Arcadie, une longue histoire d’engagements pour le commerce équitable

Entreprise pionnière de la bio en France depuis plus de 30 ans, spécialiste des herbes, épices et autres aides culinaires avec plus de 250 références de produits, Arcadie réaffirme ses engagements aux côtés du label Biopartenaire qui fête ses 20 ans cette année, à l’approche de la quinzaine du commerce équitable.

De vrais engagements !
De par la nature de ses produits, il était logique qu’Arcadie s’investisse à la fois dans la création d’une association, et d’un label – Biopartenaire – alliant mode de production bio et engagements de commerce équitable.

Origine AB obligatoire :
tous les ingrédients utilisés pour la production sont issus de l’agriculture biologique.

Une garantie minimum de 3 années sur les prix et les volumes d’achat :
ceci pour éviter aux producteurs de connaître la précarité : il est plus rassurant pour eux de travailler à un horizon de 3 années, et ils peuvent faire plus facilement des projets pour l’avenir.

Création de fonds de développement :
Arcadie et Biopartenaire participent à la création de fonds destinés à aider les populations locales à développer des projets bénéfiques à leur collectivité, acheter du matériel, renforcer leur organisation démocratique. Ils restent maîtres de leurs choix pour utiliser ces fonds selon leurs besoins. Chaque filière labellisée Biopartenaire s’engage ainsi à la création de fonds de développement représentant de 1 à 5 % du montant global des achats.

Progrès social et environnemental :
Arcadie, par son adhésion, s’est engagé, au même titre que chaque acteur de cette chaîne de valeurs, dans une démarche mesurable et suivie en termes de progrès social et environnemental. Cette démarche concerne aussi chaque producteur en ce qui concerne les conditions de travail, la sécurisation et la durabilité des emplois, que la réduction des emballages ou encore le respect de la biodiversité.

Non à la grande distribution :
adhérer à ce label, c’est aussi pour Arcadie s’engager à distribuer ses produits selon ses valeurs, qui sont celles des magasins bio spécialisés, des épiceries alternatives de proximité et autres magasins de producteurs.

Certification externe :
tous ces engagements sont chaque année vérifiés par un organisme externe indépendant.

L’exemple de la filière curcuma et gingembre de Madagascar

Arcadie a choisi, avec Biopartenaire, de se fournir auprès de familles de paysans Malgaches producteurs de curcuma et de gingembre depuis plusieurs générations, qui se chargeaient de trouver individuellement des débouchés commerciaux, souvent hasardeux. L’entraide entre paysans est une tradition ancestrale parmi ces populations très pauvres, et ils ont fini par créer une association regroupant aujourd’hui 116 familles, pour mutualiser la production, se placer sur des marchés plus importants, suivre des règles et ne plus vendre « au hasard » des opportunités qu’ils rencontrent ou non. En labellisant sa filière curcuma Biopartenaire, Arcadie a choisi de travailler avec ces communautés paysannes de Madagascar. Grâce à ce progrès, ils peuvent envoyer leurs enfants à l’école, améliorer leur habitat, vendre à prix fixe en augmentant progressivement leurs bénéfices et développer leur communauté.
Par ce regroupement de producteurs, passage obligé pour labelliser cette filière Biopartenaire, les familles ont plus de poids pour négocier ; le calcul des coûts de production permettant d’établir un juste prix, rémunérateur pour chacun.
Respect et écoute de chacun des membres de l’association est une règle primordiale, qui les amène à adopter de nouvelles techniques de production sous l’impulsion de leur présidence. N’utiliser aucun engrais, pour une culture 100 % naturelle, a fait partie de leur formation, et leur a permis d’adhérer à un « contrat bio-équitable » avec l’association Biopartenaire. Aujourd’hui, les anciens entendent bien transmettre cette méthode de culture à leurs enfants et petits enfants pour faire perdurer ce progrès. Ainsi, l’association se développe petit à petit et tous leurs membres gagnent en qualité de vie, développant de nouveaux projets, comme acheter du bétail, une nouvelle pirogue, agrandir la maison ou acheter un nouveau terrain…tout cela grâce à l’entraide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here