Logo Bio Linéaires 2023

La Bio plus chère ? Non !

Pour démontrer que la Bio n’est pas plus chère et tordre le cou aux idées reçues, Simon Le Fur, fondateur d’Aventure Bio, a effectué un comparatif entre les prix des fruits et légumes de Biocoop Grand Littoral à Marseille (13) et ceux – en conventionnel – vendus en grande surface. Avec des résultats édifiants ! Cédric Falliéro (Les Comptoirs de la Bio) et Färm se sont aussi prêtés au comparatif. Chez nos voisins belges, un observatoire des réseaux Biowallonie et ConsomAction souligne que le prix d’un panier bio ne coûte pas plus cher en magasin bio qu’en GMS.

 

Prix des fruits et légumes : avantage au bio !

 

L’exemple des Comptoirs de la Bio Pyrénées ou les prix MSB vs GMS

Cédric Falliéro, adhérent aux Comptoirs de la Bio avec six magasins dans les Pyrénées (Tarbes, Pau, Lourdes, Oloron-Sainte-Marie et deux Lons) vient de publier un comparatif sur des produits bio issus de ses magasins et des produits bio vendus en grande surface sur le même territoire géographique.

 

Bio en magasin bio vs bio en GMS par Les Comptoirs de la Bio Pyrénées.

 

Peut-on vraiment comparer Bio et conventionnel ? 

Färm s’est aussi prêté au comparatif avec des produits conventionnels et non bio, sur les prix mais pas seulement ! Comme vous pouvez le voir dans le post de son directeur Alexis Descampe ci-dessous.

 

 

Belgique : 2€e de différence entre le panier bio en réseau spécialisé et en GMS !

En Belgique, un observatoire des prix bio réalisé par Biowallonie et ConsomAction permet d’objectiver pour la première fois les différences de prix des produits bio entre la grande distribution et les magasins spécialisés (bio, vrac et à la ferme bio). Cet outil montre que ce ces derniers sont compétitifs au niveau du prix, alors même que le modèle économique favorise davantage l’agriculture belge et une meilleure répartition de la marge. Le tout en proposant une gamme
100% sans emballage sur les fruits, les légumes et pour certains produits bruts. Une vision à contre-courant des pratiques de la grande distribution.

Les prix de 31 différents produits présents à la fois en magasin spécialisé et en GMS ont été analysé. Les prix ont été relevés dans 58 points de vente bio, vrac et à la ferme à Bruxelles et en Wallonie, ce qui représente 12 % de l’ensemble du secteur. Ils ont été comparés aux prix pratiqués dans trois grandes chaînes de distribution belges.

Il en ressort une différence insignifiante entre le prix du panier GMS de 101,6€ – et celui en magasin bio/vrac de 103€. De manière générale, les fruits et légumes sont globalement moins cher dans les magasins spécialisés. Au niveau de la viande et des produits laitiers : le beurre et le fromage de chèvre frais sont moins chers en magasin bio tandis que le poulet entier, le jambon et les œufs sont au même prix. La viande de bœuf, de porc et les produits laitiers (hors beurre) sont moins chers en GMS. Ces constats sont plus nuancés pour certaines ventes à la ferme qui montrent d’autres résultats. Plus le circuit est court, plus les prix auront tendance à baisser et à bénéficier directement au producteur.

Pour les produits secs, cela est très variable d’un produit à l’autre : les noisettes et le pain sont moins chers en magasin bio et vrac, le riz et le sucre sont au même prix, tandis que la farine, les pâtes, les huiles et le jus de pommes sont moins cher en GMS.

Ce comparatif sera renouvelé tous les trois mois, afin de vérifier ces conclusions dans le temps.

La référence pour les professionnels de la distribution bio spécialisée et alternative

Cookie policy
We use our own and third party cookies to allow us to understand how the site is used and to support our marketing campaigns.