche. A cet assortiment à 90 % alimentaire s’ajoutent quelques compléments alimentaires, comme la stevia, la spiruline, le mastic de Chios, un peu de cosmétique (savons à l’huile d’olive) et des herbes naturelles grecques. 20 000 produits sont en permanence en stock.

Le Comptoir de Messénie stocke en permanence environ 20 000 produits représentant une centaine de références bio.

Une vitrine équitable de la Messénie en France

Si Maud Marchal veut œuvrer en faveur d’un développement durable de la Messénie et des autres régions grecques, en assurant aux petits producteurs une vitrine en France, c’est qu’elle a habité ce pays, qui la passionne, en tant que volontaire du Programme Jeunesse de l’Union Européenne. Un engagement d’autant plus important avec la grave crise économique qui frappe la Grèce depuis des années.

Pour Le Comptoir de Messénie, travailler avec un pays qui a su préserver une agriculture locale de saison, de plein champ et de grande qualité est une chance. Les produits alimentaires grecs sont d’une grande valeur nutritionnelle, avec un goût incomparable et une vraie typicité. Le régime crétois et le régime méditerranéen font partie des modes de vie les plus sains du monde et permettent une vie longue et harmonieuse. Les produits de l’assortiment sont donc très simples, avec une liste d’ingrédients très courte même quand il s’agit de produits relativement transformés : feuilles de vignes farcies, purée d’aubergines et de poivrons, etc. ce qui autorise des produits 100 % bio, sans conservateurs ni autres auxiliaires de fabrication.

En soutenant les petites productions et non pas, par exemple, en important les huiles d’olives des puissants producteurs du pays, Maud Marchal tient profondément à ce que le réseau de distribution s’oriente vers les idéaux du commerce équitable et soit un maillon d’un commerce européen plus solidaire. Pour arriver à son objectif, elle sélectionne personnellement les produits qui respectent l’environnement unique naturel de la Grèce, représentatifs du savoir-faire local et avec une garantie de qualité tout au long de la chaîne.

Des produits « bons, propres et justes »

Ces produits sont « bons, propres et justes », selon la philosophie Slow Food. Pour s’assurer qu’ils ont du goût, Le Comptoir teste et fait goûter à ses clients et amis plusieurs dizaines de nouveaux produits par an. Pour le « propre », il exige des certifications bio mais aussi des engagements environnementaux supplémentaires : tri et gestion des déchets, économies d’énergie, groupage des livraisons… Pour vérifier tout cela, Maud Marchal se rend sur place 2 à 3 fois par an pour rendre visite à ses producteurs et en chercher de nouveaux. Des visites qui permettent en même temps de vérifier les installations, ainsi que de prélever ponctuellement des échantillons pour le contrôle de la qualité des produits importés. Une démarche qualité a d’ailleurs été mise en place avec un laboratoire indépendant afin d’assurer la meilleure sécurité alimentaire possible aux clients et donc de garantir ce critère de produits « propres ».

En sus de la certification bio, certains produits sont labellisés vegan, comme les olives, huiles et mezze Mani Bläuel ou le vinaigre balsamique bio Papadimitriou.
Pour le « juste », la taille des entreprises est vérifiée et les entreprises familiales sont privilégiées, plutôt que les grands groupes.

Le packaging joue évidemment aussi un rôle, les Grecs ayant fait de grands progrès dans ce domaine, grâce à des entreprises jeunes et innovantes, qui ont compris non seulement le rôle du bio mais aussi celui d’un bel emballage pour le plaisir des yeux en sus de celui des papilles. Une condition sine qua non pour que le Bio séduise de plus en plus. Mais là aussi le « propre » est de mise, la qualité environnementale du packaging étant essentielle, comme avec la majorité des emballages de l’assortiment qui est en verre.

Priorité est donnée aux petits producteurs et non pas, par exemple, aux puissants producteurs d’huile d’olive.

Parce que pour Le Comptoir de Messénie un produit est meilleur au goût et pour la santé quand il provient de son terroir d’origine, préférence est donnée aux produits certifiés AOP/IGP, dont la liste au catalogue est longue : huile d’olive AOP Kalamata, AOP Kolymvari, AOP Sitia, Olives AOP Kalamata, raisins de Corinthe AOP Vostizza, pistaches AOP Ftiothida, safran AOP Kozani, AOP mastic de Chios, et pour les vins IGP Agiorgitiko, Corinthe, Lesbos, Crète, Attique…

Visite de terrain à Trikorfo chez l’apiculteur Yannis Vlahos.

La force des terroirs

Dans le cadre de ces AOP, les variétés d’olives et d’huiles d’olive et leur terroir aboutissent à des produits très différents, avec de vraies typicités, comme pour les vins, où le terroir s’exprime aussi très fortement.

Séance de dégustation d’huiles
chez Mani Bläuel.

La Grèce n’a jamais perdu de vue ses traditions culinaires et les recettes de sa cuisine, qui font partie de son patrimoine, n’ont pas changé depuis des siècles. La qualité de ces produits alimentaires, le respect des traditions ainsi que le régime « crétois » font de surcroît de l’épicerie grecque une des plus saines du monde, comme déjà rappelé plus haut.

L’assortiment proposé par Le Comptoir de Messénie compte un grand nombre de références qui ont été distinguées lors des concours les plus prestigieux dans leur domaine, souvent face à des centaines de concurrents : huile d’olive Kanakis médaille d’or au concours BIOL International 2014, huile d’olive Mani Bläuel médaille d’or lors de l’édition 2016 du même concours et médaille d’or au concours international d’huile d’olive d’Athènes (ATHIOOC) en 2017, les feuilles de vigne farcies Marianna lauréates en 2017 des « Great Taste Awards »… Pour les vins, le domaine Paterianakis a obtenu de nombreux prix, notamment le « Decanter World Wine Award », très reconnu dans la profession, et le domaine Methymnaeos a été primé par la Fédération Culturelle des Vins de France.

Des producteurs vertueux

Tous ces petits producteurs sélectionnés avec soin par Maud Marchal ne font pas que s’engager dans le maintien de la qualité traditionnelle. Pour eux, durable et écologie font également sens. L’apiculteur The Family Beez soutient d’autres petits apiculteurs dans leur démarche de certification et de respect de l’environnement. La famille Kazakis (feuilles de vigne) reçoit régulièrement les écoles pour expliquer la culture de la vigne en mode bio. Le vigneron Yannis Lambrou de l’île de Lesbos a sauvé le cépage Chidiriotiko en le cultivant de nouveau et en convertissant en bio le domaine Methymnaeos. Les installations de Mani Bläuel (olives, huile d’olives, tomates séchées, etc.) sont autonomes énergétiquement… Les exemples vertueux des producteurs avec qui Le Comptoir de Messénie a choisi de travailler sont nombreux !

Cueillette des olives pour l’huilerie Eleones Messinias à Koroni.

Offrir les meilleurs prix

Ce qui caractérise Le comptoir de Messénie, c’est bien sa gamme bio large et complète, ainsi que son ancienneté dans le réseau grec, qui lui permet d’acheter au meilleur prix. D’autant plus que ses achats sont groupés chez deux partenaires logistiques en Grèce et que la marchandise ne voyage que lorsqu’un nombre suffisant de palettes est atteint, grâce à une gestion efficace des commandes et une bonne technique de prévision des achats.
Tout ceci bénéficie au final aux clients du Comptoir, qui peuvent acheter auprès d’un seul fournisseur français tous leurs produits bio grecs.

Maud Marchal a été en 2007 la lauréate du concours « Envie d’agir » (ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports) et a reçu la médaille de l’économie décernée par la CCI Sud Alsace en 2006.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here