NUMERO :

VIT’ALL+ : la force d’une marque pionnière

Dans le monde des compléments alimentaires, la marque Vit’all+ fait figure en France de pionnier incontestable, étant apparue en 1987. Dès cette époque, elle a fait le pari des ingrédients naturels, de l’efficacité et de l’innovation, un choix qui est toujours inscrit, 30 ans après, au cœur de la stratégie de l’entreprise.

Une passion familiale

Au premier coup d’œil, la marque Vit’all+ a un petit côté « effet Canada Dry® », pour paraphraser une célèbre publicité des années 1970 : ça sonne comme une marque américaine, le design rappelle les marques américaines, mais ce n’est pas une marque américaine.

Anne Serrault, co-gérante
de Vit’all+.

L’inspiration n’est cependant pas fortuite. La marque est en effet née en Belgique, à une époque où le marché américain des compléments alimentaires, alors le plus avancé, avait fortement marqué le créateur belge de Vit’all+. Au milieu des années 80, alors que les compléments alimentaires commencent à faire lentement leur apparition en France, Vit’all+ cherche un distributeur pour l’Hexagone et prend contact avec la famille Serrault au Mans : « Mon père, Roger Serrault, passionné par l’alimentation saine et biologique et le bien-être grâce à la nutrition, était préparateur dans en pharmacie spécialisée en diététique, explique Anne Serrault, actuelle co-gérante de l’entreprise avec son frère François. Et ma mère Colette avait de son côté ouvert en 1984 au Mans un des tout premiers magasins bio de la ville ».

Roger Serrault accepte le challenge et, rapidement, la marque se fait un nom dans le réseau bio qui se développe à partir de cette époque. Vers 1993 cependant, le fabricant belge connaît des difficultés dans son pays d’origine et M. Serrault décide de racheter la société. Les produits continuent alors à être fabriqués en Belgique, la réglementation y étant plus favorable.

Au fil des années, surtout après l’arrivée de la directive européenne sur les compléments alimentaires, l’idée de rapatrier la fabrication en France se fait de plus en plus précise. Finalement, ce sera chose faite en 2012, après le départ à la retraite de Roger Serrault et la reprise de la direction en 2009 par ses enfants Anne et François. Ceux-ci installent alors l’entreprise à Sargé, à quelques kilomètres du Mans, où de nouveaux locaux sont spécialement construits à cet effet.

Vit’all+ doit entre autres son succès au choix de faire confiance avant tout, depuis l’origine de la marque,  à l’efficacité d’ingrédients naturels.

Les locaux éco-conçus de Sargé-lès-Le Mans reflètent la philosophie de la marque.

Une gamme basée sur le naturel

Le succès continuant, l’entreprise passe d’une dizaine de salariés à une vingtaine aujourd’hui, non comptés les commerciaux, qui sont des indépendants. Ce succès, Vit’all+ le doit au choix, fait depuis la naissance de la marque en Belgique, de faire confiance avant tout à l’efficacité d’ingrédients naturels : « Notre préoccupation majeure est de toujours rester au plus près de la nature avec nos ingrédients. Cela signifie que nous utilisons soit des ingrédients naturels, par exemple des extraits de plantes ou des vitamines et des minéraux extraits du règne végétal, soit des ingrédients bio-identiques, par exemple obtenus par fermentation. Pour les supports et autres ingrédients technologiques, nous utilisons également des composants les plus naturels possible ».

En l’occurrence, sur ce dernier point, concernant les gélules par exemple (environ 120 références sur les 220 que compte la gamme), leur enveloppe est en hypromellose, obtenue à partir de fibre de pin, certifiable en bio. « La gélule est la forme que nous privilégions de plus en plus, précise Anne Serrault, car nous avons un réel savoir-faire en la matière, qui nous permet, très souvent, d’éviter d’ajouter des substances de charge qui sont des ingrédients technologiques inactifs. Et quand cela est inévitable, nous utilisons du lithothamne, cette algue riche en minéraux et oligo-éléments ».
Pour les comprimés, l’autre grande forme galénique de la gamme, les indispensables agents de compression sont essentiellement du carbonate et du citrate de magnésium et de calcium, des composants également d’origine naturelle.

« Mais c’est donc surtout l’origine naturelle des actifs que nous travaillons, ajoute encore Anne Serrault. Pour le fer, il s’agit par exemple de bisglycinate extrait du riz. Notre iode, certifié bio, provient du varech, et nous avons en cours de développement d’autres actifs issus de céréales ». Ce choix est notamment dicté par le fait que l’orthomoléculaire est au cœur des produits Vit’all+, c’est-à-dire un apport optimal, à la juste dose, de substances naturellement connues de l’organisme, parfois considérées comme non essentielles mais pourtant indispensables à la protection cellulaire.

Innovation permanente

Chaque année, Vit’all+ propose une dizaine de nouveautés – 2017 étant une année particulièrement riche avec une vingtaine de nouvelles références – grâce aux relations étroites construites avec des fournisseurs sélectionnés qui viennent proposer des ingrédients innovants en priorité à l’entreprise, mais aussi grâce au travail de veille et de recherche de l’équipe scientifique. Celle-ci est composée en interne de deux personnes, la responsable R&D titulaire d’un Master 2 en phytochimie et une personne titulaire d’un Master 2 en biochimie, et en externe d’un médecin nutritionniste et d’une diététicienne-nutritionniste.

Les compléments « Neuro Vital » et « Collagène Marin » sont deux exemples récents de l’innovation permanente de la marque.

Fidèle à sa politique d’innovation, l’entreprise est souvent la première à mettre sur le marché de nouveaux ingrédients, comme il y a quelques années la première silice organique sous forme sèche. Les exemples les plus récents en date sont la Cognizin™, un complexe d’actifs breveté pour la sphère cérébrale (formule « Neuro Vital® ») ou encore des extraits de bourgeons sous forme sèche, qui viennent d’une part enrichir des formules existantes (par exemple du bourgeon de cassis dans la formule « Aller’Vital® ») mais qui sont également la base d’une gamme complète, avec des unitaires ou des complexes. « La gemmothérapie est un marché au fort potentiel, et avec nos extraits de bourgeons sous forme sèche, l’alcool habituellement présent est absent, ce qui présente des avantages, surtout avec les enfants ».

Les filières comme garanties supplémentaires

Ces innovations sont souvent liées au soutien voire à la création de filières spécifiques. C’est notamment le cas des extraits de bourgeons évoqués à l’instant. Vit’all+ les fait élaborer, sur son propre cahier des charges, par un extracteur spécialisé de l’Anjou, région connue pour ses plantes médicinales. Vit’all+ est d’ailleurs adhérent de Phytolia, l’association des acteurs de la filière des plantes de santé, beauté et bien-être du Grand Ouest.

Autre exemple de filière originale, l’utilisation de collagène marin provenant du Nord de la France, obtenu à partir de coproduits de la pêche, valorisant des matières premières qui seraient sinon perdues. Mais on pourrait en citer d’autres, aussi bien au niveau national qu’international, avec comme exemples respectifs les plantes bio de la région du Diois ou le curcuma venant d’Inde.

La qualité avant tout

Une cinquantaine de références certifiées bio, une majorité de plantes bio utilisées dans les autres, des contrôles stricts pour les ingrédients qui ne peuvent malheureusement pas, pour différentes raisons, être approvisionnés en bio, une certification ISO 22000 (management de la sécurité des denrées alimentaires), des analyses par des laboratoires externes indépendants, la modification des formules dès que la réglementation change… La qualité est au cœur des préoccupations quotidiennes de Vit’all+, sans concession : « Ce qui compte pour nous, c’est vraiment la qualité de l’ingrédient, son efficacité et sa biodisponibilité, même si nous devons le payer plus cher », souligne Anne Serrault.

L’orthomoléculaire offre la juste dose permettant un vrai effet nutritionnel.

« Si un fournisseur nous propose un ingrédient extrêmement intéressant, mais dont la traçabilité ou d’autres critères ne sont pas conformes à la charte d’achat que nous avons mise en place, nous ne l’utilisons pas. De même que nous n’hésitons pas à ne plus travailler avec un fournisseur si la moindre zone d’ombre apparaît un jour ».

Avocats de cette qualité, les commerciaux multicartes – dont Vit’all+ est en général la seule marque orthomoléculaire proposée – sont réunis plusieurs fois par an, afin de leur donner toutes les informations utiles qu’ils pourront ensuite partager avec les magasins. S’y ajoutent 5 formatrices qui parcourent la France, pour former les magasins à la demande.

Les installations de production témoignent du souci extrême de la qualité chez Vit’all+.

La force d’une marque reconnue

« Nous avons des consommateurs qui utilisent Vit’all+ depuis 1987, restés fidèles car ils ont pu constater tout au long de ces années le bien-être que nos produits leur apportent, se réjouit Mme Serrault. Les nombreux appels que nous recevons chaque jour montrent que les gens sont en quête d’informations. Ils veulent savoir d’où viennent les ingrédients et, globalement, attendent non seulement de l’efficacité mais aussi de l’innocuité. Sur tous ces points, Vit’all+ peut les rassurer : nous sommes à la fois fabricant et distributeur, avec des compléments orthomoléculaires aux dosages adaptés pour avoir un vrai effet nutritionnel. Des arguments auxquels les responsables des magasins et des rayons sont, nous le savons, également de plus en plus sensibles ».

« Avec le développement que connaît actuellement le circuit spécialisé grâce à l’attrait des produits alimentaires bio, il y a une vraie place pour les compléments alimentaires dans les magasins, car ces consommateurs bio sont également demandeurs de compléments comme les nôtres, dont la philosophie s’inscrit parfaitement avec la démarche de vie que ces personnes ont choisi en mangeant bio. Et pour y répondre, la largeur de notre gamme est, en plus de notre expérience et de notre efficacité reconnues, une vraie force. Car plus les gammes de compléments sont larges, plus il y a de la demande. Notre promesse, c’est de ne jamais la décevoir ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here